Le Musée de la civilisation lance un appel à cocréer des projets numériques avec la communauté de l’agglomération de Québec

Le Musée de la civilisation souhaite réaliser des projets en co-création avec la communauté entrepreneuriale de l’agglomération de Québec (villes de Québec, Saint-Augustin-de-Desmaures et Ancienne-Lorette). Initiés par des entreprises, des associations ou des individus, les projets retenus seront réalisés en co-création avec l’équipe du MLab Creaform du musée. L’appel était ouvert du 10 décembre 2018 au 27 janvier 2019. 

Cet appel à projets d’expérimentation pour la communauté entrepreneuriale est réalisé grâce au soutien financier de la Stratégie de développement économique de la Ville de Québec.

Il s’inscrit dans la mission du Musée de la civilisation, dans sa vision, ainsi que son projet éducatif. À leur manière, les projets retenus pourront ainsi contribuer à leur atteinte.

Mission, vision et l'«Expérience MCQ»

Objectif de cet appel à projets co-créés

Les projets permettront à la personne ou à l’organisme qui porte le projet et au Musée d’explorer des pratiques numériques innovantes pour le secteur muséal et dans son propre secteur.

Pour ce volet de l’appel de projet, le musée souhaite cocréer des projets avec :

. des entreprises

. des organismes à but non lucratif (culturel, numérique, communautaire, artistique, musées, bibliothèques…)

. des établissements d’éducation

. des travailleur.e autonomes

. des artistes.

La personne, l’organisme ou l’établissement qui propose un projet doit avoir sa résidence ou ses bureaux au Québec.

Les projets recherchés

Les projets doivent permettre de créer, tester, analyser, valider ou démontrer une expérience numérique innovante intégrant un aspect culturel (langue, patrimoine, culture scientifique, histoire, aspects socio-culturels et réalités humaines, pratiques artistiques, etc.). 

Les projets doivent nécessiter l’expertise du Musée de la civilisation (voir section “contribution du Musée”) et se faire en cocréation.

La cocréation nécessitera une étape d’interaction avec la clientèle du Musée de la civilisation : une partie doit se dérouler au sein du MLab Creaform en présence du public et l’apport du public doit pouvoir bénéficier aux projets. Les projets ne doivent donc pas être confidentiels.

Présentation vidéo du MLb Creaform du musée:

Les projets pourraient exploiter les espaces, contenus et expériences du Musée (expositions, collections en ligne, MLab Creaform, activités, etc.) et contribuer à l’atteinte de la vision du Musée de la civilisation.

Période de réalisation des projets

Les projets doivent se réaliser entre mars et décembre 2019.

Selon la nature du projet, cette réalisation peut être d’une durée de quelques jours ou de plusieurs semaines.

Des bourses de 10 000 à 25 000 $ par projet

Les projets retenus se verront accorder une bourse dont la valeur maximale est de 10 000 $ canadiens (6 655 euros) par projet pour les candidat individuel et les associations et 25 000 $ canadiens (16 639 euros) pour les entreprises.

Afin d’affirmer le caractère fondamental de la cocréation souhaitée entre l’individu ou l’organisme porteur du projet et le Musée, le cadre financier des projets retenus se déclinera de la manière suivante :

. bourse octroyée par le Musée : un maximum de 33 % des dépenses admissibles.

. contribution des personnes ou organismes porteurs du projet (en argent, services et équipements) : un minimum de 33 % des dépenses admissibles.

. contribution du Musée (en services, espaces et équipements) : un maximum de 33 % des dépenses requises à la réalisation du projet.

Par exemple, le financement d’un projet recevant une bourse de 10 000$ se déclinera comme suit :

. bourse = 10 000$ (33 %)

. contribution du dépositaire en biens et services = 10 000$ (33 %)

. et contribution du Musée en prêts de biens (espaces et équipements) et services = 10 000$ (33 %)

Une convention écrite sera établie entre le Musée de la civilisation et l’organisme ou l’individu, afin de notamment préciser la nature du projet, les contributions respectives, les droits de propriété intellectuelle, les modalités de diffusion du projet et autres considérations légales et financières.

Les dépenses admissibles à la bourse sont : honoraires, salaires pour les ressources humaines affectées au projet, à un taux horaire équivalent à celui versé par le bénéficiaire selon sa politique salariale, équipements, déplacements, frais d’hébergement informatique du projet (pour la durée de l’entente écrite établie entre les deux parties), frais d’installation et de désinstallation dans le MLab Creaform et frais associés à l’affichage sur les lieux.

Des dépenses ne sont pas admissibles à la bourse mais peuvent être considérées comme contribution de l’organisme: frais de marketing, promotion et de communication, frais de fonctionnement régulier de l’organisme et dépenses déjà réalisées avant le dépôt du projet.

Inauguration du MLab en avril 2018

Contribution du Musée de la civilisation pour la cocréation

Les projets retenus bénéficieront de l’accompagnement de membres de l’équipe du Musée pour leur réalisation en mode cocréation.

Selon le cas, cette contribution pourrait entre autres consister en la fourniture de :

. services techniques : informatique, audio-visuel, éclairage, muséographie, etc.

. services professionnels : chargé de projet, conservation, évaluation, design, etc.

. services de guides-animateurs dans le MLab Creaform

. promotion dans les espaces numériques du Musée

. utilisation des espaces du musée : MLab Creaform, espaces publics, ateliers internes, etc.

. utilisation des équipements du MLab Creaform et d’autres du Musée : numériques, informatiques, audio-visuel, éclairage, etc.

La nature et les modalités de cette contribution seront définies de manière plus précise après la sélection des projets.

Critères d’évaluation

Les candidats seront sélectionnés en fonction des critères suivants:

. CULTUREL (20 %) : le projet s’intéresse à quel type de sujet, d’enjeu ou d’expérience culturels. Présente-t-il un lien avec l’offre du Musée?

. IMPACT (20 %) : quel sera l’impact du projet sur les citoyens, la collectivité, votre organisme et le Musée? De quel manière cet impact tisse des liens entre ces différentes sphères? Quelle est la viabilité de votre projet à moyen ou long terme? Le Musée valorise les principes de diversité et d’inclusion, alors si votre projet se destine à des clientèles spécifiques, veuillez le préciser.

. INNOVATION (20 %) : quel est le caractère innovant du projet? Ce caractère innovant peut concerner les technologies, l’expérience humaine, la transformation des manières de travailler ensemble (cocréation), les émotions ressenties, etc.

. COCRÉATION (20 %) : de quelle manière imaginez-vous la cocréation avec l’équipe du Musée et avec le public qui l’expérimentera dans le MLab Creaform?

. et FAISABILITÉ (20 %) : décrivez votre calendrier de réalisation du projet et votre budget.

ATOUT! COLLABORATION AVEC LE MILIEU (bonus de 5 %) : tout projet présentant un jumelage avec un organisme culturel, communautaire, artistique, pédagogique ou de recherche.

Un comité multidisciplinaire évaluera les propositions et sélectionnera les projets retenus. Les responsables des projets présélectionnés pourraient être invités à faire une courte présentation de leur projet en personne ou par vidéoconférence. Ce comité de sélection est composé de cinq personnes : deux représentants du Musée de la civilisation, deux représentants de la Ville de Québec et un professionnel du milieu entrepreneurial.

L’appel a été clôturé le 27 janvier 2019. L’annonce des gagnants interviendra le 20 février 2019.

SOURCE: Musée de la civilisation

Photos: Musée de la civilisation

Date de première publication: 28/01/2019

Avec le Mlab Creaform, le musée de la Civilisation de Québec initie ses publics au numérique

. Québec: le budget de la culture en hausse de 11% va fortement soutenir l’innovation muséale

. Le gouvernement du Québec et la région de Laval attribuent 3 M$ canadiens à 9 institutions muséales à vocation scientifique et technologique

Le Musée de la civilisation du Québec met 500 000 objets issus de ses collections à la portée de tous

Laisser un commentaire