La ministre de la Culture présente les 477 œuvres d’art du « Catalogue des désirs » dans le cadre du plan « Culture près de chez vous »

Le lundi 11 juin 2018, la ministre de la Culture Françoise Nyssen a présenté la liste des 477 œuvres d’art issues de galeries et musées nationaux qui vont être prêtées à des établissements de province dans le cadre du plan « Culture près de chez vous ». Ces œuvres, regroupées sous le nom de « Catalogue des désirs » vont quitter leur écrin pour gagner des établissements à la renommée plus modeste où elles seront exposées pendant plusieurs mois.

Le 29 mars 2018, Françoise Nyssen lançait le plan « Culture près de chez vous » dont le but est de démocratiser l’accès à la culture en rendant l’art accessible partout et pour tous. (Lire l’article du CLIC France: « Culture près de chez vous », le nouveau plan d’action du gouvernement Français en faveur des territoires culturels prioritaires)

La ministre a mis l’accent sur les « zones blanches culturelles », ces territoires isolés au sein desquels les petits établissements peuvent jouer un rôle central dans la diffusion d’œuvres d’art afin de leur permettre d’obtenir, le temps d’une exposition, un chef-d’œuvre issu de collections nationales.

Lutter contre la ségrégation culturelle

A partir de septembre 2018, pas moins de 477 chefs-d’œuvre du Catalogue des désirs  vont circuler sur le territoire français dans le but de venir « enrichir » des sites qualifiés de « zones blanches culturelles », où l’accès à la culture est beaucoup moins développé.

Le Catalogue des désirs a été élaboré par deux commissaires généraux, nommés par la ministre: Olivia Voisin, directrice des musées d’Orléans, et Sylvain Amic, directeur des musées de la métropole Rouen Normandie, en concertation avec les responsables des collections nationales.

 «Nous voulons toucher des publics qui ont peur de venir au musée, en racontant des histoires», avait expliqué Olivia Voisin, directrice des musées d’Orléans, en avril 2018.

Le Catalogue des désirsconsultable en ligne, prouve que les musées parisiens ont répondu à l’appel du ministère, acceptant de se séparer de certains de leurs chefs-d’œuvre pour une durée déterminée.

Ainsi, même si La Joconde ne quittera pas les murs du Louvre, le musée a accepté de prêter pas moins de 46 œuvres, constituant le plus gros contributeur du projet. Au total, 29 musées nationaux ont joué le jeu, parmi lesquels le musée d’Orsay, le Centre Pompidou ou encore le musée de la Renaissance d’Ecouen ou le Mucem de Marseille.

Des œuvres regroupées en 4 catégories

Les œuvres prêtées sont regroupées selon 4 catégories : les « icônes absolues» , toutes les périodes de l’histoire de l’art confondues comme Le Groom de Soutine (Centre Pompidou) ou encore la Femme dans un fauteuil de Picasso (Musée Picasso), les œuvres « emblématiques de l’histoire nationale » tel que le Marat assassiné de l’atelier de David prêté par le Château de Versailles ; les œuvres « affectives et mythiques d’un imaginaire partagé » comme la Robe noire d’Edith PIaf et enfin les œuvres inédites «qui n’ont jamais quitté leur lieu de conservation »issues de collections dont une part seulement est accessible au public comme celles du Mobilier national, de la BNF.

Trois projets d’itinérance déjà définis

La Dame à l’éventail de Goya quittera bientôt le Louvre pour gagner le musée des beaux-arts d’Agen. Le sabre de Bernadotte, prêté par le musée de l’Armée, ira quant à lui rejoindre le musée Bernadotte de Pau. La villa Arnaga, du musée Edmond-Rostand à Cambo-les-Bains dans les Pyrénées-Atlantiques, a également reçu l’accord du musée d’Orsay pour le prêt de L’Autoportrait de Clémentine-Hélène Dufau, auteure des décors de l’édifice.

Le Catalogue des désirs permet de faciliter les modalités de prêt des œuvres qui y sont présentes. Mais pour qu’une œuvre quitte le musée où elle se trouve, il faut qu’un autre musée en ait fait la demande et que les conditions soient toutes réunies pour l’accueillir. Les œuvres prêtées devront pouvoir bénéficier de conditions de sécurité et de conservation suffisantes. Certains lieux, notamment dans les DOM-TOM, devront donc être remis aux normes pour pouvoir accueillir ces chefs d’oeuvres.

Sources : Culture.gouv, Le Figaro, Connaissance des arts

Date de première publication : 11/06/2018

. « Culture près de chez vous », le nouveau plan d’action du gouvernement Français en faveur des territoires culturels prioritaires

. Le Ministère de la culture lance sa nouvelle enquête sur «les pratiques culturelles des français»

. Le Ministère de la culture annonce que la première édition du loto du patrimoine aura lieu le 14 septembre 2018

. Le Ministère de la Culture dévoile les lauréats de la première édition du prix « Osez le Musée »

Laisser un commentaire