Le Musée du Futur de Dubai s’associe à l’Unesco pour préserver les sites archéologiques du Moyen Orient en utilisant la technologie 3D

Le 28 octobre 2015, à Dubai, les Émirats Arabes Unis ont annoncé que le futur musée du futur de Dubaï avait conclu un partenariat avec l’UNESCO et l’Institut britannique pour l’archéologie numérique (IDA), afin de documenter les sites archéologiques de la région et les reconstruire grâce à l’impression 3D en cas de risques potentiels. Ces modélisations seront notamment présentées dans les salles du musée du futur qui devrait ouvrir ses portes en 2017.

(c) Dubai Museum of the Future
(c) Dubai Museum of the Future

Déclarant que « les sites archéologiques ne sont pas seulement que des structures de pierre », Mohammed Abdullah Al Gergawi, vice-président du Conseil d’administration et Directeur Général de la Fondation du Dubai Museum of the Future (Lire article du CLIC France :  2017-2020: les étonnants futurs musées de Dubai) a décrit les monuments du patrimoine dans la région comme des éléments cruciaux du patrimoine mondial de l’humanité.

La Fondation du musée du Futur de Dubaï a donc conclu un partenariat mondial avec l’UNESCO et l’Institut britannique pour l’archéologie numérique (IDA), une joint venture entre l’Université de Harvard et de l’Université d’Oxford, afin de documenter les sites archéologiques de la région en utilisant la technologie de l’imagerie en trois dimensions pour les reconstruire grâce à l’impression 3D et ainsi les protéger en cas de risques potentiels. 

Le soutien du musée de Dubaï va permettre de documenter les monuments du patrimoine de la région en prenant jusqu’à un million d’images numériques de ces sites à l’aide de la technologie d’imagerie en trois dimensions. Ces productions photographiques auront lieu d’ici la fin de l’année 2015. Le projet sera réalisé sous la supervision d’un groupe d’archéologues de l’Université de Harvard et de l’Université d’Oxford, en coopération avec l’Unesco.

Le soutien de Dubai va venir renforcer une autre initiative annoncé par l’IDA en septembre 2015 et qui consiste à « innonder” le Moyen-Orient d’appareils photo 3D pour transformer la population en autant de “Monuments Men” portant secours aux trésors menacés par Daesh. (Lire l’article du CLIC France: Des archéologues prévoient d’inonder le Moyen Orient d’appareils photos numériques pour « sauver » les trésors menacés par l’Etat islamique)

« Il est important de préserver les sites du patrimoine car ils servent de source d’inspiration pour les innovateurs et pionniers afin de construire l’avenir. Ce que nous faisons aujourd’hui fait partie de nos efforts pour redonner sa place à l’histoire de notre région et construire sur les réalisations de notre riche passé « , a déclaré Al Gergawi. « C’est notre responsabilité mondiale de protéger l’histoire et le patrimoine du Moyen-Orient, en tenant compte des contributions précieuses de la région au progrès de l’humanité ».

Mohammed Al Gergawi , Vice Président de la Fondation Dubai Museum Of The Future et Roger Michael , DG du Institute Of the Digital Archaeology
Mohammed Al Gergawi , Vice Président de la Fondation Dubai Museum Of The Future et Roger Michael , DG du Institute Of the Digital Archaeology

A l’occasion d’une conférence de presse tenue à Dubai, Irinia Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, a déclaré: « Les extrémistes veulent imposer une vision différente sur le monde, ils veulent nous dire qu’il n’y a pas de mémoire, qu’il n’y a pas de culture, qu’il n’y a pas de patrimoine. Nous joignons nos mains à celles du Musée de Dubaï pour nous opposer à la vision des extrémistes et aider à transmettre l’histoire aux générations futures ».

Dr Roger Michel, Directeur exécutif de l’Institut pour l’archéologie numérique, a déclaré: « avec le soutien bienveillant du musée du futur de Dubaï, l’Institut d’archéologie numérique va redoubler ses efforts pour restaurer le paysage du Moyen-Orient et les grands symboles de notre patrimoine culturel commun qui ont été détruites ou sont en mauvaises situations. Ces symboles de l’architecture et des objets de l’ancien monde résument puissamment à ce qui unit l’Orient et l’Occident ».

Saif Al-Aleeli, directrice générale du Musée du futur de Dubaï, a déclaré que « ce partenariat mondial est le premier d’une série d’initiatives qui serons annoncées prochainement ». Ce partenariat s’inscrit parfaitement dans la vision stratégique du musée de Dubaï de « construire une coopération à long terme avec les institutions universitaires et scientifiques et les centres de recherche dans tous les domaines ».

Les modélisations 3D ainsi créées devraient être visibles en ligne mais également dans les galeries du musée du Futur de Dubai qui devrait ouvrir en 2017, à l’occasion de l’expo universelle.

SOURCE: Musée du Futur de Dubaï

Date de première publication: 02/11/2015

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Des archéologues prévoient d’inonder le Moyen Orient d’appareils photos numériques pour « sauver » les trésors menacés par l’Etat islamique

M. Vincent et C. Coughenour: « Nous souhaitons mobiliser le monde pour reconstituer le patrimoine culturel de la ville de Mossoul »

2017-2020: les étonnants futurs musées de Dubai

Laisser un commentaire