Musées de la Ville de Paris : entre autonomie et synergies !

musees-paris-11

Mercredi 19 janvier, Christophe Girard, adjoint à la culture de la Ville de Paris, et Danièle Pourtaud, adjointe chargée du patrimoine, ont dévoilé les contours de la nouvelle organisation muséale de Paris. Et le schéma est révolutionnaire !

Les quatorze musées municipaux vont être regroupés au sein d’une agence, un établissement public administratif doté d’un budget propre comme c’est le cas dans d’autres villes européennes comme Berlin, Londres ou Florence. Les musées parisiens devraient bénéficier d’un cadre plus souple pour organiser leurs expositions, éditer leurs publications, gérer leur 1 000 collaborateurs.

Mieux concurrencer les grands musées

Objectif : toucher de nouveaux publics, se moderniser et mieux concurrencer les grands musées nationaux comme Le Louvre ou la nouvelle entité RMN Grand Palais.

La future agence rassemblera les compétences nécessaires à la gestion des musées, aujourd’hui éclatées entre différentes directions notamment Direction des Affaires Culturelles / DAC et la société Paris Musées, aujourd’hui en charge des expositions.

Selon le Monde : « les ressources propres des 14 musées, qui seraient de l’ordre de 18 %, pourraient grimper à 30 %, cinq ans après la création de l’agence. En contrepartie, la Ville s’engagerait à ne pas diminuer l’enveloppe dédiée aux musées (46 millions d’euros) et à maintenir l’accès gratuit aux collections permanentes. »

L’agence pourrait voir le jour à « la fin du premier semestre 2012 » mais de premiers changements sont déjà visibles.

Les sites web autonomes du Musée d’Art Moderne et du Petit Palais

Paris n’a pas voulu attendre ses mutations structurelles pour moderniser l’image de ses musées. Deux musées se sont autonomisés du portail de la ville et ont d’ores et déjà lancé leur propre site web.

mam

Construits sur la même arborescence, les deux sites, graphiquement plus ordonnés et efficaces, proposent plusieurs services. Les internautes peuvent réserver en ligne leur billet coupe-file afin d’éviter les files d’attente et ils ont également accès à la collection en ligne des deux institutions. Présentées selon les salles du musée d’art Moderne ou selon une recherche chrono-thématiques pour le petit Palais,  les collections des musées sont complétées par les notices des œuvres.

petit-palais21

Les deux sites, disponibles en anglais, sont en lien avec leur compte Facebook et les autres musées de la ville de Paris. Notons cependant pour le petit Palais un corner qui met en avant sur tout le site les ressources pédagogiques pour les publics avec la rubrique « en 1 Clic ».  Des jeux flash pour les moins de 12 ans utilisent les œuvres du petit Palais pour intéresser les jeunes internautes.

petit-palais3

Après le Musée d’Art Moderne et le Petit Palais, les autres musées municipaux – Carnavalet, Zadkine, Bourdelle… – devraient avoir leur propre existence sur le web.

Le portail mutualisé des collections de la Ville de Paris

Ce portail, nettement moins graphique que les sites du MAM et du petit Palais, a le mérite de regrouper les collections (de manière non exhaustive) de 6 musées de la ville (Galliera, Carnavalet, Cernuschi, COARC, Cognac Jay et Musée de la vie romantique). Plus de 10 000 oeuvres sont ainsi inventoriées et accessibles selon plusieurs modes de recherche. Les internautes peuvent découvrir les œuvres par thématiques ou encore par institutions. Des parcours avec des sélections d’œuvres au sein des institutions sont également proposés.

musees-paris1

Petit regret : avec cet effort de mutualisation, on aurait pu s’attendre à un résultat plus ergonomique et plus interactif. On aurait aussi pu imaginer une version mobile de cette base de données à l’instar des 35 musées de Montréal qui lancent une application pour iPhone et iPad (article à lire). Une vitrine, plus numérique, aurait peut être toucher un plus large public et contribué également à la promotion des musées de la ville de Paris.

Articles à lire :

. Le Monde (19/01/11)  « La réforme des musées de la Ville de Paris annonce plus d’autonomie et de souplesse »

Retrouvez le site du Musée d’art Moderne, du petit Palais et des Collections des musées de Paris.