Depuis le 7 mars 2017, le musée Ara Pacis de Rome propose à ses visiteurs malvoyants et aveugles une expérience multi-sensorielle inédite. Cette visite permet de découvrir des œuvres originales ou leurs répliques par le toucher et en même temps d’écouter les descriptions audio des zones explorées. 

Deborah Tramentozzi testant le nouveau accessible du Ara Pacis Museum de Rome © Antenna and Tooteko

Deborah Tramentozzi testant le nouveau accessible du Ara Pacis Museum de Rome © Antenna and Tooteko

Le projet Art for the Blind a été conçu par le musée et Antenna International, en coopération avec des consultants ayant une déficience visuelle travaillant pour la start-up italienne Tooteko, Anna Spina, malvoyante, et Deborah Tramentozzi, aveugle.

Comme l’explique Christine Murray, Senior Creative Strategist chez Antenna: « Leur contribution a été essentielle au développement de cette expérience technologique qui est non seulement adaptée aux publics aveugles et malvoyants mais aussi véritablement utilisable par tous. En tant que professionnel des outils de médiation, nous avons un intérêt croissant pour non seulement adapter les expériences pour les visiteurs aveugles ou sourds, mais également pour les développer en collaboration étroite avec ces communautés. Cette idée peut être exprimée de cette manière «rien pour nous, rien sans nous». Embrassant entièrement ce principe, l’équipe a adopté un modèle de co-création. En combinant les forces avec les aveugles et les sourds dès le début d’un projet, vous pouvez conceptualiser et créer quelque chose de beaucoup plus riche, puissant et pertinent ».

Ce projet novateur combine la technologie et l’art pour permettre aux visiteurs malvoyants et aveugles du Musée Ara Pacis à Rome de découvrir ainsi un important monument de la Rome impériale, ainsi que les œuvres d’art exposées au sein du musée.

ara pacis roma art_for_the_blind_large

Les quatre composantes de l’expérience

Quatre éléments essentiels composent cette nouvelle expérience: une boucle magnétique, des balises tags associées à l’écriture braille, un plan en relief thermoformé du musée et un iPad mini.

ara pacis tooteko ring

. La boucle magnétique reconnaît les balises liées aux oeuvres d’art spécifiques et sélectionne automatiquement la description audio qui est jouée sur la tablette connectée, logée dans un sac équipé d’une bandouillère.

. Le plan tactile donne également une plus grande autonomie pour le visiteur dans l’espace du musée en décrivant les environs, ainsi que l’emplacement de toutes les pièces audio-tactile.

ara-pacis roma aveugle visit

Des applications et la géolocalisation pour rendre les musées plus accessibles

Christine Murray souligne que « les musées deviennent plus accessibles aux aveugles et aux visiteurs sourds notamment par l’utilisation des applications intégrant la technologie de géolocalisation indoor. De telles applications permettent de proposer un contenu pertinent à ces visiteurs au bon moment et en fonction du lieu où ils se trouvent. L’Indiana State Museum, par exemple, teste actuellement l’utilisation de balises de déclenchement géolocalisé de contenus pour visiteurs malvoyants et aveugles ».

Dans le prolongement de ces expériences, Antenna souhaite travailler avec les publics aveugles et sourds pour concevoir des visites de musées adaptées en utilisant notamment la technologie de géolocalisation indoor et ainsi « permettre que la navigation indépendante devienne une réalité, et offrir un récit beaucoup plus immersif du musée pour les visiteurs handicapés ».

SOURCES: Ara Pacis Museum, Antenna International, Lifegate

Date de première publication: 10 mars 2017

Antenna International est membre du CLIC France

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Le Théâtre de l’Aquarium, le Musée du Louvre et La Colline – Théâtre National s’associent pour rendre les Mythes plus accessibles

Le Warhol Museum lance un nouveau guide audio pour mieux impliquer les visiteurs non et mal-voyants

Le musée de l’Elysée (Lausanne) offre des photos en relief et en braille pour ses visiteurs malvoyants

Le « Baiser » de Klimt imprimé en 3D pour être accessible aux non-voyants dans les salles du Belvédère

Atelier #32 « Les nouveaux outils numériques pour l’accessibilité des musées et monuments »: compte-rendu

L’exposition « Révélations » du musée Crozatier (Puy en Velay) propose à ses visiteurs malvoyants de toucher une toile en relief

DOSSIER / Accessibilité dans le patrimoine: les nouvelles opportunités du numérique

Robots et patrimoine: panorama des usages en France et dans le Monde (16/05/2015)

Mardi 31 mai 2016: 9 intervenants confirmés pour l’atelier #32 « Les nouveaux outils numériques pour favoriser l’accessibilité des musées et monuments »

Verus Art Annonce la commercialisation d’une reproduction 3D d’un second chef d’oeuvre de la collection de la National Gallery Of Canada