Covid-19 / En période de confinement global, les musées Suisses imaginent de nouvelles relations avec leurs publics

En Suisse également, l’heure est au confinement. Fermés depuis le 13 ou 14 mars 2020, les musées ont plus ou moins rapidement réagi sur leur site web et leurs réseaux sociaux. Valorisation des collections et des anciennes expositions, appels à contribution des publics, activités éducatives et jeunesse … tour de Suisse (non exhaustif) des bonnes idées !

Image du carousel: Eduardo Arroyo, « Robinson Crusoé », 1965. Huile sur toile, 220 x 180 cm. Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne. Don d’Eric Meyer, 1968 (collection du MCBA)

  • MAMCO – Genève

Le musée d’art moderne et contemporain de Genève (MAMCO) inauguré il y a quelques semaines, présente actuellement la plus importante rétrospective à ce jour de l’artiste Olivier Mosset, une des figures centrales de la peinture abstraite d’après-guerre. Cette exposition devait être un moment fort de leur programmation en 2020. La crise du coronavirus en aura décidé autrement.

« Contrairement à certaines entités culturelles, nous travaillons sur des temporalités longues. La programmation est prévue d’année en année, et des interruptions comme celles-ci bouleversent l’entièreté du musée et de ses collaborations internationales », explique Julien Fronsacq, directeur du musée, au journal Le temps.

Pour l’instant, l’heure est à la réorganisation des équipes, mais cela n’empêche pas le musée de proposer chaque jour sur ses réseaux sociaux un focus sur une pièce de ses collections.

Exploration numérique d’une oeuvre d’art

Autre initiative notable, en partenariat avec Artmyn, le musée lance le projet Stay home be smART’. Un projet qui permet de pénétrer au cœur des œuvres d’art et en découvrir les secrets grâce à une technologie immersive unique au monde.

Cette innovation a été présentée le vendredi 3 avril 2020 sur la page Facebook du musée.

(Source : MAMCO, Ville de Genève, 25/03/20)

  • MCBA – Lausanne

Le musée cantonal des beaux-arts de Lausanne (MCBA) a ouvert le 14 février 2020 l’exposition « A fleur de peau. Vienne 1900 de Klimt à Kokoschka ». Une des expositions phare de sa programmation en 2020, interrompue pour cause d’épidémie. Le musée songe à une prolongation même si la suite des événements reste incertaine.

« En attendant la réouverture du musée, que l’on espère prochaine … Le MCBA toque à vos écrans”.

Cette offre numérique se compose de deux propositions.

. Chaque lundi, le musée propose une activité à réaliser chez soi inspiré de ses collections. Et le musée met à disposition 150 notices d’oeuvres d’art et propose  des dossiers web consacré à des artistes emblématiques du musée (notices, interviews, histoires pour enfant, reportage … ).

Page d’activité autour de l’artiste Eduardo Arroyo.

. par ailleurs, le MCBA propose des dossiers autour des artistes de sa collection. 

Dossier consacré à Penone.

(Source : MCBA, Ville de Lausanne, 23/03/20)

  • Fondation Beyeler – Bâle

La Fondation Beyeler n’a pas encore annoncé son dispositif suite à sa fermeture forcée. « Il faut du temps pour s’adapter à cette nouvelle situation » explique la fondation par mail au journal 24 heures.

Pour autant, la fondation s’amuse sur sa page facebook de son choix d’affiche pour l’exposition Hopper. En en effet, l’oeuvre choisie est « Cape cod morning », dont la protagoniste bien qu’attirée par le paysage alentour et le beau temps semble confinée chez elle. Un choix d’affiche qui fait écho à l’actualité donc.

Pour faire patienter, la fondation propose une vidéo de visite de l’exposition avec leur conservateur Ulf Küster. 

Le musée invite également sa communauté à donner son avis sur la programmation numérique à venir et à poser les questions qui la taraude.

« Pour les inconditionnels de Hopper, nous vous invitons à vous consoler avec le génial trailer du court métrage 3D inspiré par les toiles du peintre américain et signé par le réalisateur allemand Wim Wenders ».



Devant les peintures d’Edward Hopper, j’ai toujours eu le sentiment qu’elles représentent des plans de films qui n’ont jamais été tournésWim Wenders

Lire l’article du CLIC France: Fondation Beyeler: Wim Wenders redonne vie aux tableaux de Hopper

(Source : Fondation Beyeler, Bâle, 18/03/20)

  • Musée des beaux-arts – Le Locle

« L’équipe du musée des beaux-arts du Locle a décidé de ne pas rester inactive pendant l’épidémie, de nous amener un peu de culture à la maison et de “réinventer leur façon de communiquer !”

Un beau programme amorcé moins d’une semaine après l’annonce du confinement général en Suisse.

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux du musée, la directrice Nathalie Herschdorfer en dévoile le contenu :

Il s’agit avant tout de réfléchir en équipe, faire germer de nouvelles idées. Une équipe qui sera d’ailleurs présentée sur les réseaux sociaux du musée à travers deux formats :

. Le premier MBAL BACKSTAGES présente un membre de l’équipe et son rôle au sein de l’institution. Une façon originale de découvrir les personnes et les métiers qui permettent aux expositions de voir le jour depuis les coulisses.

. Dans le second format, COUP DE COEUR, un membre du personnel partage avec le public une oeuvre, un document, une photo« Une façon originale de revisiter le musée du Locle à travers les sensibilités de ceux qui le font vivre ».

Un concours de dessins

Le musée met aussi son public à contribution. Sur son site et ses réseaux sociaux, l’institution a lancé un concours de dessins en collaboration avec Chappatte et Le Temps.

« Un concours de caricatures sur le thème : Votre quotidien au temps du coronavirus. Transformez le couvre-feu en étincelle créative, et envoyez votre meilleure œuvre (une par participant). »

Le concours est ouvert à toutes et à tous, avec 2 catégories : petits (jusqu’à 13 ans) et grands (dès 13 ans). Date limite de réception des œuvres : 8 avril 2020.

Un jury composé de dessinateurs de presse, d’un journaliste du Temps, et de la direction du MBAL sélectionnera les 3 meilleurs dessins de chaque catégorie, qui seront exposés ultérieurement au musée.

Les dotations:

. Pour les enfants (jusqu’à 13 ans) : 1er, 2e, 3e prix : Parution dans Le Temps, 1 carnet de dessins contenant une caricature de Chappatte et une boîte de crayons de couleur

. Pour les adolescents et les adultes : 1er prix : Parution dans Le Temps, un livre dédicacé et une carte postale de Chappatte, deux entrées au MBAL (valable toute l’année), 1 entrée à la visite au MBAL réalisée en collaboration avec Chappatte (date communiquée ultérieurement); 2e, 3e prix : Parution dans Le Temps, un livre dédicacé et une carte postale de Chappatte, deux entrées au MBAL (valable toute l’année), 1 invitation à un brunch du MBAL

hashtag #mbalconcours 

Enfin pour les plus jeunes et les familles, les médiateurs du musée restent mobilisés pour proposer des activités créatives en ligne, vidéo à l’appui.



“On va rester en contact (..) prenez bien soin de votre santé de vos proches et à très vite” explique Nathalie Herschdorfer, Directrice du musée du LOCLE.

(Source : Musée des beaux-arts, Locle, 23/03/20)

  • Musée Ariana – Genève

Dans le cadre de mesures prises par les autorités fédérales suisses, destinées à limiter la propagation du coronavirus (COVID-19), le Musée Ariana de Genève est fermé au public depuis le samedi 14 mars. Depuis le démarrage de cette période de confinement, le musée suisse de la céramique et du verre se met en 5 pour interagir avec tous ses publics et propose notamment une idée très originale, Allô culture!

Allô Culture ! Le musée vous appelle et vous propose « une conversation téléphonique avec la commissaire des 2 expositions en cours ». Chaque jeudi entre 10h et 12h, l’équipe du musée vous invite à participer à « une nouvelle aventure audioculturelle ! ».


« Pendant un moment d’échange, laissez-vous conter l’histoire des objets et interrogez nous ».
Chacun peut réserver ses 15 minutes de dialogue en envoyant un mail à adp-ariana@ville-ge.ch et en mentionnant son nom et son numéro de téléphone.

Les conversations téléphoniques se déroulent chaque jeudi, entre 10h et 12h, avec le calendrier ci-dessous:
Jeudi 2 avril : exposition « Meissen. Folies de porcelaine » (07/02 -06/09/2020)
Jeudi 9 avril : exposition « Théières en goguette » ((21/03/19 – 13/09/2020)
Jeudi 16 avril : exposition « Meissen. Folies de porcelaine »
Jeudi 23 avril : exposition « Théières en goguette ».

Lire l’article du CLIC France: Covid-19 / Le musée Ariana de Genève se met en 5 pour interagir avec tous ses publics

(Source: Musée Ariana, Genève)

  • Aargauer Kunsthaus – Aarau

Déjà présent sur les réseaux sociaux, le musée des beaux-arts du canton d’Argovie va mettre les bouchées doubles en cette période de confinement.

« C’est un paradoxe pour nous, musées, que de devoir dire venez nous voir dans un monde virtuel, mais je crois que cette situation aussi difficile qu’elle soit est aussi une opportunité. Nous avons pris l’habitude d’avancer pas à pas. Là, la situation nous oblige à faire le grand saut pour rester en contact, pour conserver le lien et l’intérêt pour l’art. Cet art qui est aussi un facteur d’espoir et de réflexion… » confie Christina Omlin, responsable de la communication, au journal 24  heures.

 



Le musée propose une visite vidéo (12 minutes) de l’exposition qui avait été ouverte début mars 2020, Des fleurs pour l’art.

Régulièrement, le musée publie sur ses réseaux des informations et ressources sur les pièces de sa collections ainsi que des activités à faire chez soi !

Le musée s’est d’abord amusé à partager le défi #tussenkunstenquarantine et propose ainsi de reproduire une oeuvre d’art de sa collection chez soi avec les moyens du bord.

Le musée a également proposé un atelier en ligne, par webcam, autour du portrait. Le tout guidé par un médiateur. https://www.aargauerkunsthaus.ch/digital/



Enfin pour le poète « qui sommeil en vous », le musée invite à composer une elevinie (elfchen), un court poème en 11 mots et d’intégrer ces oeuvres à la collection en ligne du musée.

(Source : Aargauer Kunsthaus, Aarau, 31/03/20)

  • Musée Jenisch – Vevey

En cette période de confinement, le musée Jenisch Vevey valorise ses collections sur les réseaux sociaux et sur son site internet, avec la rubrique “Le MJV chez vous”.

Le musée propose également chaque mardi soir propose un jeu pour les enfants en lien avec les collections du musée.

Enfin la page Facebook du musée «s’invite» chez chacun en partageant de l’information sur ses collections.

« On est pile dans une tendance très forte au niveau de l’Association des musées européens », souligne David Vuillaume, longtemps secrétaire général de l’Association des musées suisses, aujourd’hui directeur de la faîtière allemande et président de l’Association européenne au journal 24 heures. « La définition du musée est en jeu! Pour certains, son acceptation comme un espace collectant et présentant des objets n’est plus adaptée, l’envie étant de le considérer comme un lieu public, comme un outil ouvert à tous et engagé dans les thèmes du moment. »

(Source : Musée Jenisch, Vevey, 31/03/20)

  • Alimentarium – Vevey

Présent sur la toile depuis maintenant quelques années, l’Alimentarium de Vevey a su se montrer réactif en ces temps de confinement. Sur son site internet, le musée a lancé très vite une rubrique “Votre musée portatif”.

“La culture est sans doute l’un des meilleurs antidotes à la sinistrose. Mais comment faire, quand tous les lieux physiques dédiés sont contraints de fermer leurs portes ? Heureusement, depuis quelques années déjà, l’Alimentarium a pris le parti de venir à votre rencontre sur la Toile. L’institution est aujourd’hui un authentique musée portatif : accessible en tout temps et n’importe où (mais de préférence depuis chez vous, crise sanitaire oblige), leur offre numérique vous apportera un bol d’air frais bienvenu ».

Cette offre numérique se décline en quatre volets principaux :

. La Collection. Plusieurs centaines d’objets numérisés à 360°, pour une plongée dans l’histoire de l’alimentation vivante et colorée.

. Le Magazine. Une multitude d’articles sur l’alimentation et la nutrition, écrits par les meilleurs spécialistes et offrant une variété d’angles qui permettra à chacun de trouver son bonheur : société, science, arts, tendances, traditions, debunking – tout y est (ou presque) ! Et en bonus, des webséries, dont l’une animée par l’excellent Philippe Ligron.

. Les fiches eSavoir. Une ressource inestimable pour devenir incollable sur l’alimentation. Permaculture, Chandeleur, pain azyme, vogue du sans gluten, labels d’agriculture écologique ou régime méditerranéen n’auront plus de secrets pour vous.

. Alimentarium Academy. Des cours captivants pour petits et grands autour des grands thèmes de l’alimentation et de la nutrition, ainsi que, cerise sur le baba, des jeux drolatiques, des quiz, bref, de l’amusement. Et Dieu sait que nous en avons besoin !”

Le musée est aussi actif sur les réseaux et partage des recettes de cuisine (évidemment) …


… des podcasts inédits …



.. des dossiers thématiques …



… des jeux pour les enfants …



… des articles, des web-magazines, des vidéos et bien d’autres formats originaux.

Le public impliqué dans la préparation de la prochaine exposition

Enfin, le musée prépare avec son public une prochaine exposition : “The food we love to hate”. Il s’agit d’un projet d’exposition sur « ce que nous ressentons lorsque nous mangeons une nourriture que nous n’aimons pas ».

Afin de comprendre cette émotion, le musée souhaite collecter vos histoires. Quelle nourriture n’aimez-vous pas ? Les réponses sont collectées via un questionnaire en ligne.

Pour lancer la discussion, le musée a publié le pont de vue de Laeticia, employée du musée et des courtes vidéos en slow motion postée sur sa page facebook.

(Source : Alimentarium, Vevey, 31/03/20)

  • Centre d’art contemporain de Genève

En raison de l’épidémie de coronavirus, les espaces d’exposition du Centre d’Art Contemporain Genève sont temporairement fermés au public.

En attendant la réouverture, l’activité du Centre est transférée sur le 5e étage,  sa plateforme digitale. Les espaces d’exposition « physiques » fermés, sont ainsi « remplacés » par cette extension virtuelle.

 



Sur le site internet du Centre d’Art Contemporain Genève, le 5e étage se présente sous la forme d’une vitrine, un espace virtuel qui vient prolonger et compléter la programmation accueillie dans les étages physiques du Centre. Le 5e étage est également envisagé « comme un outil d’expérimentation artistique, un laboratoire de création visuelle et sonore renouvelé en continu ».

Il rassemble un espace de production numérique (“Works”), une station de radio et un outil de diffusion des voix et idées des artistes (“Words”).

 

View this post on Instagram

 

Quarantine special, week 3 ! Now online: Videos by Will Benedict (@rainingbodies), Aria Dean (@lol_prosciutto) and Sabrina Röthlisberger (@cheesy_paradise), A special mix by Guillaume Sorge and a drawing workshop to be done at home. 5e.centre.ch (Link in bio) While releasing the program for the third week of quarantine, we wish to express our solidarity with the sick people, health workers, and all those who are still heading to their workplaces every day. In these times of turmoil, we warmly welcome you to stop by the 5th floor to enjoy music, new commissions, exclusive works, artists’ interviews, and poetry readings! More to come every Thursday, stay tuned and stay safe ! #ariadean #sabrinarothlisberger #willbenedict #contemporaryart #confinementmuseeurl #staythefuckhome #artintimesofcorona #videoart #digitalproduction #geneve #centredartcontemporaingeneve

A post shared by Centre d’Art Contemporain GE (@centredartcontemporaingeneve) on

En outre, cet espace virtuel permet au musée d’assurer la continuité de son soutien direct aux artistes par la production ou la diffusion de leurs œuvres numériques et d’offrir un lieu d’inspiration et de découverte pour le public. Ainsi, des vidéos d’artistes locaux et de renoms, tels que Riccardo Benassi, Will Benedict, Meriem Bennani, Aria Dean (qui propose, en six travaux, un mini panorama de ses récentes productions vidéo) ou encore Sabrina Röthlisberger seront diffusées ces prochaines semaines.

Outil de médiation et de diffusion d’idées, la section words propose des entretiens ainsi que des captations de performances, des documentations et des entretiens en relation avec la programmation de l’institution.

Pendant cette période particulière, Guillaume Sorge, qui assure la programmation de la radio, enrichira chaque semaine la radio du 5e étage par plusieurs heures de musique sélectionnée pour contrer le stress de l’enfermement. « Un voyage aléatoire, à l’horizontale, alternant raretés, paysages sonores, bandes sons d’installations, field recordings et classiques (injustement) méconnus ».

Les ateliers pour familles, enfants et adultes n’ont plus lieu au Centre, mais le musée est convaincu que « la création doit continuer pour entretenir le lien social et que la pratique du dessin et de l’écriture peut nous nourrir en cette période d’isolement ». En écho à l’exposition Scrivere Disegnando, l’institution invite régulièrement à réaliser des petits ateliers en famille ou non. La page médiation du site web permet de découvrir et participer aux différents projets !

Le musée invite à visiter le 5ème étage et à découvrir de nouveaux contenus ajoutés chaque jeudi.

 

View this post on Instagram

 

5e etage Quarantine special New projects every Thursdays! Now online: Videos by Aria Dean and Riccardo Benassi, A special mix by Guillaume Sorge and a book presentation by Xavier Oberson (Link in bio) 🔴 Due to the coronavirus outbreak, the “physical” exhibition spaces of the Centre d’Art Contemporain Genève are temporarily closed to the public. We express our solidarity with sick people, health workers, and all those who are still heading to their workplaces every day. While we wait out this public health crisis, the Centre’s activity has shifted entirely to our digital platform, the 5th floor. The four floors of our physical location may be closed, but this virtual space is guaranteed to be safe! We warmly welcome you to stop by the 5th floor to enjoy music, new commissions, exclusive works, artists’ interviews, and poetry readings! In these times of turmoil, we continue to create opportunities to support artists. Here we offer those artists a platform for their digital work (with new commissioned material to follow soon)—and a place for our public to find inspiration. This Thursday, discover unpublished proposals by Riccardo Benassi, Aria Dean and Xavier Oberson. More to come every Thursday, stay tuned! 🔴 #ariadean #riccardobenassi #xavieroberson #guillaumesorge #contemporaryart #ConfinementMuseeURL #staythefuckhome #artintimesofpandemia #videoart #digitalproduction #taxingrobots #meme #centredartcontemporaingeneve

A post shared by Centre d’Art Contemporain GE (@centredartcontemporaingeneve) on

Un concours créatif

En parallèle de cette programmation déjà riche, le musée propose sur ses réseaux sociaux un concours créatif. « Imaginez et dessinez votre propre alphabet avec de beaux prix à gagner ! »

(Source : Centre d’art contemporain de Genève, 25/03/20)

SOURCES: musées et centres d’art, presse

Recherches: Klaus Gerke

PHOTOS: musées et centres d’art

Date de première publication: 07/04/2020

Covid-19 / Tour du Monde des initiatives musées & monuments dans un contexte de confinement 

Covid-19 / Le musée Ariana de Genève se met en 5 pour interagir avec tous ses publics

Covid-19 / Le Met Museum lance de nouvelles initiatives interactives et de nouveaux contenus éducatifs

Covid-19 / Sydney et Allemagne: les biennales jouent leur « survie » en version numérique

Laisser un commentaire