En mars 2021, UCCA Beijing est le premier « musée » à présenter une exposition internationale d’œuvres crypto-art

Partager :

La première exposition internationale d’art numérique en NFT ouvrira au Centre d’art contemporain UCCA de Pékin le 26 mars 2021. Intitulée «Virtual Niche – Avez-vous déjà vu des mèmes dans le miroir?», Est présentée comme « la première grande exposition institutionnelle de crypto-art au monde ». Elle présentera des œuvres de plus de 60 artistes, dont l’artiste le plus célèbre dans le secteur, Mike Winkelmann, plus connu sous le nom de Beeple.

Les NFT (Non-fungible token) sont des actifs numériques uniques, identifiés individuellement sur une blockchain, permettant à une personne de posséder une œuvre d’art numérique largement diffusée.

Robert Alice, Bloc 21 (42,36433 ° N, -71,26189 ° E) «Portraits of a Mind». (c) Christie’s.

Une œuvre numérique en NFT de l’artiste Beeple, Everydays — The First 5000 Days  est d’ailleurs actuellement en vente chez Christie’s, dans le cadre de sa première vente aux enchères d’art purement numérique.

Ouvertes en ligne jusqu’au 11 mars, les enchères ont déjà dépassé 3,5 millions de dollars. (Article du Clic France: Du 25 février au 11 mars 2021, Christie’s est la première maison à vendre en ligne une œuvre d’art 100% numérique)

La maison de vente aux enchères avait déjà mis aux enchères une première œuvre d’art NFT, l’une des peintures «Portraits of a Mind» de Robert Alice en octobre 2020 pour 131 250 $. La pièce, composée de 322 048 chiffres de code, fera partie des œuvres présentées au Centre d’art contemporain UCCA, de Pékin.

Le 28 février 2021, une autre création numérique de Beeple en NFT s’est vendu sur Nifty Gateway, une place de marché en ligne pour l’art numérique, pour 6,6 millions de dollars, 1 000 fois les 66 666,66 dollars qu’elle avait été achetée lors de sa mise en vente en octobre 2020.

  • Une exposition du UCCA Lab

L’UCCA de Pékin accueille son exposition NTF dans le cadre de son UCCA Lab, « une plate-forme interdisciplinaire pour de nouveaux types de collaboration art-technologie » comme la définit l’institution muséale privée chinoise.

Sun Bohan, PDG de la société de crypto-art BlockCreateArt, est le commissaire de l’exposition et deux sociétés de la sphère de la crypto-monnaie en sont les mécènes, Digital Finance Group et Winkrypto.

« Au fur et à mesure que les goûts générationnels évoluent, nous avons jugé important de soutenir une exposition qui met en valeur l’intérêt d’un groupe démographique qui n’a pas fait l’objet d’un examen institutionnel antérieur », a déclaré Elliot Safra, partenaire de l’agence AndArt, qui co-organise l’évenement, dans un communiqué. « Nous espérons que cette exposition aidera à créer un dialogue autour du crypto-art, qui est en train de passer de la marge au courant dominant. »

L’exposition présentera des œuvres de plus de 60 artistes, dont Beeple, Robert Alice, DJ deadmau5, Mario Klingemann, Chen BaoYang, Robbie Barrat, Pak, Fewocious et Mad Dog Jones.

Mais le clou de l’accrochage sera sans doute une sélection de 20 « éléments » de la série quotidienne de dessins numériques de Beeple, «Tous les jours – La Collection 2020», lancée par l’artiste en 2007, et prêtée par Metapurse. Ce fonds spécialisé dans le crypto-art a acheté 20 œuvres d’art sur Nifty Gateway pour 2,2 millions de dollars en décembre 2020.

« Virtual Niche – Avez-vous déjà vu des mèmes dans le miroir? », UCCA Lab, 798 Art District, Pékin, Chine, du 26 mars au 4 avril 2021

SOURCES: UCCA, AndArt

PHOTOS: UCCA, AndArt

PHOTO du carousel: Chen BaoYang, « Do Androids Dream of Electric Cows? », 2017. (c) Chen BaoYang / AndArt

Date de première publication: 09/03/2021

Partager :

Laisser un commentaire