Le musée de la Tour de David et son laboratoire d’innovation lancent la première visite mobile en réalité virtuelle à Jérusalem

Le musée de la Tour de David et son nouveau laboratoire d’innovation ont lancé le 23 septembre 2018 de nouvelles visites de Jérusalem, emmenant les visiteurs et les résidents dans un voyage en réalité virtuelle, pour découvrir la ville telle qu’elle était peut-être il y a 2 000 ans.

Le musée, installé dans la vieille ville de Jérusalem, s’est associé à la société australienne Lithodomos VR, une startup en réalité virtuelle, pour produire la première visite mobile en réalité virtuelle (VR) dans la capitale israélienne, permettant aux visiteurs de s’y immerger.

Pour la première fois, les visiteurs peuvent donc «entrer dans l’histoire» à l’aide d’une technologie de pointe et explorer Jérusalem à l’époque du Second Temple, il y a 2 000 ans.

« La période de construction la plus importante de l’histoire de Jérusalem est certainement celle qui s’est déroulée sous le règne du roi Hérode », a déclaré Eilat Lieber, directeur du musée de la Tour de David« Du Second Temple à la Forteresse Antonia, de l’hippodrome au théâtre, aux monuments publics, aux marchés et aux rues, la Jérusalem d’Hérode était l’une des plus grandes villes de l’Antiquité. Plus de 2 000 ans plus tard, le bâtiment d’Hérode fait toujours partie intégrante de la ville et de nombreuses pierres sont visibles.”

Découvrir la Jerusalem antique grâce à l’utilisation de la réalité virtuelle 3D

Les nouveaux circuits «Entrez dans l’histoire» de Jérusalem sont proposés en anglais et en hébreu et durent entre 2 heures et demie et 3 heures à partir de la tour de David. Le parcours est dirigé par un guide.

Ils se déroulent de l’ancienne forteresse au mur ouest, de l’arc de Robinson, du quartier juif et de la vieille ville. le Cardo, une ancienne rue datant de l’empire romain.

Pour vivre l’expérience, les visiteurs louent un casque Samsung Gear VR, associé à un smartphone Samsung Galaxy 7 alimenté par le logiciel Oculus et des écouteurs personnels.

L’objectif est de « montrer Jérusalem aujourd’hui et à l’époque du Second Temple il y a 2000 ans, à l’époque du roi Hérode », indique le musée.

La société Lithodomos, qui est spécialisé dans la reconstitution du monde antique à des fins touristiques, éducatives et de divertissement, a déclaré dans un communiqué que la tournée de Jérusalem avait été « construite à partir de zéro par le biais de visites d’archéologues, prise de points GPS, coordination et coopération étroites entre art, technologie et science. »

Lithodomos VR, fondée en 2016 par des archéologues, des artistes et des développeurs de logiciels, a déjà mené à bien des projets de visites en RV dans de grandes villes européennes telles que Rome, Barcelone, Londres et Lisbonne.

Photo: TOD / Ricky Rachman

Un parcours et des points de vue

Eilat Lieber considère que « la meilleure vue de Jérusalem est toujours du haut de la tour du roi Hérode construite au musée de la Tour de David », mais jusqu’à présent, « il fallait un œil distinctif et un esprit créatif pour imaginer réellement la ville qui était. ”

La visite comprend une série de points de vue liés entre eux par la narration du guide touristique et le contenu de la réalité virtuelle, ce qui permet aux visiteurs de découvrir différents aspects de la socialisation dans la Jérusalem antique, notamment la vie religieuse et les activités commerciales.

Le Dr Simon Young, de la société Lithodomos, un historien de l’architecture grecque et romaine qui a dirigé le projet, a collaboré avec plusieurs archéologues australiens et israéliens, dont Amit Re’em, archéologue en chef du district de Jérusalem de l’Autorité des antiquités israéliennes, pour créer et assembler des modélisations 360 ° et images 3D reconstituant des vues et des scènes historiques.

Première réalisation concrète du laboratoire 

Cette visite en réalité virtuelle est le fruit d’une collaboration entre le musée de la tour de David et le laboratoire d’innovation ToD, ouvert il y a un an. Cette initiative concrétise une « vision commune; utiliser une technologie de pointe pour créer une expérience de visite incroyable. » (Lire l' »article du CLIC France: A Jerusalem, le musée de la Tour de David héberge 21 start-ups dans son nouveau laboratoire dédié à l’innovation numérique)

Le laboratoire d’innovation a été lancé en octobre 2017 en tant que centre / accélérateur destiné à aider les entreprises œuvrant dans les domaines de la RA (réalité augmentée), de la VR (réalité virtuelle), de la MR (réalité mixte) et de la technologie 360 ​​dans le développement de solutions technologiques uniques, permettant d’enrichir l’expérience des visiteurs du musée.

Le laboratoire est logé dans l’une des trois tours construites par le roi Hérode pour garder l’entrée de la ville. Partie intégrante des activités du musée, le laboratoire s’efforce donc de rapprocher les visiteurs de l’histoire de Jérusalem.

Itzik Ozer, responsable du développement des affaires à la Jerusalem Development Authority, a déclaré que Jérusalem était au cœur d’une innovation et d’une renaissance culturelle, et que le laboratoire « reflétait la fusion des deux, prenant l’un des monuments culturels les plus connus de la ville et créant un pôle d’innovation qui permettra aux entreprises technologiques d’exploiter son expertise de domaine. »

Itzik Ozer a ajouté que la Jerusalem Development Authority, conjointement avec Jerusalem Ministry and Heritage, prévoyait d’investir 100 millions de dollars sur cinq ans pour donner une impulsion à la « croissance » du secteur technologique de la ville.

« Le ToD Innovation Lab est l’un des projets les plus passionnants que nous sommes fiers de soutenir et de créer des partenariats. Nous sommes impatients de voir les idées uniques qui se développeront sur cette plate-forme », a-t-il déclaré.

Pour les visites de Step into History, les billets sont vendus 100 NIS (27 $) par personne.

Site web

SOURCES:

Date de première publication:

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

A Jerusalem, le musée de la Tour de David héberge 21 start-ups dans son nouveau laboratoire dédié à l’innovation numérique

Le nouveau portail national des musées d’Israël fédère et valorise les collections de plus de 60 institutions muséales

Laisser un commentaire