Le Musée royal de l’Ontario (ROM) annonce le recrutement du premier conservateur dédié au changement climatique

Partager :

Le 15 novembre 2021, le Musée royal de l’Ontario (ROM) a annoncé la nomination de Soren Brothers, chercheur et spécialiste de l’environnement, au nouveau poste de conservateur Allan et Helaine Shiff en changement climatique. C’est la première fois qu’un grand musée créé ce genre de poste dans le monde. Le recrutement est financé par un mécène.

« L’urgence climatique se faisant de plus en plus sentir, ce poste témoigne de l’intention du ROM de jouer un rôle plus important pour faire avancer la science dans les domaines des changements climatiques, de la biodiversité et de la conservation et pour sensibiliser le public à ces enjeux » explique le ROM, dans un communiqué.

« Il est impératif de rectifier le tir en matière de changements climatiques », affirme Josh Basseches, directeur général du ROM. « Comme la crise climatique est en fait le produit de l’interaction entre les activités humaines et la nature, le ROM est particulièrement bien placé pour relever cet enjeu crucial à l’échelle mondiale. Le ROM, un des rares musées au monde dont le mandat est à la croisée de l’art, de la culture et de la nature, peut adopter une approche globale pour communiquer les effets du changement climatique au prisme de la transdisciplinarité ».

La nomination de M. Brothers, un chercheur scientifique et un communicateur accompli, démontre ainsi la ferme intention du Musée de diffuser le savoir et les perspectives sur la crise climatique et d’ouvrir la voie vers un avenir plus viable.

  • Un poste créé grâce à un mécène

Ce poste a été créé grâce au soutien en mécénat d’Allan et Helaine Shiff et du Fonds fiduciaire de bienfaisance Louise Hawley Stone.

« Je suis ravi et fier de financer ce poste important », affirme Allan Shiff. « Fort de son mandat et de son rayonnement uniques, le ROM est la seule institution canadienne qui soit capable de créer une plateforme inclusive qui permet aux gens d’apprendre, d’échanger des idées et de s’attaquer à l’un des plus grands défis de notre époque. Nous avons la possibilité d’assurer notre avenir collectif en créant un nouveau mouvement, formé de citoyens et de chercheurs engagés, qui jouera le rôle de catalyseur de changement ».

Le poste de conservateur Allan et Helaine Shiff en changement climatique est l’un des 35 postes de conservateur du ROM et l’un des cinq postes dotés qui bénéficient d’un jumelage de fonds avec le Fonds fiduciaire de bienfaisance Louise Hawley Stone.

  • Une fonction transversale

Dans ses nouvelles fonctions, Soren Brothers travaillera en collaboration avec ses collègues des autres secteurs du Musée pour intégrer les résultats des recherches et les connaissances scientifiques aux programmes, aux expositions et aux activités pédagogiques du ROM, tout en favorisant la participation citoyenne en matière d’écologie et l’action afin  de répondre à l’urgence climatique et de soutenir la durabilité.

Photo © 2021 Saty Namvar et Pratha Samyrajah

Il formera également des partenariats au sein d’un réseau mondial de collaborateurs pour examiner l’atténuation du dérèglement climatique tant sur la scène locale qu’internationale.

« Je ne peux imaginer meilleur endroit que le ROM avec ses très riches collections consacrées à l’art, à la culture et à l’histoire naturelle pour y exprimer les liens étroits qui unissent l’être humain, la nature et le climat de notre planète », déclare Soren Brothers. « J’espère exploiter tous ces éléments, ainsi que les recherches actuelles sur les changements climatiques à travers le monde, pour promouvoir des idées novatrices et des solutions concrètes face à ce problème urgent ».

Avant de rejoindre au ROM, Soren Brothers travaillait à l’université d’État de l’Utah, où il étudiait le cycle du carbone et les processus métaboliques dans les lacs et autres écosystèmes aquatiques, ainsi que leur impact direct sur les changements climatiques. Originaire de Toronto, M. Brothers est titulaire d’un doctorat en limnologie (étude des eaux intérieures) de l’Université de Postdam, en Allemagne. À son expertise et son expérience dans le domaine de la science de l’environnement s’ajoute une réputation internationale en matière de collaboration et de relations communautaires.

  • Réseau mondial d’experts

Il convient de noter que Soren Brothers dirige également un projet international qui réunit 100 collaborateurs représentant tous les continents sauf l’Antarctique.

Ce réseau professionnel vise à analyser l’importance des émissions de gaz à effet de serre dans les milieux menacés par la sécheresse.

A propos du Musée royal de l’Ontario – Royal Ontario Museum ROM 

Ouvert en 1914, le Musée royal de l’Ontario fait connaître les arts, la culture et la nature du monde entier au fil des siècles.

Le ROM, l’une des 10 institutions culturelles les plus réputées d’Amérique du Nord, est aussi le musée le plus important et le plus complet au Canada.

Ses collections de classe mondiale réunissent plus de treize millions d’objets d’art et de spécimens naturels dans 40 galeries et salles d’exposition.

Principal centre de recherche sur le terrain au pays et chef de file mondial pour ses découvertes originales, le ROM joue un rôle essentiel dans notre appréciation des arts, de la culture et de la nature.

Le Musée, qui allie l’architecture de l’édifice historique et le style contemporain du Cristal Michael Lee-Chin créé par le Studio Daniel Libeskind, constitue à la fois un site d’intérêt national et une destination culturelle dynamique en plein centre de Toronto dont tous et toutes peuvent profiter.

SOURCE: Musée royal de l’Ontario – Royal Ontario Museum ROM (CP)

PHOTOS: Musée royal de l’Ontario – Royal Ontario Museum ROM

PHOTO du carousel: façade du ROM (c) ROM

Date de première publication: 16/11/2021

Partager :

Leave a Comment