Le MoMA de NY lance un nouveau MOOC sur la peinture abstraite de l’après guerre

Le 21 mars 2017, le Musée d’Art Moderne de NYC Moma a annoncé le lancement d’un nouveau cours gratuit en ligne Mooc intitulé « dans le Studio: peinture abstraite de l’après guerre » qui ouvrira le 24 avril 2017 sur la plateforme Coursera. Ce nouveau cours du Moma offre une analyse approfondie sur les matériaux, techniques et approches de sept artistes de l’école de New York: Willem de Kooning, Yayoi Kusama, Agnes Martin, Barnett Newman, Jackson Pollock, Ad Reinhardt, et Mark Rothko.

Le professeur Corey d'Augustine présente les matériaux et les techniques de Willem de Kooning. © 2017 MoMA
Le professeur Corey d’Augustine présente les matériaux et les techniques de Willem de Kooning. © 2017 MoMA

Grâce à des démonstrations en studio et des visites de galeries, les participants vont pouvoir « acquérir une meilleure compréhension de ce que signifie la pratique du studio, apprendre comment les idées se développent à partir de la recherche, et acquérir une sensibilité aux qualités physiques de la peinture ».

Des leçons en vidéo et d’autres ressources viennent compléter l’offre aux apprenants, en « fournissant un contexte plus large, culturel, intellectuel et historique sur les décennies de l’après Seconde Guerre mondiale, lorsque les artistes étudiés étaient particulièrement actifs ».

Les œuvres d’art explorées dans ce cours, issues de la collection MoMA, servent également de point de départ pour les participants à imaginer leurs propres peintures abstraites. Les étudiants peuvent participer aux exercices de studio offerts chaque semaine, pendant lesquels le professeur Corey D’Augustin expliquera les origines des peintures étudiées et la démarche des artistes. D’autres apprenants peuvent simplement choisir de regarder ces démonstrations et compléter le cours par des évaluations écrites.

Le MoMA avait déjà proposé un Mooc sur coursera consacré à la photographie.

8 modules pour explorer l’école de New York

Huit modules présentent l’École de New York et permettent d’explorer en profondeur les matériaux, les techniques et le travail de sept artistes:

• Willem de Kooning
• Yayoi Kusama
• Agnes Martin
• Barnett Newman
• Jackson Pollock
• Ad Reinhardt
• Mark Rothko.

Basés sur la collection du MoMA, les modules et contenus du cours comprennent:

• Onze séquences « dans le studio », vidéos de démonstration des techniques.

• Seize séquences « dans les galeries: un regard plus proche », vidéos d’exploration des peintures extraites de la collection du MoMA.

• Seize diaporamas audio mettant en vedette des artistes, conservateurs, restaurateurs, collectionneurs, et autres experts qui parlent des oeuvres de la collection du MoMA.

• Sept diaporamas texte-image qui explorent 60 œuvres d’art en profondeur.

Le cours, en anglais, s’adresse aux amateurs débutants. 1 à 2 heures sont nécessaires pour suivre les contenus mis en ligne chaque semaine.

Le professeur de ce Mooc est Corey D’Augustin, restaurateur d’art, historien des techniques de l’ art technique et artiste lui même.

Le Mooc « Dans le Studio: peinture abstraite de l’après guerre » démarre le 24 avril 2017 sur le site web coursera.org/learn/painting.

SOURCES: MoMA, Coursera

Date de première publication: 24/03/2017

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Après les jeux vidéos et le symbole @, le Moma de NY intègre les 176 premiers émoticônes à sa collection design

Le MoMA de NY met en ligne des images et informations sur plus de 3 000 expositions organisées par le musée depuis novembre 1929

Volkswagen mécène du nouveau cours gratuit en ligne créé par le MoMA de NYC

Volkswagen et le MoMA renforcent leur partenariat en matière d’éducation et de numérique

Avec Picasso, Monet et Renoir, le MoMA et l’Art Institute of Chicago se lancent dans l’édition scientifique numérique

 

« L’Instant figé », le nouveau MOOC culturel coproduit par le Musée du Louvre et Orange

Quand le musée des arts et métiers devient le « héros » d’un MOOC sur l’innovation

Le musée du Prado lance son premier MOOC sur Velasquez, en collaboration avec son mécène numérique Telefonica

Laisser un commentaire