Les musées de Rouen renforcent leur présence numérique avec le lancement d’une plateforme collaborative

Le lundi 9 septembre 2019, la Réunion des musées métropolitains (RMM) de Rouen a lancé le Club des visiteurs. Un nouvel outil qui permet de renfoncer la communauté et l’interactivité autour des établissements. Cette plateforme numérique collaborative, unique en France, incite le public à intégrer « une communauté » autour des musées. Sondages, enquêtes exclusives, jeux ou expériences inédites sont proposés gratuitement aux membres de ce club. Objectif: poursuivre la démarche de démocratisation de la pratique et des usages culturels entamée depuis plusieurs années par les musées de Rouen.

Dans le prolongement de l’expérience « Chambre des visiteurs », qui permet au public de devenir commissaires d’exposition depuis 2016, les musées de Rouen viennent de lancer un «Club des visiteurs».

Renforcer la relation avec ses publics 

Avec la Chambre des visiteurs les internautes participaient déjà à la conception d’une exposition inédite, en votant parmi un panel d’œuvres sélectionnées dans les réserves des musées rouennais. Avec le nouveau club, la Réunion des musées métropolitains (RMM) de Rouen souhaite renforcer cet esprit collaboratif, en créant une véritable communauté active, qui sera associée de manière permanente à la vie des musées.

« Sondages, enquêtes exclusives, jeux ou expériences inédites seront proposés gratuitement aux membres de ce club, afin de répondre à une démarche de démocratisation de la pratique et des usages culturels », explique la RMM, structure qui rassemble les huit établissements muséaux de l’agglomération rouennaise.

Le Club des visiteurs se présente sous la forme d’une application consultable sur smartphones, tablettes ou PC.

« Notre objectif est de renforcer le lien et les échanges entre les équipes des musées et la communauté. Cela permet d’avoir une info insolite sur les collections », explique Frédéric Bigo, responsable du service développement des publics pour les musées de la Métropole. C’est aussi une réelle plateforme collaborative puisque les visiteurs auront l’occasion de donner leur avis, « sur des actions auxquelles ils ont pu participer, des idées sur des sujets d’exposition ou des prochains ateliers à développer. Par exemple, on va demander au public si nos cartels (les étiquettes explicatives des œuvres NDLR) et la manière dont on les met en avant est satisfaisant ». 

Avec cet outil, les équipes vont donc pouvoir profiter de ces retours visiteurs pour s’adapter. Le Club devrait donc inciter le public à s’impliquer davantage dans la vie des musées et à s’approprier ses collections.

 

Fidéliser par des cadeaux et des avantages

L’initiative est unique en France mais se rapproche du programme de fidélisation du Musée des Beaux Arts de Dallas, DMA Friends. (Lire l’article du CLIC France: Le Dallas Museum of Art place le visiteur au cœur de sa stratégie marketing)

Le club est ouvert à tous et gratuitement puisqu’une simple inscription en ligne est requise.

En rejoignant la communauté, chaque membre peut :
• accéder à des contenus inédits (collection du mois, découverte de métiers…)
• tester et noter des activités insolites proposées uniquement aux membres
• donner son avis en répondant à des enquêtes
• intégrer une communauté partagée entre les publics et les professionnels des musées
• et cumuler des points pour gagner des cadeaux ou participer à des événements.

La plateforme devient en fait également un programme de fidélisation. En répondant à des enquêtes, en accédant à des contenus inédits, chaque membre peut cumuler des points et donc remporter des cadeaux ou participer à des événements.

Parmi les cadeaux proposés sur la page boutique du club : un sac pour 240 points acquis, un catalogue d’exposition pour 450, un vernissage VIP pour 180, un parapluie Sisley pour 900 ou une carte postale pour 60.

Le caractère ludique du club est renforcé par des jeux proposés sur la plateforme.

Le Club des visiteurs a été développé avec une start-up normande, YuSit, spécialisée dans la « création et le développement d’outils innovants, de médiation et de valorisation du patrimoine culturel ». Yusit accompagne déjà le musée dans son projet « Chambre des visiteurs ».

La prochaine édition de la Chambre des visiteurs démarre le 21 septembre 2019.

SOURCES: RMM, actu.fr, tendanceouest.com

Photos: RMM

Date de première publication: 11/09/2019

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

« Chambre des visiteurs » dans les musées de Rouen : le public est à nouveau invité à choisir ses oeuvres préférées

La « Chambre des visiteurs » revient à Rouen, et étend son offre de commissariat participatif aux 8 musées de la métropole

3ème Prix Patrimoine & Innovation(s) : Nîmes, Rouen, Le Louvre et la RMN récompensés

S. Amic (MBA Rouen) : « Faire choisir par le public les œuvres que l’on va sortir des réserves est le prolongement de notre mission de service public »

Pour la première fois en France, au Musée des Beaux-Arts de Rouen, le public devient commissaire d’une exposition

Le Dallas Museum of Art place le visiteur au coeur de sa stratégie marketing

Laisser un commentaire