Le Museo del Prado lance un nouveau site personnalisé et sémantique pour « transformer complètement l’expérience numérique du musée »

Le jeudi 10 décembre 2015, le Museo del Prado a présenté son nouveau site web, qui associe images de haute qualité des œuvres d’art, web sémantique, recommandation et espace personnel enrichi. Cette nouvelle manière de présenter le Prado dans un contexte numérique offrira aux utilisateurs un moyen nouveau de découvrir et d’apprécier la collection du Musée et d’en apprendre plus sur l’histoire de l’art.

prado new site hp

Cette nouvelle initiative numérique, rendue possible grâce au parrainage de Telefónica, représente selon le musée « un engagement ferme à transformer et enrichir l’expérience de visite au musée dans un contexte numérique, en s’appuyant largement sur le web sémantique, technologie déployée  jusqu’à maintenant dans un très petit nombre d’institutions du secteur culturel ».

Après la conférence de presse de lancement du nouveau site web du Museo del Prado: Miguel Falomir, Museo del Prado, José María Sanz-Magallón, Telefónica, Miguel Zugaza, Museo del Prado, Carlos López Blanco, Telefónica, Javier Pantoja Ferrari, Museo del Prado et Javier Docampo, Museo del Prado. (c) Museo del Prado
Après la conférence de presse de lancement du nouveau site web du Museo del Prado: Miguel Falomir, Museo del Prado, José María Sanz-Magallón, Telefónica, Miguel Zugaza, Museo del Prado, Carlos López Blanco, Telefónica, Javier Pantoja Ferrari, Museo del Prado et Javier Docampo, Museo del Prado. (c) Museo del Prado

Le nouveau site Web, qui remplace celui lancé en octobre 2007 (déjà avec le soutien de Telefónica) a -explique le musée- pour but « d’améliorer l’expérience en ligne du Musée à travers une structure nouvelle, basé notamment sur un module qui permet d’établir des des connexions entre plus de 10.000 oeuvres d’art et plus de 1800 artistes de la collection ainsi que d’autres éléments contenus dans les basses de données du musée (plus de 20 000 contenus liés à des conférences, des activités, des expositions, des archives etc) afin de renforcer la relation avec les utilisateurs et de les associer plus étroitement au patrimoine du musée ».

Présentation vidéo du nouveau site web:

La présentation du site, qui a été diffusée en direct sur le site, incluait des présentations de Miguel Zugaza, directeur du Museo del Prado, et Carlos López Blanco, directeur général des Affaires publiques de Telefónica. Les explications techniques ont été fournies par Javier Pantoja, chef du Département du design numériquedu Prado, et par Javier Docampo, chef de la bibliothèque, des archives et de la Documentation du musée.

Captation vidéo de la conférence de presse:

Le web sémantique au coeur de la nouvelle expérience proposées par le site web

Ce nouveau site représente la première utilisation du « Graphique de la Connaissance » (« Knowledge Graph »), un « outil logiciel de connaissance » développé par le Prado grâce à la combinaison des principes du web sémantique et de la base de données contenus du Musée. Ce nouveau traitement des données, qui sont structurées sémantiquement, a permis le développement de l’une des caractéristiques les plus importantes du projet: son « explorateur à facettes » (« faceted browser »). Il s’agit d’un « nouveau et puissant navigateur qui permet aux utilisateurs du site du Musée d’accéder à toutes les informations qu’il contient en utilisant un moteur de recherche personnalisable. En outre, un système complexe de recommandation, s’appuyant sur ce type de structuration de données, facilitera une utilisation plus approfondie des informations demandées par le biais d’un affichage et d’une documentation complète des œuvres et des artistes qui composent les collections du Prado ».

Capture d'écran du nouveau site web (c) ABC Madrid
Capture d’écran du nouveau site web (c) ABC Madrid

Personnalisation de la navigation

Conçu comme un des projets prioritaires du musée dans son Plan d’action stratégique, le nouveau site du Prado vise à « offrir aux visiteurs numériques une expérience optimale, intégrant pour la première fois la possibilité de créer et sauvegarder des visites personnalisées, de rassembler ses œuvres préférées et des résultats de recherche grâce à la conception d’une section personnelle appelé «Mon Prado». Cet espace gratuit offre également un «Un voyage à travers les sens », comprenant dix parcours thématiques composé d’œuvres de la collection permanente accompagnés d’une sélection de séquences musicales choisies par les équipes de Radio 3, station publique espagnole.

Du point de vue visuel, le site utilise la ligne graphique créée pour refléter l’image de marque du Musée, sur les différents dispositifs de communication déployés par le musée et notamment sur les outils numériques. Ce design définit les axes graphiques et ergonomiquesprincipaux du site: l’œuvre d’art est choisie comme point de départ, la collection comme le principal moyen d’accès à la navigation, la contextualisation de l’information offerte et la création d’un espace personnel contribuent « à un renforcement de la relation avec les utilisateurs en les associant plus étroitement à cette nouvelle expérience numérique de la Musée ».

De manière simultanée avec le lancement du site et afin de permettre aux visiteurs du Musée d’utiliser ce nouvel outil pour obtenir plus d’informations sur les collections et les activités, le Prado a installé cinq points permanents de consultation qui offrent un accès à son site par le biais d’écrans fournis par Samsung, dans le cadre d’un patrtenariat technologique avec le Musée. Ces points de consultation sont situés à l’entrée des jardins botaniques, dans le hall de l’édifice des Hiéronymites, à l’entrée de la salle des Muses et du bâtiment Villanueva – l’Upper Rotunda Goya et de la Galerie Sud ionique du premier étage.

prado web point

La structure du nouveau site web

Le nouveau site est structuré en six sections:

. La collection (« Collection ») (en espagnol et en anglais)

Cette section présente la collection du Musée, et invite les utilisateurs à explorer les différentes collections du Prado guidées par les conservateurs en chef de chaque département à travers des vidéos, des images et des textes explicatifs. Il comprend également le « navigateur à facettes » englobant près de 10.000 œuvres de la collection du Musée, grâce auquel les utilisateurs peuvent entreprendre des recherches simples ou avancées sur les aspects techniques et iconographiques des oeuvres.

La description de chaque oeuvre est le coeur de cette section et se fait selon le même principe: reproduction de l’oeuvre avec image en bonne définition navigable et zoomable, texte explicatif, description technique détaillée, ressources multimédias (vidéos, séquences audioguides, audios), texte sur l’artiste et accès à la page artiste/oeuvre d’une enclyclopédie en espagnol. Les autres fonctionnalités de la page oeuvre sont la mise en favori dans son espace personnel, le téléchargement de l’image pour un usage non commercial ainsi que la vidéo en LSF.

Exemple de la fiche oeuvre « l’éxécution » de Goya (en espagnol et anglais)

Exemple de la fiche artiste El Greco (en espagnol)

prado explora

. Une visite au Musée (« Visit »)

Cette section fournit des informations pratiques en 13 langues pour une visite au Musée: achats en ligne, suggestions d’activités et de parcours autour du Prado, informations essentielles pour une visite, zone dédiée pour devenir « ami du Prado », etc.

. Les actualités (« Whats’on ») (en espagnol et en anglais)

Cette section rassemble toutes les activités quotidiennes du musée sont disponibles à la fois en ligne et sur place: vidéos, activités éducatives,  expositions, visites guidées et accès aux réseaux sociaux. Le but ultime de cette section est de fournir cette activité dynamique à chaque utilisateur, en fonction de ses intérêts particuliers. L’information est classée par type, mais est également accessible via un moteur de recherche basé sur le calendrier.

Les pages expositions intègrent de nombreux contenus rassemblés dans un même espace continu:

. la présentation de l’expo en texte et images

. la liste des oeuvres exposées et le lien vers la page oeuvre du musée, si l’oeuvre exposée est dans la collection du musée

. les contenus multimédias

. l’agenda des activités

. l’accès direct à la billetterie et aux articles de la boutique.

Exemple de la page expo Ingres

. Education (« Learn ») (en espagnol et en anglais)

Cette section rassemble des informations destinées aux utilisateurs qui souhaitent apprendre. cete catégorie d’informations est présentée de manière modulaire, en relation avec le type d’utilisateur (bibliothèque, archives et documentation). La section éducation présente avant tout les activités relatives à la formation des enseignants, aux activités pour les scolaires, aux conférences destinées à tout type de public etc. La section « Escuela del Prado » comprend un contenu et des activités axés sur le contenu muséologique et l’histoire de l’art. La section Bibliothèque, Archives et Documentation présente les ressources consultables. La section Recherche présente les projets de restauration du Musée et les études techniques réalisées sur ses collections. Il est enfin possible de s’abonner au « bulletin » de recherche de la bibliothèque du musée.

. Le musée (« Museum ») (en espagnol et en anglais)

Cette section offre des informations détaillées sur le musée lui-même, ses collections, son organisation, son histoire et son  architecture ainsi que des informations sur sa gestion, en conformité avec la loi sur la transparence et l’accès à l’information publique.

. Mon Prado (« My Prado »)

Mon Prado offre aux utilisateurs un accès personnalisé aux collections du Musée et de ses œuvres. Cette section offre la possibilité de créer des visites personnalisées, d’ajouter des commentaires, de sauvegarder ses favoris, d’enregistrer ses visites passées, de préparer de partager toutes ces informations. Il est mis en place de manière suffisamment ouverte pour permettre aux utilisateurs de décider de l’usage qui sera fait de celui-ci.

Un accès permanent à la boutique en ligne (en espagnol et français) figure sur la barre de navigation principale, sur toutes les pages du site web du musée.

L’activité des réseaux sociaux du musée est relayée en temps réel sur une page dédiée du site web.

prado nouveau site dec 2015 page musique

Le Knowledge Graph du Museo del Prado

Le « Knowledge Graph » du Museo del Prado a été construit en utilisant des critères de web sémantique suivant les principes du Web Linked Data. (explications précises du dispositif en espagnol sur le site web du musée)

Cela a notamment permis:

  • de construire une vaste base des contenus documentaires du Museo del Prado générés au fil du temps par les travaux de ses commissaires et de son personnel scientifique
  • de publier cette base dans l’espace numérique du Prado sur le web, en associant ce qui est créé par l’institution dans son ensemble à tout ce qui est publié sur le web
  • d’optimiser l’utilisation de cette base de connaissances et en soulignant l’importance du travail des différents départements de l’institution.
  • de transformer les contenus actuels du site web du  Web du Museo del Prado en un « graphe de connaissance » qui s’appuie sur le Web Linked Data.
  • de développer différents modes d’utilisation et de visualisation de ce Graphe, adaptés aux différents types de public.
  • de construire des pages Web thématiques qui affichent uniquement les données recherchées (Dynamic Publishing sémantique).

La fonction « Graph de la connaissance » du Museo del Prado est un système de représentation de l’ensemble du contenu et des ressources numériques qui réunit les ressources liées à des artistes, des œuvres d’art, leurs contenus, les thèmes, les périodes et les styles ainsi que les informations sur le Musée (expositions et autres activités). Ce moteur de recherche fournit des informations structurées et détaillées sur un artiste en particulier, l’oeuvre ou l’objet, en plus de l’information contextuelle sur chacun d’eux.

L’objectif de cette fonction est donc que les utilisateurs soient en mesure d’accéder et d’utiliser cette information pour eux-mêmes ou afin de la partager avec leurs amis ou leurs élèves.

Comme l’explique le musée: « Le Museo del Prado lance ce service dans le but de fournir aux utilisateurs des réponses pertinentes et rigoureuses à leurs questions et avec une méthode de recherche d’information qui leur permet de naviguer via des connexions significatives entre tous les objets de la collection du Musée et à travers son projet muséologique global ».

Le graphe de la connaissance du Prado propose plus de 310.000 éléments de contenus et plus de 2,8 millions connexions entre ces différents objets et éléments, permettant de comprendre et de documenter le sens du terme introduit par l’utilisateur lors de sa recherche, et d’offrir aux utilisateurs un système permettant d’explorer à la fois la collection et les ressources du Musée en général, présenté dans le module « navigation à facettes ».

Une base de donnée ouvertes sur le monde

Le but ultime est de connecter le graphe de connaissance du Prado avec les données ouvertes mondiales, sémantiquement structurées disponibles sur le Linked Open Data Web, ainsi que celle disponible sur Wikipédia par DBpedia et Wikidata, Freebase, Europeana, la BBC, le New York Times et des sites d’institutions telles que le British Museum et la Fondation Getty, pour ne citer que quelques exemples.

En dehors de son utilisation publique, cette fonction permet également au musée d’organiser et de présenter ses larges et riches contenus sur les oeuvres et les artistes représentés dans la collection.

Un système de gestion des données basé sur le modèle CIDOC-CRM

Le système sémantique numérique du Museo del Prado est basé sur le modèle de référence CIDOC-CRM, modèle sémantique conçu à partir de 1994 par le Comité international pour la documentation (CIDOC) du Conseil international des musées (ICOM). En 2006, l’ISO a confirmé le CIDOC-CRM comme la norme internationale (ISO 21127: 2006). Modèle sémantique comprenant une «ontologie» de l’information relative au patrimoine culturel, le CIDOC se compose d’une hiérarchie de plus de 90 classes et environ 150 caractéristiques qui relient de manière significative ces classes.

Les principaux éléments de web sémantique du Prado, à savoir Œuvre d’art, artiste, exposition et de l’activité, sont représentés selon la norme CIDOC-CRM mentionné ci-dessus, hybridée avec le modèle EFBR et autres vocabulaires (ontologies standard), systèmes et langages largement utilisés dans des projets de web sémantique. Le modèle FRBR (spécifications fonctionnelles des notices bibliographiques) est un modèle conceptuel élaboré par la Fédération internationale des associations de bibliothécaires (IFLA) dans le but d’établir un cadre qui permette une compréhension claire, bien définie et universellement accessible de l’information bibliographique. La norme FRBR a ainsi été utilisé pour concevoir toutes les références bibliographiques du musée. Le Prado s’appuie également sur les normes suivantes: rNews conçu par l’IPTC (International Press Telecommunications Council), un groupe qui inclut toutes les principales agences de presse et des entreprises de communication, afin de présenter les informations sur le Musée; PPROC, qui définit les concepts nécessaires pour décrire les procédures d’appels d’offres et les contrats dans le secteur public; et la norme SIOC du W3C pour représenter le contenu publié sur les espaces sociaux. Afin de mieux adapter le vocabulaire employé pour la description des œuvres d’art, le musée a opté  pour la norme OWL.

Comme le résume le musée: « Tous les contenus de ce nouveau site sont présentés et publiés selon les normes du W3C pour le web sémantique et promu par le projet Open Data Linking afin d’encourager la publication et la diffusion large des données sur le web. Ces métadonnées sémantiques générent ainsi un graphique de la connaissance unifiée qui est, en premier lieu, utilisé sur le site web du musée grâce à des systèmes d’interrogation et de recommandation, et permettant d’offrir aux utilisateurs une expérience améliorée ».

Le CLIC France

AIME

. le design du site web et son ergonomie

. les pages oeuvres et ses fonctionnalités

. l’exploration de la collection

. les parcours musicaux

AIME MOINS

. l’absence d’espace jeunesse / enfants

. le difficile accès aux contenus sémantiques.

Présentation vidéo du Musée du Prado (film conçu par le réalisateur napolitain Francesco Jodice, avec la musique du compositeur français Philippe Rombi, extraíte de la bande originale du film “Dans la Maison” de François Ozon) :

SOURCE: Museo del Prado

Date de première publication: 11/12/2015

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Le Museo Prado de Madrid encourage les malvoyants à toucher 6 de ses œuvres

iTunes, Mooc … le Prado développe ses activités éducatives numériques à portée mondiale

Le Museo del Prado offre une nouvelle façon de découvrir et de partager l’art sur les appareils mobiles

Le Museo Nacional del Prado lance sa première application officielle pour iPad

Le Musée du Prado lance son site thématique « Goya au Prado » avec 1 000 oeuvres en ligne

L’opérateur télécom espagnol Telefonica renouvelle son soutien au Prado de Madrid

Le Musée du Prado lance l’hyper-vidéo pour son exposition Rubens

Google propose 14 chefs d’oeuvres du Prado en 3D et en haute définition

Laisser un commentaire