Le MoMA de NYC ferme pour rénovation pendant 4 mois et annonce un don de 200 M$ de la Famille Rockfeller

Le Musée d’art moderne de New York, abritant la seconde collection mondiale avec des œuvres de Picasso, Roy Lichtenstein et d’autres maîtres modernes, fermera ses portes pour quatre mois du 15 juin au 21 octobre 2019, afin de se développer et d’offrir « plus d’art, de manière nouvelle et interdisciplinaire ». Pour financer cette rénovation – extension de 400 millions de dollars, le musée annonce un nouveau don de 200 millions de la part de la famille Rockfeller.

Le MoMA, qui est déjà l’un des musées d’art les plus visités des États-Unis, disposera d’un tiers d’espace d’exposition supplémentaire après le projet de 400 millions de dollars qui vise à mettre en valeur « les affinités créatives et les frictions » en affichant ensemble un éventail de supports – de la peinture à l’architecture, en passant par la performance, ou le film, explique le musée dans un communiqué.

Ce programme ambitieux vise à reconfigurer les galeries, remanier l’ensemble de la collection et repenser la façon dont l’histoire de l’art moderne et contemporain est présentée au public.

Le nouveau musée abandonnera le système d’accrochage par discipline qu’il utilisait depuis huit décennies. Trois étages d’espace d’exposition conserveront une épine de chronologie, mais le musée va maintenant mélanger les supports, en juxtaposant peinture, sculpture, architecture, design, photographie, performance, film et œuvres sur papier. Le musée effectuera dorénavant une rotation de la sélection d’œuvres d’art dans ses galeries tous les six à neuf mois.

Les expositions de printemps du MoMA, y compris Birth of the World dédiée à l’artiste espagnol Juan Miro, s’achèveront le 15 juin 2019 et le nouveau musée rouvrira le 20 octobre 2019.

Un programme de rénovation, d’une durée supérieure à un an, s’était déjà achevé en juin 2017.

Modélisation numérique du projet d’extension du MoMA (Diller Scofidio + Renfro) :

MoMA Expansion Press Animation from Diller Scofidio + Renfro on Vimeo.

Une rénovation extension à 400 millions de dollars

La rénovation conduite par les architectes new-yorkais Diller Scofidio + Renfro ajoutera plus de 3 700 mètres carrés d’espace d’exposition. 

La rénovation comprendra des locaux supplémentaires provenant du musée américain de l’art folklorique, bâtiment voisin qui a été démoli. Les galeries existantes se développeront également vers l’ouest grâce à 53W53, le nouveau gratte-ciel résidentiel conçu par Jean Nouvel.

Parmi les nouveautés de cette rénovation:

. le studio sera baptisé The Studio, et proposera une programmation en direct et des performances (danse, musique, images en mouvement et œuvres sonores) « qui réagiront, interrogeront et défieront les histoires de l’art moderne et du moment culturel actuel ».

. un autre nouvel espace, la plate-forme située au deuxième étage, permettra aux visiteurs de créer des œuvres d’art et de participer à des conversations.

« Nous essayons de faire de la visite du musée une expérience confortable et agréable qui permet de passer de l’observation artistique à la discussion artistique en passant par la réflexion sur l’art », a déclaré le directeur du MoMA, M. Lowry.

. un rez-de-chaussée agrandi offrira des galeries au niveau de la rue pour « rapprocher l’art des gens ».

Le nouveau musée ouvrira plus tôt, à 10 heures; étendre ses heures à 21 heures le premier jeudi de chaque mois; et proposera une boutique agrandie et reconfigurée.

Les avantages pour les membres du musée comprendront une nouvelle entrée dédiée, un vestiaire et une entrée possible dès 9h30. 

Le nouveau MoMA imaginé par ses visiteurs:

Le MoMA annonce également un nouveau partenariat qui permettra au Studio Museum d’Harlem de présenter des expositions au MoMA, tandis que son propre bâtiment situé sur la 125ème rue est en construction. L’artiste né au Kenya, Michael Armitage, présentera ainsi sa première exposition au «Studio Museum at MoMA». Thelma Golden, directrice du Studio Museum, sera la commissaire. L’exposition Armitage sera présentée dans la nouvelle galerie de projets du MoMA au rez-de-chaussée agrandi qui, avec la galerie d’architecture et de design située au rez-de-chaussée, sera gratuite pour le public.

Une réouverture avec Miro et l’Amérique Latine

Les galeries du niveau supérieur présenteront des œuvres de tous les médias d’artistes « d’origines et de milieux plus divers que jamais auparavant ».

Parmi les expositions qui suivront la réouverture, les visiteurs pourront découvrir un aperçu des collections d’art moderne d’Amérique latine détenues par le MoMA. Une autre exposition mettra l’accent sur l’artiste afro-américaine Betye Saar.

La Famille Rockfeller donne 200 millions de dollars

Ce nouveau programme d’agrandissement évalué à 400 millions de dollars repose intégralement sur des dons et du mécénat.

. Le magnat du divertissement David Geffen avait déjà versé 100 millions de dollars en 2016.

. En novembre 2018, le MoMA a reçu un don de 40 M$ de la part de Leon et Debra Black. En reconnaissance, le MoMA va créer The Debra and Leon Black Family Film Center, installé sur 2 niveaux du nouveau musée et qui incluera une galerie d’expositions multimedia et 2 salles de projection dotées des meilleurs équipements. Ce nouvel espace proposera plus de 1 200 projections annuelles ainsi que des festivals et des événements spéciaux.

. Le 4 février 2019, le MoMA a annoncé que la Famille Rockfeller allait compléter le financement des travaux avec un nouveau don de 200 millions de dollars, l’une des sommes les plus importantes jamais léguées à un musée. Ce don s’ajoute à sa promesse record de 100 millions de dollars en 2005, portant le total des dons à plus de 300 millions de dollars.

Peggy et David Rockefeller en 1987
Peggy et David Rockefeller assistent en 1987 au Founders Ball à l’Université Rockefeller, que son grand-père avait fondé en 1901 © The Rockefeller Archive Center

David Rockefeller, décédé en 2017, avait déjà donné 100 millions de dollars à l’institution en 2005, ainsi que de nombreux tableaux de maîtres, notamment de Gauguin, Matisse, Picasso ou Cézanne. En outre, sa famille a déjà versé au musée une partie du produit de la vente historique de la collection de David et Peggy Rockefeller, qui en mai 2018 avait atteint 832 millions de dollars au total.

L’histoire des Rockefeller est intimement liée à celle du MoMA, qui a été créé par la mère de David, Abby, l’épouse de John D. Rockefeller Jr, avec le soutien de deux autres amatrices d’art de la haute société new-yorkaise. Si elle a donné beaucoup de temps et d’énergie au lancement de ce projet, Abby Rockefeller n’y a, en revanche, quasiment pas contribué financièrement: son mari, qui n’aimait pas la peinture moderne, refusait d’y consacrer une partie de sa fortune.

« Inspiré par l’exceptionnelle générosité de Mr. Rockefeller », le Conseil d’Administration du musée a voté à l’unanimité pour associer le nom de la famille au titre de directeur du musée.

“C’est un grand honneur de devenir le premier directeur David Rockefeller du Museum of Modern Art,” s’est réjoui Glenn D. Lowry. “Au moment où nous attendons avec impatience l’ouverture de notre extension en octobre 2019, cette nouvelle étape de notre histoire est un hommage et une manière forte de célébrer la vision de David Rockefeller et sa passion pour le musée, ses missions et sa collection. »

SOURCES: MoMA, The New York Times

Photos: MoMA

Date de première publication: 07/02/2019

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Tour du monde des ouvertures et réouvertures de musées et lieux culturels en 2019 (03/01/2019)

Avec Art Palette, Life tags et le Moma, Google met l’intelligence artificielle au service de l’expérience artistique

8 artistes Internet ont envahi la salle Pollock du MoMA et offert une expérience de réalité augmentée « sauvage »

Le MoMA de NY lance un nouveau MOOC sur la peinture abstraite de l’après guerre

Uniqlo renouvelle le parrainage des soirées hebdomadaires du vendredi au MoMA de NYC

Laisser un commentaire