Après le succès des journées du patrimoine, le Musée de Tahiti déploie de nouveaux dispositifs numériques

Lors des journées européennes du patrimoine qui ont eu lieu du 16 au 17 septembre 2017, le Musée de Tahiti a testé des visites gratuites, des ateliers pour la jeunesse et de nouveaux outils numériques. Après le succès de ces journées, le musée a décidé de pérenniser une partie de cette nouvelle offre numérique.

17128420-21660996

À l’occasion de la 34e édition des journées du patrimoine, dont le thème était la jeunesse, le musée de Tahiti avait concocté un programme riche de nombreux ateliers et autres activités gratuites. Le but était de sensibiliser et éduquer le jeune public à l’histoire de la Nation et du Patrimoine. Du 16 au 17 septembre 2017, le public a ainsi eu l’occasion de visionner des films du FIFO (Festival International du Film Documentaire Océanien) portant sur la navigation, d’écouter des lectures de contes, d’assister à la confection de monoi ou de teinture, ou encore d’assister à des conférences. Mais également de tester de nouveaux outils numériques.

museetahiti2

Le grand succès rencontré par ces journées a conduit le MIT (Musée de Tahiti et des Îles) a pérenniser certaines des activités proposées en organisant des matinées qui leurs seront dédiées. Tous les premiers samedi du mois, des activités ou animations en familles ou entre amis, reprenant le programme des journées du patrimoines seront ainsi proposées. Pour l’édition du samedi 4 novembre 2017, le Musée de Tahiti a proposé au public de venir tester ses nouveaux supports de médiation.

Les nouvelles visites numériques du Musée de Tahiti

Afin de développer l’offre numérique du musée, l’équipe s’est associée avec des élèves de l’ESPE (École Supérieure du Professorat et de l’Éducation) afin de réfléchir à de nouveaux supports de médiation.

museetahiti3

D’ores et déjà, un parcours a été mis en place avec vingt-huit séquences vidéo d’une durée d’une minute, diffusées sur des tablettes numériques qui ont été prêtées au musée. Ces vidéos sont à usages multiples: elles permettent d’abord d’enrichir le dossier pédagogique destinés au public scolaire mais servent également au grand public afin de l’accompagner tout au long de la visite.

Les guides disponibles sur les tablettes vont également servir à donnés les clefs de compréhension pour l’exposition « Un artiste voyageant en Micronésie, l’univers flottant de Paul Jacouet » (exposition conçue et prêtée par le Musée du Quai Branly). Cette exposition temporaire a débuté le 7 septembre 2017 et se termine le 10 décembre 2017.

Ces journées mensuelles vont donc donner l’occasion au Musée de Tahiti de tester de nouveaux programmes de médiation dans la perspective de la création d’une nouvelle salle, avec un nouveau parcours muséographique et de nouvelles perspectives qu’offrent les outils numériques.

Des travaux au Musée de Tahiti et des Îles

Ces nouveaux projets vont servir de prélude aux travaux qui vont débuter en octobre 2018. Le projet de reconstruction, confié au groupe Picart a pour but de repenser complètement la salle d’exposition permanente ainsi que la scénographie générale. En effet, ces salles n’ont pas changées depuis l’ouverture, et présentent désormais plus de 18 000 objets de ses collections. Les travaux, dont le coût global est estimé à environ 6.7 millions d’euros, devraient se terminer à la fin juin 2020.

Lire l’interview de la directrice du musée (hiroa.pf, 01/11/2017)

Le site internet du Musée de Tahiti et des Îles

Sources: Musée de Tahiti, FranceInfos, Tahiti Infos, la1ere.francetvinfo.fr

Date de première publication: 09/11/2017

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

. Journées du Patrimoine 2015: engagement très fort de France 2, mais audiences assez faibles

. Les 30èmes Journées du Patrimoine en version virtuelle

. Des journées européennes du Patrimoine sous le signe du numérique

. Après 6 années de travaux, le Musée d’Arts de Nantes rouvre le 23 juin 2017 avec une nouvelle offre de médiation numérique

Laisser un commentaire