Le musée des merveilles antiques de Coachella accueille l’escape game VR d’Ubisoft consacré à l’Egypte

Partager :

Le 1er et 2 octobre 2021, le Museum of Ancient Wonders (MoAW), situé en Californie, accueille l’escape game en réalité virtuelle, « Escape The Lost Pyramid ». Cette expérience immersive se déroule dans le monde du jeu vidéo d’action-aventure d’Ubisoft, Assassin’s Creed Origins, et défie les participants de sortir d’une ancienne pyramide.

Situé dans la vallée de Coachella, le MoAW est un musée unique dans son genre qui possède une vaste collection d’objets reproduits et authentiques qui racontent l’histoire des anciennes civilisations de la Grèce à l’Afrique, et notamment les 124 répliques grandeur nature d’objets trouvés dans la tombe de Toutankhamon.

C’est d’ailleurs en découvrant le char, les objets funéraires et les bijoux du Pharaon, lors d’une visite de l’exposition King Tut du MoAW, que Derek Etten, PDG de Pro VR USA, a imaginé les possibilités de fusionner les objets physiques avec la réalité virtuelle. Dans les salles égyptiennes du musée, l’expérience de réalité virtuelle pouvait ainsi « s’intégrer parfaitement ».

La société californienne spécialisée dans l’exploitation des expériences immersives, notamment celles dérivées des jeux d’Ubisoft a donc proposé une coopération avec le musée.

  • Sortir d’une pyramide au milieu des objets égyptiens

Situé dans le monde d’Assassin’s Creed Origins, l’expérience VR Escape The Lost Pyramid propose aux participants de sortir d’une ancienne pyramide. 

Durant le premier week-end d’octobre 2021, les visiteurs du musée sont accueillis par quatre stations VR mobiles reliées à des PC. Les joueurs peuvent choisir de jouer en équipes de deux ou quatre. Alors qu’ils tentent d’échapper à la pyramide perdue (et fictive) de Nebka en 60 minutes, les autres visiteurs du musée peuvent observer le jeu sur des écrans de télévision diffusant les sessions.

Les 2 soirs, quatre participants peuvent jouer par créneau horaire, à 18 h, 19 h et 20 h. Le prix pour les participants est de 60 $ avec une limite de temps de 45 minutes pour relever le défi et comprend l’entrée gratuite au musée. Les « observateurs » paieront l’admission générale régulière au musée pour assister à l’expérience: 15 $ pour les adultes et 12 $ pour les étudiants, les militaires et les personnes âgées.

  • Une première dans un musée

Selon Derek Etten, il s’agit de la première offre d’escape game VR au sein du MoAW, mais également dans un musée. Le jeu immersif est en revanche largement diffusé dans les salles et espaces VR du monde entier.

Pour le MoAW, la programmation de cet événement en réalité virtuelle correspond à une volonté de se reconnecter avec le public et notamment les plus jeunes, dans ce contexte si particulier post-COVID.

« Je pense que beaucoup de gens veulent simplement échapper à la réalité », déclare Derek Etten. « Après tout ce que nous avons traversé, ils veulent sortir et faire quelque chose de différent. La VR est encore une technologie assez récente pour le grand public. Mon objectif est d’apporter la réalité virtuelle au grand public et de leur faire découvrir et comprendre à quel point la [VR] est amusante ».

En fonction des résultats de cette première expérience et de l’accueil réservé à Escape the Lost Pyramid par les visiteurs du musée, le MoAW et Pro VR USA envisagent d’organiser des expériences de réalité virtuelle tous les deux mois, en élargissant davantage l’offre hybride.

« Nous pourrions produire des [expériences de réalité virtuelle] où les gens utilisent des équipements de réalité virtuelle et se déplacent vers différents endroits en fonction des expositions du musée en cours » imagine le PDG de la société.

SOURCES: Pro VR USA, MoAW

PHOTOS: Ubisoft

Date de première publication: 01/10/2021

Partager :

Laisser un commentaire