A Jerusalem, le musée de la Tour de David héberge 21 start-ups dans son nouveau laboratoire dédié à l’innovation numérique

Installé dans une citadelle construite par le roi Hérode il y a environ 2 000 ans, le laboratoire d’innovation high-tech du Musée de la Tour de David a ouvert ses portes au public à Jerusalem, le mardi 17 octobre 2017. Un moyen original d’associer le patrimoine et l’écosystème technologique d’Israel.

Tower of david jerusalem banner Event_cover_1920X1080-page-001

Environ 400 000 personnes visitent chaque année le Tower of David Museum of the History of Jerusalem. Le musée, installé dans la vieille ville de la capitale d’Israel, accueille maintenant des startups locales spécialisées dans la réalité augmentée et la réalité virtuelle, dont beaucoup cherchaient à tester leurs innovation gratuitement sur place, et auprès des visiteurs.

Pour l’ouverture du laboratoire (TOD Innovation Lab), le musée a permis aux visiteurs d’explorer le musée avec des casques de réalité augmentée, de réalité virtuelle ou mixte (notamment un casque HoloLens de Microsoft. D’autres dispositifs proposés s’appuient sur le gilet haptique de Woojer, qui permet de sentir des ondes sonores vibrantes et de s’immerger dans un environnement.

Tower of david jerusalem tablet

Sur son site, le musée explique ainsi la philosophie du laboratoire: « le laboratoire d’innovation ToD fait partie intégrante du musée de la Tour de David, le musée de la ville de Jérusalem. Le laboratoire se spécialise dans l’intégration, le pilotage et le développement de solutions technologiques qui soutiennent et améliorent l’expérience du visiteur. La Citadelle est le seul espace d’innovation en Israël qui dispose d’une large base de visiteurs internationaux pour tester et piloter le développement d’expériences culturelles, éducatives et touristiques via des solutions technologiques. Le laboratoire d’innovation ToD se spécialise dans l’intégration, le pilotage et le développement de solutions technologiques qui soutiennent et améliorent l’expérience des visiteurs dans les musées, les sites touristiques et les institutions culturelles. Le laboratoire d’innovation de ToD estime que la technologie est la clé pour raconter l’histoire, afin d’engager, d’éduquer et d’influencer les visiteurs du monde entier. La vision du Lab est de connecter le monde du développement numérique international au monde du contenu muséal et de trouver des moyens créatifs et contemporains pour combler le fossé entre l’histoire du passé et l’expérience technologique ultramoderne ».

Ze’ev Elkin, Ministre de Jérusalem et du Patrimoine a jouté: « Le laboratoire d’innovation de la Tour de David reflète le caractère unique de Jérusalem, une combinaison de l’histoire ancienne de la ville et d’une renaissance de l’innovation et de la créativité. Nous considérons cela comme une excellente occasion de montrer l’expertise du musée de la Tour de David dans tous les aspects de l’expérience des visiteurs dans les musées, les sites touristiques et ceux du patrimoine national et de créer des moyens novateurs de le valoriser ». 

Reportage sur l’ouverture du Laboratoire (en anglais):

Attirer les plus jeunes

Avec cette initiative, le musée espère attirer les plus jeunes adeptes de leurs terminaux numériques et devenir plus attrayant pour les visiteurs en mariant archéologie et haute technologie.

« Comment surmonter les obstacles à l’adoption systématique de ces technologies? » demande Devora Mason, responsable du laboratoire d’innovation du musée. « 85% des personnes n’ont jamais eu la chance d’utiliser un appareil AR … Et nous devenons un élément crucial du marché AR / VR avec des produits qui peuvent être facilement accessibles aux visiteurs ».

Element majeur du patrimoine d’Israel et de sa capitale, le musée de la Tour de David offre une vue panoramique sur Jérusalem et bénéficie d’un emplacement central, à côté de la porte de Jaffa.

Le musée avait accueilli un hackathon en avril 2016 et offre déjà plusieurs outils numériques de médiation, mais il mise aujourd’hui sur l’innovation de manière plus forte et pérenne.

Vidéo sur le hackaton d’avril 2016:

Son nouveau laboratoire d’innovation est financé par l’Autorité de développement de Jérusalem et par plusieurs partenaires privés. Le projet a coûté 2,7 millions de shekels (658 000 euros) pour la rénovation du lieu et le développement.

Tower of david jerusalem casque vr

Un laboratoire d’innovation

Le nouveau laboratoire d’innovation du musée offre un espace de travail et de l’équipement pour les start-ups qui sont sélectionnées dans le programme, mais également un accompagnement et des conseils prodigués par un expert mentor.

« Chaque jour, le laboratoire reliera activement les promoteurs, les entrepreneurs, les start-up et les entreprises au musée / site du patrimoine national, offrant du contenu au développeur tout en offrant aux visiteurs du Musée de la Tour de David la possibilité d’expérimenter avec Les différents projets sponsorisés par le laboratoire en temps réel  » indique le communiqué du musée.

Le programme s’adresse principalement aux entreprises qui développent des produits et services numériques éducatifs ou de divertissement, et qui cherchent à collaborer avec des sites du patrimoine mondial.

Pour le lancement du programme, 21 projets ont été sélectionnés pour un développement ou des test au sein du laboratoire. D’autres sociétés rejoindront le projet au fur et à mesure de sa progression.

SOURCES: Tower of David museum, gephardtdaily.com, jpost.com, timesofisrael.com

Images : Tower of David museum

Date de première publication: 24/10/2017

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

French-American Digital Lab, laboratoire créatif à NYC: appel à candidatures pour des startups culturelles françaises jusqu’au 16 août 2015

Le Laval Virtual Center, premier hub international sur la réalité virtuelle et augmentée, a ouvert ses portes

A l’occasion de l’ouverture de la galerie des mathématiques, le musée des sciences de Londres et Samsung créent le laboratoire numérique

Israel et Google mettent en ligne 5 000 images des manuscrits de la mer morte

Avec le projet Ktiv, la Bibliothèque Nationale d’Israël numérise le patrimoine juif et le rend accessible à tous

Laisser un commentaire