Le Musée Die Neue Sammlung publie une application qui permet aux visiteurs d’écouter les sons de divers objets de sa collection design

Les sons produits par les objets de design sont souvent aussi caractéristiques que leur design. Depuis le 21 février 2019, les visiteurs du Neue Sammlung, the design museum at Pinakothek der Moderne (Munich) peuvent écouter les sons de différents objets de la collection grâce à l’application Web Sound of Design. Via un appareil mobile ou un ordinateur personnel, le public peut ainsi se plonger dans le monde des bruits du design. Le spectre des sons va de la sonnerie de vieux combinés téléphoniques aux sons de moteur de voitures emblématiques en passant par le clic des touches de la machine à écrire. 

« Grâce à l’application, les sons font maintenant partie de l’expérience d’exposition multimédia que nous proposons aux visiteurs et font revivre les objets autrement liés au musée » explique le musée.

Dans sa version de lancement, l’application inclut 49 objets de l’exposition actuelle et jusqu’à cinq sons différents pour chacun.

Les visiteurs peuvent compiler leurs favoris dans une liste de lecture et télécharger tous les sons gratuitement pour un usage privé.

L’application n’a pas besoin d’être téléchargée et peut simplement être ouverte dans le navigateur du portable à l’adresse sound-of-design.de.

Pour faciliter l’utilisation de l’application, tous les halls d’exposition sont équipés en wifi, accessible gratuitement.

Le musée prévoit d’élargir la sélection des objets présentés dans l’application.

Le son du miracle économique

Dans les années 1950 et 1960, de nombreux pays d’Europe et au-delà ont connu une reprise économique rapide. Un nombre incalculable de nouvelles entreprises sont entrées sur le marché et ont mis au point une vaste gamme de nouveaux appareils afin de séduire les consommateurs. Des produits individuels tels que des machines à écrire ou des appareils photo ont été développés et fabriqués dans différentes versions pour des groupes cibles de plus en plus définis. Dans le même temps, les réseaux électriques sont devenus plus puissants. En conséquence, à côté des produits mécaniques, d’innombrables appareils électriques se sont imposés sur le marché. Les appareils vont des rasoirs et des fouets électriques aux radios portables et couvrent de plus en plus d’aspects de la vie quotidienne, en introduisant un grand nombre de nouveaux sons.

Die Neue Sammlung, le musée du design de la Pinakothek der Moderne, est le plus ancien musée du design du monde. Fondé en 1907, il a été inauguré comme musée d’État officiel en 1925. « Dès le début, il s’est distingué des musées d’art et d’artisanat de son temps en s’engageant fermement à épouser le modernisme de la temps et donc design contemporain ».

Vidéo de présentation du musée:

Avec plus de 100 000 articles catalogués, Die Neue Sammlung fait partie des plus grandes collections de designs du monde. La collection couvre une vingtaine de domaines différents et englobe la conception de produits et industrielle, la conception de meubles et la conception graphique ainsi que des thèmes tels que la mobilité et la conception informatique. La céramique et le verre sont des domaines prioritaires, de même que les bijoux et les appareils ménagers, sans oublier les objets sélectionnés dans le domaine du design artisanal. Die Neue Sammlung est considéré comme un chef de file dans les domaines de la conception de produits et du design industriel.

Die Neue Sammlung est installée depuis 2002 dans les bâtiments de la PINAKOTHEK DER MODERNE, aux côtés du Bayerische Staatsgemäldesammlungen, Staatliche Graphischen Sammlung München et le musée de l’architecture de l’Université technique de Munich.

Le rôle majeur de l’archive sonore 

La rapidité avec laquelle certains sons sont éliminés de la mémoire culturelle va de pair avec la vitesse des progrès technologiques. C’est le cas pour le modem dont le son de la numérotation forte était omniprésent dans les années 90 mais a rapidement été oublié, à l’aube du nouveau millénaire. Alors que les certains musées ont conservé l’objet modem dans leur collection, le son a disparu de la vie quotidienne en l’espace de quelques années seulement. Il est difficile de faire en sorte que les appareils produisent les sons aujourd’hui, car les technologies ont évolué.

Pour contrer la perte de ces mémoires sonores, les archives du musée incluent non seulement l’objet dans leur collection mais également les sons qui lui sont rattachés. Ainsi s’enrichit progressivement la collection sonore du musée

« Nous ajoutons des sons à notre collection de manière à intégrer cette dimension acoustique à la présentation de notre collection. En publiant ces archives sur notre application Web, elles feront partie de l’expérience multimédia que les visiteurs peuvent vivre tout en insufflant de la vie à des objets qui pourraient autrement sembler être des pièces de musée distantes. En introduisant Sound of Design, nous lançons un regard d’actualité sur l’ère du miracle économique (années 1950-1960), au cours de laquelle de nouveaux appareils électriques, accompagnés de divers sons, sont entrés dans la vie quotidienne des gens » explique le musée.

L’application Web Sound of Design a été rendue possible grâce au mécénat de la société IKEA et des amis du musée.

SOURCE: Die Neue Sammlung

Photos: Die Neue Sammlung

Date de première publication: 08/03/2019

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Avec son nouveau musée virtuel, la SACEM souhaite raconter l’histoire de la musique en France

Imaginary Soundscape, l’application qui crée un environnement sonore inspiré par une image

La Philharmonie de Paris s’offre une signature sonore en harmonie avec son architecture

L’association Yves Klein Friends lance une campagne de crowdfunding pour financer une cabine de son augmenté pour une exposition itinérante

La Smithsonian Institution et Kickstarter lancent une campagne de financement participatif pour produire «l’anthologie du hip-hop et du rap»

Laisser un commentaire