Au MAMC Saint-Étienne Métropole, les visiteurs peuvent tester deux projets expérimentaux

Au cœur des enjeux du numérique et de l’innovation sur le territoire stéphanois, le Musée d’Art moderne et contemporain de Saint-Étienne mène depuis plus d’un an deux projets expérimentaux en collaboration avec les Universités Jean Monnet et Lyon 2, l’École des Mines et le Centre Max Weber. Le samedi 8 octobre, les visiteurs pourront tester ces nouveaux outils, encore expérimentaux.

Les deux projets actuellement en cours, « Capt’eye » et « Cheminement dans l’espace », combinent recherche et expérimentation sur le terrain :

  • Le projet « Capt’eye » a pour objectif d’étudier comment les visiteurs regardent les œuvres d’art et s’ils le font tous de la même façon. En équipant certains volontaires de lunettes « eye tracker », il est possible de suivre les mouvements de leurs pupilles dans les salles et sur les œuvres. Cela permet de mieux comprendre ce qui attire et retient l’attention.
  • Le projet « Cheminement dans l’espace » vise quant à lui à améliorer l’expérience de visite. Les chercheurs impliqués dans ce projet ont créé une application expérimentale composée de contenus multimédia sur les œuvres, conçus par le Musée, et d’un plan permettant de se localiser dans les salles pour mieux circuler. Cette application, répondant spécifiquement aux besoins du Musée, est mise à disposition gratuitement par à un prêt de tablettes à l’accueil.

Ces projets ont été réalisés avec le soutien financier du Programme Avenir Lyon Saint-Étienne de l’Université de Lyon, dans le cadre du programme « Investissements d’Avenir » (ANR-11-IDEX-0007).

clic

À l’occasion de la Fête de la Science, il est possible de rencontrer les chercheurs et les équipes qui ont mené les deux projets afin d’en savoir plus sur leurs expériences et les mener avec eux :

Du 1er au 2 octobre (Village des sciences au Puits Couriot / Parc Musée de la Mine) : les chercheurs et les professionnels du Musée ont présenté les matériels utilisés et le travail effectué pour mener ces deux projets.

Samedi 8 octobre (10h00-12h30 / 14h00-17h00) : le MAMC accueille une journée de réflexion et d’échange ouverte au public, en salle de conférence autour de ces deux projets, l’occasion pour discuter, poser toutes sortes de questions et tester ces différents matériels dans les salles d’exposition.

De nouveaux contenus multimédias

Le MAMC offre également la possibilité de tester des contenus audio et vidéo développés spécifiquement pour l’exposition de la collection « Archéologie du présent ». De brèves vidéos donnent aussi la parole à Anne et Patrick Poirier qui présentent les œuvres de leur exposition « Danger Zones ».

clic clic

Ce projet est proposé gratuitement. Pour l’évaluer, un questionnaire est disponible en fin de visite, l’analyse de ses résultats permettant de faire évoluer l’offre et d’adapter l’application pour qu’elle réponde au mieux aux attentes de tous les visiteurs.

Sources : MAMC Saint-Étienne Métropole

Photos : MAMC Saint-Étienne Métropole

Date de première publication : 07/10/2016

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Pour la première fois en France, au Musée des Beaux-Arts de Rouen, le public devient commissaire d’une exposition

Le public du monde entier est le commissaire de la nouvelle exposition du Frye Art Museum de Seattle

Le Musée de la civilisation de Québec accueille des artistes numériques en résidence pour concevoir des oeuvres avec les visiteurs

Laisser un commentaire