Le 21 mars 2017, journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, le « chat bot » a été lancé sur messenger par la maison d’Anne Frank, en présence du prince Constantijn des Pays-Bas. Le robot alimenté par intelligence artificielle a été conçu pour fournir aux visiteurs réels ou virtuels des informations sur l’histoire de la vie d’Anne Frank dans une conversation chat personnalisée, ainsi que des informations pratiques sur la Maison d’Anne Frank, située à Amsterdam.

Anne Frank House_bot-_copyright_Anne_Frank_

De gauche à droite: Arno Lubrun, directeur de Facebook aux Pays-Bas, Ronald Leopold, directeur exécutif de la Maison d’Anne Frank et le prince Constantijn © Maison d’Anne Frank, photographe: Cris Toala Olivare.

Avec plus d’1 milliard d’utilisateurs mensuels, Messenger est l’une des plateformes mobiles les plus utilisées dans le monde. Cette filiale de facebook donne à la Maison d’Anne Frank l’occasion d’interagir de manière très originale et personnelle avec des utilisateurs du monde entier. La Maison d’Anne Frank devient ainsi l’un des premiers musées du monde à utiliser cette technologie sur la plate-forme Messenger.

« Dans le monde d’aujourd’hui, l’histoire d’Anne Frank est plus pertinente que jamais », a affirmé le directeur général de la Fondation Anne Frank, Ronald Leopold,précisant qu’il s’agit du premier « chat bot » de musée dans le monde pour un musée. « Plus de 70 ans après la guerre, la moitié de nos visiteurs ont moins de 30 ans, il faut donc trouver de nouvelles façons’expliquer le contexte historique et créer une connexion avec l’histoire ».

Un « chat bot » est un programme informatique avec lequel les utilisateurs peuvent dialoguer directement via Facebook Messenger. Basé sur l’intelligence artificielle, le programme est censé s’améliorer au fil des questions posées par les mobinautes.

anne frank house chatbot

anne frank messenger_code_bot

Réponses personnalisées et immédiates à tout moment

Avec le lancement du bot Messenger de la Maison d’Anne Frank, les futurs visiteurs peuvent recevoir des réponses personnalisées et immédiates à leurs questions 24 heures par jour. Le bot a été conçu pour inciter les publics à recevoir non seulement les informations liées à la visite de la maison, mais aussi de découvrir des informations éducatives sur la vie d’Anne Frank.

Ronald Leopold a expliqué: « Nous voulons partager l’histoire de la vie d’Anne Frank avec autant de personnes que possible. Les publics de partout dans le monde peuvent maintenant recevoir des réponses immédiates à leurs questions sur Anne Frank, sa famille, le journal d’Anne, l’époque dans laquelle ils vivaient. Avec ce robot, Facebook Pays-Bas nous offre une possibilité innovante pour atteindre un large public, et en particulier les jeunes ».

Le prince Constantijn des Pays-Bas, s’est félicité de la coopération innovante entre la Maison d’Anne Frank et Facebook: « Il y a une communauté de plus en plus grande de start-ups aux Pays-Bas pour saisir les opportunités nouvelles que les technologies offrent. Ce bot, développé par une start-up, est plus qu’un gadget amusant. Il est un moyen d’atteindre les publics partout dans le monde et de les informer sur la vie d’Anne Frank et de les mettre en garde contre les risques et les effets du racisme et de la discrimination. C’est en fin de compte ce pour quoi les nouvelles technologies devraient être utilisées: améliorer notre vie et résoudre les défis auxquels est confrontée la société ».

Lancement du bot messenger de la maison d’Anne Frank:

Intelligence artificielle et interaction

Le bot messenger est alimenté par le système d’apprentissage en intelligence artificielle de la société msg.ai. Cela signifie que le robot apprend en permanence à comprendre le contexte et l’ intention des utilisateurs et peut ainsi fournir des réponses personnalisées.

« L’expérience du consommateur numérique est sur le point de connaitre le changement le plus important depuis le smartphone. La messagerie est en train de devenir le nouveau navigateur et la passerelle de réponses à demande pour la vie quotidienne, grace à l’ intelligence artificielle qui devient la nouvelle interface utilisateur » a expliqué Puneet Mehta, fondateur et directeur de msg.ai. « Avec le nouveau bot, la Maison d’Anne Frank peut offrir aux mobinautes une expérience numérique unique: i Individualisée, immédiate et transparente à travers tout le parcours du consommateur. Nous sommes ravis que la plateforme d’apprentissage msg.ai participe à ce programme novateur ».

La Maison d’Anne Frank a lancé cet outil grace au partenariat avec Facebook Pays-Bas qui a mis à sa disposition les technologies innovantes développées par le groupe.

« Ce projet touche le cœur de notre mission d’apporter l’innovation aux Pays-Bas » a annoncé Arno Lubrun, directeur Facebook Pays-Bas. « Nous sommes fiers d’aider à promouvoir la mission de la maison d’Anne Frank Maison et de raconter l’histoire d’Anne Frank au plus grand nombre possible grâce à la technologie. Nous montrons ainsi comment la plate-forme Messenger et l’intelligence artificielle peuvent accompagner un musée néerlandais avec un tel impact international et lui permettre de se connecter avec un public encore plus large ».

Pour l’instant, le bot se contente de proposer à l’utilisateur plusieurs options: désirez-vous en apprendre plus sur les heures d’ouverture du musée ou sur l’histoire d’Anne Frank? Sur son journal ou sur l’Annexe, où la famille Frank était cachée? Sur leur arrestation ou sur la vie à Amsterdam avant la guerre?

Mais le bot devrait progressivement pouvoir raconter de nombreux épisodes racontés dans le Journal d’Anne Frank. Ce dernier est l’un des ouvrages les plus lus au monde: traduit en 67 langues, il s’est vendu à plus de 30 millions d’exemplaires.

De nouveaux aménagements pour les jeunes visiteurs

anne frank house dessin

Le musée Anne Frank House se prépare à une nouvelle génération de visiteurs en lançant un projet de réaménagement important. Le 6 mars 2017, le musée a annoncé que les aménagements permettront « aux visiteurs du musée d’acquérir une meilleure compréhension de l’histoire de la vie d’Anne Frank et une expérience plus profonde de sa cachette ». Avec ce renouvellement, plus d’espace sera réservé à l’accueil des groupes éducatifs et aux services pour les visiteurs (vestiaire et espace d’accueil). La Maison d’Anne Frank restera ouverte pendant les travaux, qui dureront environ deux ans.

Ronald Leopold explique: « Beaucoup de nos visiteurs sont âgés de moins de 25 ans, et proviennent de pays hors de l’ Europe. Il est donc important que le musée aille plus loin dans le contexte historique et le contexte de l’histoire de la vie d’Anne Frank. Nous allons donc donner plus d’ informations sur ce qui est arrivé au cours de la Seconde Guerre mondiale et l’Holocauste, et ce que cela signifie pour nous aujourd’hui. Nous allons aussi aller plus loin dans l’histoire du temps passé dans la clandestinité et les chiffres clés de la maison. Mais bien sûr, nous retiendrons le caractère authentique de la maison: l’ expérience et le sens seront toujours nos priorité ».

SOURCE: Maison d’Anne Frank

Date de première publication: 21/03/2017

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

.Avec son application ASK maintenant sur Android, le Brooklyn Museum souhaite répondre en direct à encore plus de questions de ses visiteurs

Vitrine enrichie pour la Maison d’Anne Frank sur Youtube