Le musée des Beaux-Arts de Calais se visite avec une nouvelle application mobile

Le musée des beaux-arts de Calais a lancé le 19 septembre son application numérique « mba Calais » développée par l’agence Mazedia : une application ludique sur mobile ou tablette et destinée au public adulte et enfant, avec des anecdotes sur le musée, des jeux, des parcours thématiques et des commentaires sur près de 60 œuvres.

Annonce (1)

L’application numérique « mba Calais » propose plus de 200 images, 76 artistes présentés (Rodin, Picasso, Turner…) et cinq vidéos « coups de cœur ». 

Interactive et évolutive, elle offrira de nouveaux jeux dès l’année prochaine.

screen568x568screen568x568 (1)iphone6-coque (1)

Dès l’écran d’accueil, plusieurs rubriques sont proposées :

« Enfants » est destiné aux plus jeunes à partir de 7 ans. Ils y trouveront trois jeux (le petit atlas, le maître du temps, les mots du musée), quatre quizz autour des œuvres et une rubrique « Dis-le à tes parents » pour tester les connaissances de la famille !

« Adultes » se décompose en une rubrique générale « Découverte du musée », à lire de préférence assis ou chez soit, sur l’histoire du musée, la singularité de ses collections et ce que l’on peut y faire, mais aussi en cinq parcours thématiques autour des œuvres et quatre parcours hors les murs.

Les cinq parcours autour des œuvres s’intitulent : Les bourgeois de Calais / Rodin et ses contemporains / Calais, ville de bord de mer / Le corps « moderne » / La peinture n’est pas qu’un tableau.

Les quatre parcours hors les murs abordent les liens entre les collections du musée et les œuvres présentes dans la ville (l’Eglise Notre-Dame / Le beffroi et les bourgeois de Calais / Hamish Fulton / François Morellet).

« Infos pratiques » permet de connaître les horaires d’ouverture, les tarifs et l’accès au musée.

« Agenda » renvoie à l’agenda des activités et visites de la ville de Calais.

« Artistes » présente les 76 artistes de l’application, leur biographie et leur portrait.

« Projet européen » détaille le cadre du projet Time and Place, dans lequel cette application a pu être réalisée.

screen568x568 (3)

screen568x568 (2)08-Menu (1)

L’application du musée mba Calais va s’enrichir en 2016 et 2017 et renouveler régulièrement son contenu pour proposer une offre toujours plus animée et vivante. Alternative à la médiation plus classique, son contenu sera toujours principalement fondé sur sa collection. Très visuelle, elle sera de plus en plus nourrie d’images et de vidéos qui complèteront les informations disponibles au musée. D’autres outils numériques intégrés à l’application permettront aux adultes et aux enfants d’appréhender différemment les œuvres et de mieux se les approprier encore :

  1. des images en très haute définition pour naviguer dans l’œuvre
  2. une visite des salles du musée à 360°
  3. Un système de palette graphique pour créer selon de nouvelles règles et de nouveaux principes
  4. des cartes numériques pour envoyer ses œuvres coups de cœur
  5. un système de reconnaissance visuelle et de la réalité augmentée pour sophistiquer et animer un peu plus les jeux

Il est également prévu que le musée soit doté en 2016 de son propre site internet.

Le projet européen TAP (Time and Place)

L’application numérique « mba Calais » a été initiée dans le cadre du projet Time and Place.

Le projet TAP a été sélectionné dans le cadre du programme européen de coopération transfrontalière INTERREG IV A France (Manche) – Angleterre, cofinancé par le FEDER. D’une durée de trois ans (2012-2015), TAP a eu pour objectif principal la mise en réseau de cinq organisations françaises et britanniques spécialisées en art contemporain : le centre d’art contemporain Fabrica à Brighton, le Sainsbury Art Center à Norwich, le Frac Basse Normandie à Caen, la communauté d’agglomération de Cap Calaisis et le musée des beaux-arts de Calais.

 A travers la découverte du patrimoine culturel et environnemental de ces zones et l’utilisation des nouvelles technologies de la communication, les partenaires avaient défini trois missions principales : développer de nouveaux publics et proposer des actions spécifiques en direction de ces publics, créer un réseau favorisant la mobilité des professionnels en art visuel contemporain et inclure, par la programmation d’expositions, ces arts dans l’offre touristique transfrontalière.

« mba Calais » en téléchargement gratuit sur l’Appstore et Google Play.

5 QUESTIONS A….Marie-Astrid HENNART, musée des Beaux-Arts de Calais

L’application propose des contenus pour adultes comme pour enfants: sont-ils cloisonnés ou une famille peut-elle passer facilement d’un à l’autre ? 

De nombreuses oeuvres sont communes aux jeux pour les enfants et aux parcours pour les adultes. L’utilisateur doit cependant revenir en arière s’il veut passer des jeux aux parcours, le lien ne se fait pas au niveau de la présentation de l’oeuvre.

 Vous annoncez déjà de nouveaux contenus pour l’application l’an prochain: pourquoi ne pas les avoir intégrés dès son lancement ?

L’idée est d’enrichir l’application, avec des développements supplémentaires pour adultes et enfants (carte postale numérique, palette graphique…). Le budget de 2015 ne nous a pas permis de le proposer dès cette année.

Comment s’organisent les parcours hors les murs ? L’application guide-t-elle le visiteur avec de la géolocalisation, une carte ? 

Non, il n’y a pas de géolocalisation. Les indications sont dans le texte.

Proposerez-vous dans le musée des appareils pourvus de l’application au prêt ou à la location ? 

Oui, 5 tablettes numériques Samsung avec l’application téléchargée seront mises à la disposition gratuite du public.

Quel a été le budget de développement de l’application ? Comment a-t-elle été financé ?

 Le budget de développement est de 22 748 € HT pour 2015, financé à parts égales par la ville de Calais et par les fonds européens interrégionaux.

SOURCES: Musée des Beaux-Arts de Calais

Date de première publication: 24/09/2015

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

380 applications mobiles muséales, patrimoniales et culturelles en France (au 06 septembre 2015)

Patrum, l’application de mécénat populaire des musées du Vatican suscite la polémique

Google Art Project s’enrichit de plus de 2 000 reproductions d’oeuvres d’art indiennes et offre dorénavant 70 expositions virtuelles

Les monuments et collections royales d’Espagne vont bientôt mettre à disposition 1 500 terminaux mobiles et 13 applications téléchargeables

Le château de versailles lance une nouvelle application mobile consacrée aux châteaux et jardins de Trianon

GMT éditions et l’Association des Villes d’Art et d’Histoire lancent l’application OhAhCheck !

Laisser un commentaire