Dans un des trains du RER E, le Musée des Arts et des Civilisations du Quai Branly invite à un voyage à la découverte des peuples et des continents

Depuis le 15 juin 2017, le RER E en Île-de-France offre à ses plus de 372 000 voyageurs quotidiens, le « Train des Arts et des Civilisations », conçu par le Musée des Arts et des Civilisations du Quai Branly – Jacques Chirac. Ce voyage à la découverte des peuples et des continents présente un double objectif pour l’institution: sortir sa collection hors les murs et développer sa notoriété auprès du plus grand nombre, visiteurs étrangers et habitants de la région Ile de France.

DP_TRAINS-DES-ARTS-ET-DES-CIVILISATIONS_Def-1-8

Le « Train des Arts et des Civilisations » a été inauguré officiellement le jeudi 15 juin 2017 gare de l’Est, voie 27 avant de rejoindre le bataillon des autres trains de la ligne E, entre Saint-Lazare, Chelles-Gournay, en passant par Magenta, Rosa Parks ou Noisy-le-Sec.

Pendant un mois, il sillonnera sur les rails de la ligne E, et accueillera plus de 1 300 voyageurs (dans sa capacité maximum par trajet), qui au hasard ou par calcul, pourront explorer des œuvres rares du Musée du Quai Branly.

Un parcours au sein des différents continents

DP_TRAINS-DES-ARTS-ET-DES-CIVILISATIONS_Def-1-10

Plus de 600 m² de vinyles ont été nécessaires pour recouvrir l’intérieur des 5 voitures de la rame. Chacune des rames est décorée de manière différente et renvoie vers un seul et unique continent. Il est donc possible pour les voyageurs d’effectuer un voyage multiculturel en passant d’une rame à l’autre.

Pour réaliser ce projet, plus de 400 œuvres d’art, photographies, peintures et objets issus des collections historiques du musée du quai Branly – Jacques Chirac, ont été « accrochées » à travers une scénographie méticuleusement pensée, à l’intérieur de l’unique train habillé pour l’expérience. Il s’agit d’œuvres des collections des arts d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques présentées du sol au plafond sur près de 900 panneaux par rame, sur les deux niveaux du train.

Le RER, théâtre des musées et institutions culturelles

Ce n’est pas la première fois, pour le plus grand bonheur des usagers du RER, qu’un train se voit habiller par des œuvres ou décorer par un institution culturelle.

Depuis 2 ans, le RER D s’est transformé deux fois en Cinéma mobile et a diffusé les œuvres de Jean Vigo, Federico Fellini, Maurice Pialat, Jean-Luc Godard, Luc Besson, Mathieu Kassovitz, Francis Veber, Eric Toledano ou encore Olivier Nakache. Les rames avaient alorsété tapissées de photos, d’affiches de cinéma et de répliques de films cultes.

Et depuis bientôt 5 ans, le RER C offre des aménagements temporaires aux couleurs de VersaillesA chacune des rééditions, les décors offrent de nouvelles perspectives : les jardins du château ont été davantage valorisés dans l’édition de septembre 2016 tandis que le bassin de Latone, y était particulièrement mis en valeur en 2015. (Lire l’article du CLIC France: Avec la société 3M, le RER C s’habille à nouveau aux couleurs du Château de Versailles)

Sources: Musée du Quai Branly, France3-regions, L’internaute

Mise en ligne le 20/06/17

À-lire-sur-le-site-du-CLIC1

Avec le web et des tablettes, la nouvelle expo du Quai Branly se « déplace » à Abidjan

Avec la société 3M, le RER C s’habille à nouveau aux couleurs du Château de Versailles

A l’occasion de l’ouverture de son réseau wifi, le métro de New York offre des livres numériques à télécharger gratuitement

Le LACMA de Los Angeles lance une campagne de financement participatif pour faire voyager une galerie d’art nomade

.Le National Museum de Singapour accueille une nouvelle installation immersive et interactive du collectif japonais TeamLab

Semaine de l’accessibilité 2014: le musée du quai Branly présente de nouveaux outils numériques

Laisser un commentaire