Le Met Museum reçoit un don historique de 125 millions $ pour rénover ses galeries art moderne et contemporain

Partager :

Le 30 novembre 2021, le Metropolitan Museum of Art a annoncé qu’Oscar Tang et Agnes Hsu-Tang donneront 125 millions de dollars pour financer la rénovation de l’aile moderne du musée. Il s’agit du plus gros don en capital jamais fait au Met et prolonge près de 30 ans de soutien d’Oscar Tang en tant qu’administrateur et donateur. Avec cette contribution, le Met va pouvoir totalement repenser la présentation de l’art moderne et contemporain au sein du musée, dans 7 000 mètres carrés de galeries et d’espaces publics renommés Aile Oscar L. Tang et HM Agnes Hsu-Tang.  

Cette annonce intervient moins d’un mois après le don versé pour la transformation de la bibliothèque Nolen du musée en nouveau centre éducatif innovant. (ARTICLE: Le Metropolitan Museum of Art va transformer sa bibliothèque Nolen en nouvel espace éducatif et jeunesse)

L’aile moderne fera l’objet d’une rénovation complète des galeries modernes et contemporaines actuelles, que le Met cherche à transformer depuis plus d’une décennie. Objectif: mieux présenter et valoriser sa riche collection qui comprend notamment des œuvres de Giacometti, Richter, Huygue, Perriand, Pollock, Braque, Picabia, Kendridge, Miro, Beckmann, Gris, Rothko, Picasso, Kieffer, Léger ou Warhol.

« Avec ce cadeau remarquable, Oscar et Agnes permettent au Met de réaliser sa mission ambitieuse pour les générations futures » a déclaré Daniel H. Weiss, président et directeur du Met Museum. « Leur générosité, bien qu’époustouflante dans sa portée et sa vision, n’est pas surprenante, car elle s’inscrit dans le prolongement de leur soutien de plusieurs décennies à notre Musée. En effet, pendant 151 ans, la fondation du Met a été construite précisément de cette manière, grâce au soutien d’individus extraordinaires qui ont la vision et la passion de permettre à tous les New-Yorkais, ainsi qu’aux visiteurs du monde entier, de découvrir l’art de à travers 5 000 ans d’histoire humaine ».

À son arrivée en 2018, Max Hollein, directeur du Met, avait entamé un ré-accrochage des galeries d’art moderne et contemporain du Musée, mais sans avoir les moyens budgétaires d’une rénovation majeure.

Le cabinet d’architecture sera sélectionné par un comité de dirigeants et d’administrateurs du Musée d’ici l’hiver 2022.

  • Des donateurs généreux et fidèles

Administrateur et bienfaiteur du Met, M. Tang, même avant ce don, a été l’un des plus généreux donateurs de l’histoire du Musée.

En tant que collectionneurs activistes, Oscar Tang préside de longue date le comité d’art asiatique du Met, et Agnès Hsu-Tang, est membre du comité moderne et contemporain.

Les époux ont précédemment offert des œuvres (dont 20 peintures chinoises du XIe au XVIIIe siècle et le chef-d’œuvre de la dynastie Song du Xe siècle Riverbank) et soutenu des acquisitions, des expositions spéciales, des besoins généraux de fonctionnement et des aménagements de galeries. Ils ont notamment largement financé l’aménagement de la Frances Young Tang Gallery et la salle d’étude Wen Fong en l’honneur du beau-frère d’Oscar Tang.

Max Hollein a déclaré: « Les réalisations et la générosité d’Oscar et d’Agnès sont impressionnantes. C’est un honneur de construire un programme dans un espace qui porte leur nom, en particulier celui qui permettra une meilleure valorisation de l’art et des cultures modernes et contemporains dans le contexte de la collection du Met. La rénovation de ces galeries permettra au Musée d’aborder l’art des 20e et 21e siècles d’un point de vue global, encyclopédique, audacieux et surprenant ».

Oscar Tang a déclaré : « Quand j’étais un jeune garçon, j’ai été déplacé par la guerre et l’Amérique m’a donné refuge, l’éducation et les opportunités de réussir. J’ai rejoint le conseil d’administration du Met il y a près de 30 ans et je voulais partager la richesse de mon héritage chinois avec l’Amérique et le monde ».

A propos des 2 donateurs

Oscar L. Tang et HM Agnes Hsu-Tang

Oscar L. Tang a co-fondé la société de gestion d’actifs Reich & Tang en 1970 à New York. Né à Shanghai, Tang a été envoyé aux États-Unis pour étudier à l’âge de 11 ans, après que sa famille ait fui la Chine pour Hong Kong pendant la révolution communiste en 1948. Il a ensuite fréquenté la Phillips Academy Andover, le Yale College et la Harvard Business School, incarnant ainsi la troisième génération de sa famille à faire ses études aux États-Unis. En 1873, le grand-père maternel de Tang était l’un des 120 garçons envoyés par la cour des Qing pour étudier en Amérique dans le cadre de la mission éducative chinoise. Il était devenu un haut fonctionnaire du service extérieur après son retour en Chine. À la suite du 4 juin 1989 et les événements de Tiananmen Square, Oscar Tang, l’architecte IM Pei, et le violoncelliste Yo Yo Ma ont créé le Comité des 100, une organisation sino-américaine pour faire avancer les dialogues entre les États-Unis et la Grande Chine. En 1994, Tang a été le premier Américain d’origine asiatique à rejoindre le conseil d’administration du Met. Il a également fait des dons majeurs à plusieurs autres organisations culturelles telles que la Phillips Academy Andover (dont il a été président du conseil d’administration) et le New York Philharmonic (dont il est coprésident du conseil d’administration).

Son épouse Agnes Hsu-Tang, est archéologue et historienne de l’art. Ancienne boursière Mellon à l’Université de Cambridge et à l’Université de Stanford, elle est l’auteur de publications universitaires et de livres blancs, et a conseillé l’UNESCO à Paris et le Comité consultatif sur les biens culturels du président Obama. Hsu-Tang est une descendante de Paolo KC Hsu, le ministre impérial et homme d’État catholique de la dynastie Ming de la fin du XVIe siècle qui, avec Matteo Ricci, a engagé dans les premiers échanges interculturels et traductions de textes scientifiques et philosophiques en chinois classique et en latin, pour lesquels il a été béatifié par le Vatican. Hsu-Tang est présidente élue du conseil d’administration de la New-York Historical Society et préside son comité des expositions depuis 2015. Elle a été membre du conseil d’administration du Met Opera de 2014 à juillet 2021. Elle est chercheuse principale à l’Université Columbia et consultante du Musée d’archéologie et d’anthropologie de l’Université de Pennsylvanie.

Sélection d’œuvres de la collection art moderne et contemporain du Met Museum: https://www.metmuseum.org/art/collection/search#!?department

SOURCE: Metropolitan Museum of Art (CP)

PHOTOS: wikimedia commons

PHOTO du carousel: John_St_John (wikimedia commons)

Date de première publication: 02/12/2021

Partager :

Leave a Comment