Le 27 mai 2017, dans la province du Gansu, une région rurale de Chine, près de 10 000 élèves du primaire ont eu l’opportunité de visiter le musée du château de Frederiksborg à Copenhague, au Danemark, de manière virtuelle. Beaucoup de ces enfants n’avaient jamais voyagé en dehors de la Chine, et même en dehors de leur région. Pour visiter le fameux château, ils n’ont même pas eu à quitter leurs salles de classe…

Hujiang EdTech

C’est la société chinoise Hujiang EdTech, leader de formation en ligne, qui, à travers sa plate-forme interactive d’enseignement en ligne CCtalk, a lancé le projet d’éducation culturelle intitulé « Objectif Monde« . Fondée en 2001, Hujiang EdTech se distingue des autres sociétés technologiques de Chine en proposant des réponses solides à deux questions: « Comment la technologie peut-elle changer l’industrie de l’éducation? » et « Qu’est-ce qu’une plate-forme technologique éducative ? »

Pour « Objectif Monde », l’une des nombreuses initiatives de Hujiang EdTech visant à relier la Chine au reste du monde, la première collaboration s’est faite avec le musée du château de Frederiksborg à Copenhague, au Danemark.

Visite virtuelle du musée du château de Frederiksborg

17759885_10154713175723439_1501240408365623749_n

Lors de la visite du château et de ses expositions, visite diffusée sur les ordinateurs des salles de classes des écoles chinoises, les étudiants ont pu découvrir le château danois et ses secrets, vieux de cinq siècles. La visite était animée par Mme Mette Skouggard, la conservatrice du musée et le représentant chinois du CCTalk, Gao Yimeng, avec l’aide du traducteur de l’Université d’Oxford, le Dr Henry Guo

Avec le système de vidéos en direct de CCtalk, les élèves ont pu poser des questions en direct à la conservatrice du musée.

« Nos partenaires danois comprennent la grande importance de cet événement. Ils ont fermé le célèbre Treasure House, un des endroits les plus visités du château, pendant 3 heures pour que nous puissions faire la diffusion en direct « , a déclaré le Dr Henry Guo dans un communiqué. 

Une opportunité rare pour les élèves chinois

chine

La majorité des élèves qui ont participé au projet n’avaient jamais franchi les portes de leurs quartiers natals.

Après l’événement, Sun Dongqiang, Principal de l’école primaire Lianzhuang dans la province de Hebei, a déclaré: « Les enfants du village ont vraiment besoin de cours comme cela, non seulement pour élargir leurs horizons, mais aussi pour accroître leurs connaissances sur le monde ».

L’événement en direct a non seulement relié les enfants chinois au lieu historique danois, mais a aussi interconnecté les expériences entre les provinces chinoises éloignées : les représentants des étudiants de deux écoles de Gansu (nord-ouest de la province de Chine) et du Henan (province du Moyen-Orient de Chine) ont pu se poser des questions, et poser des questions simultanément, à l’aide de l’outil vidéo bidirectionnel de CCtalk. L’initiative à donc doublement décloisonné les écoles qui ont participé au projet : d’une province à l’autre, d’un pays à l’autre.

Élargir le projet au monde entier, la technologie comme figure de proue du Hujiang EdTech

drlu_-1492496674-154

Hujiang EdTech a l’intention de présenter des expositions et d’autres contenus de musées internationaux non seulement aux enfants chinois, mais aussi aux enfants du monde entier en collaboration avec CCtalk. De plus, des cours couvrant les arts, la nature, l’histoire et la technologie seront bientôt disponibles.

« Grâce à la combinaison de la haute technologie – comprenant la Réalité Virtuelle, l’Intelligence Artificielle et le Big Dataéducation – à l’éducation, nous espérons faciliter l’apprentissage et rendre les connaissances disponibles pour un public plus large et construire un pont pour les échanges culturels dans le monde entier », a déclaré Arnold Cairui Fu, Fondateur et chef de la direction de Hujiang EdTech.

Ce ne sont pas seulement les étudiants chinois qui participeront au projet d’éducation l' »Objectif au monde ». Bientôt, les étudiants danois pourront également voyager vers la Chine, en visitant des endroits comme Prince Kung’s Mansion à Pékin.

« Il est très important de promouvoir le mélange culturel, mais il n’est pas facile d’organiser un projet pour que des étudiants danois aillent en Chine », a déclaré Skougaard dans un entretien préalable avec China Central Television.

Hujiang EdTech espère désormais qu’avec l’utilisation de la diffusion en direct panoramique, de la vidéo bidirectionnelle, de la Réalité Virtuelle et des autres technologies, les enfants du monde entier pourront apprendre l’histoire du monde, découvrir les cultures étrangères et mieux comprendre les autres civilisations.

Sources: Hujiang EdTech, PRNewswire, VRFocus, Scandasia

Mise en ligne le 22/06/17

À-lire-sur-le-site-du-CLIC1

Avec sa Gallery 10, en Réalité Augmentée utilisant Tango, le National Museum de Singapour propose une visite virtuelle et historique

En mai 2017, le British Museum lance sa première visite virtuelle de salles avec Oculus

La ville de Rome offre désormais une visite virtuelle du Palais de Néron

Avec le MACM 4D, la visite virtuelle du Musée d’Art classique de Mougins devient accessible à tous les publics

Le Gardner Museum de Boston commémore les 25 ans de son cambriolage massif avec une visite virtuelle