Le Musée d’art contemporain de Montréal célèbre Léonard Cohen avec une exposition numérique, sonore et immersive

Plus d’un an après son décès, la ville de Montréal a voulu célébrer Léonard Cohen à l’occasion d’une exposition au Musée d’art contemporain. Du 9 novembre 2017, au 9 avril 2018, l’exposition « Une brèche toute chose » réunit une quarantaine d’artistes qui ont voulu illustrer les chansons de Léonard Cohen. Présentée par le groupe audiovisuel public CBC/Radio-Canada, l’exposition est également inscrite dans la programmation officielle des activités du 375e anniversaire de Montréal.

@MACM
@MACM

Six salles du musée sont consacrées à cette rétrospective. Les 40 artistes participant au projet présentent des oeuvres inspirés de la vie du chanteur avec des installations parfois incongrues, comme un orgue dont les touches récitent des paroles, ou encore un spectacle vivant sous la forme d’une chorégraphie projetée au sol.

Des écrits, des dessins et des enregistrements retracant plus de 50 ans de carrière sont présentés dans cette exposition sur laquelle le MAC a commencé à travailler avant même la mort de Leonard Cohen.

cohen

Romancier, poète et auteur-compositeur-interprète montréalais de réputation internationale qui a inspiré des générations d’écrivains, de musiciens et d’artistes, Cohen est un « extraordinaire poète de la tristesse et de la condition humaine qui a exprimé ce que signifie le fait d’être vraiment sensible aux complexités et aux désirs à la fois du corps et de l’esprit ».

L’exposition offre des interprétations créatives de ces textes, tous encensés pour leur qualité littéraire.

Un dispositif sonore et virtuel

Les deux artistes Mélissa Mongiat et Mouna Andraos, ont mis en place un dispositif particulier: le fredonnement collectif de la chanson “Hallelujah”, enregistrée initialement par Cohen en 1984. À l’aide de sept micros suspendus, chaque visiteur peut fredonner l’hymne de Cohen, superposant sa voix à celle de centaines d’autres personnes (dont les membres de six chorales montréalaises). Tandis que les participants entament l’air connu, le plafond affiche aussi le nombre d’auditeurs qui font jouer “Hallelujah” sur Youtube et Spotify en temps réel.

« C’est à la fois une expérience scientifique et une expérience mystique à partir de la résonance universelle créée par des centaines ou des milliers de personnes qui écoutent le même morceau au même moment. »

Les visiteurs ont également l’opportunité d’observer une chorale virtuelle reprendre ce morceau. Équipé d’un casque de réalité virtuelle et avec un champ de vision à 360 degrés, le visiteur regarde le musicien Bobby Halvorson interpréter la chanson. La rencontre entre la réalité virtuelle, et la musique, apporte au visiteur un effet très particulier, et lui fait vivre une expérience immersive totalement inédite.

cohen1
Candice Breitz, I’m Your Man

Dans un deuxième espace, l’artiste Candice Breitz propose une nouvelle version de l’album I’m Your Man, repris par 18 montréalais de plus de 65 ans, et visible sur des écrans disposés en cercle.

Le Musée d’Art Contemporain travaille sur ce projet depuis longtemps, bien avant la mort de l’artiste le 7 novembre 2016.

« Quand nous avons eu l’idée de cette exposition, nous sommes d’abord allés chercher l’accord de Leonard Cohen qui a tout de suite été ravi de ce projet et de l’angle qu’on lui proposait. Dans le contexte récent de sa mort, notre exposition prend un sens nouveau. Elle devient aussi un hommage à cette icône planétaire » explique John Zeppetelli, directeur général et conservateur en chef du MACM.

John Zeppetelli rend hommage à l’artiste Leonard Cohen from Musée d’art contemporain de Mtl on Vimeo.

Une série de concerts tout le long de l’exposition

Dans le cadre de l’expositionle MACM annonce, en association avec Pop Montréal, une série de 5 concerts autour de 5 albums emblématiques de Leonard Cohen, durant les 5 mois que dure l’exposition. Chaque concert présentera une sélection de musiciens et de chanteurs montréalais qui interpréteront un album dans son intégralité, en respectant l’intention originelle et l’ordre des chansons de Cohen qui composent chaque album.

Programmation des concerts:

  • 30 novembre 2017, 20 h 30 – I’m Your Man
    Little Scream
    Martha Wainwright
    Thus Owls
  • 14 décembre 2017, 20 h 30 – New Skin for the Old Ceremony
    Pierre Kwenders
    Katie Moore
  • 18 janvier 2018, 20 h 30 – Songs from a Room
    Marie-Pierre Arthur
    Laura Sauvage
  • 15 février 2018, 20 h 30 –  The Future
    Dear Criminals
    Un Blonde
  • 28 mars 2018, 20 h 30 – Songs of Leonard Cohen
    Cœur de pirate
    Ariane Moffatt

Sources: Musée d’Art Contemporain de Montréal, Le Devoir, Le Figaro

Date de première publication: 11/12/2017

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

. Le 20 février, le Musée d’art contemporain de Montréal invite à passer une nuit avec l’art numérique

. La Ville de Montréal répertorie 600 oeuvres d’art public sur une nouvelle plate-forme numérique

. Fairmont Reine Elizabeth: quand un hôtel de Montréal se transforme en musée d’art contemporain

. En juin 2015, une application mobile racontera l’histoire de Montréal avec la réalité augmentée

Laisser un commentaire