En partenariat avec le Museum Lab, le Mons Memorial Museum propose sa première expérience VR « Libération 1944 »

Quatre ans après l’ouverture de son nouvel espace muséal, le Mons Memorial Museum (MMM) innove en proposant depuis le 31 août 2019 sa première expérience VR « Libération 1944 ». Cette expérience immersive temporaire permet de remonter le temps et d’entrer dans la peau d’un soldat américain, d’un soldat allemand, d’un résistant ou d’un civil montois pour comprendre et ressentir l’esprit de 1944. Cette nouvelle forme de médiation numérique, conçue par une start-up montoise, s’inscrit dans les projets innovants du Museum Lab du pôle muséal de Mons. Au même titre qu’un autre expérience VR également présentée au musée des Beaux-Arts de Mons.

Devenir « un soldat allemand qui bombarde les Américains ou un résistant montois qui pose un piège », telle est l’expérience proposée par le Mons Memorial Museum du 31 août 2019 au 28 juin 2020. Cette plongée en 1944 est rendue possible par une expérience VR en 360 degrés.

Bande-annonce de l’expérience:

Attirer de nouveaux publics

L’animation a été inaugurée le 30 août à la veille des commémorations de la Libération de Mons en septembre 1944. À l’occasion des 75 ans de la Libération, le musée a donc voulu se renouveler et rajeunir ainsi son image.

« On voulait vraiment élargir notre public et l’attractivité du musée », explique Corentin Rousman, conservateur du MMM. « Cette expérience en réalité virtuelle permet de montrer qu’un musée sur la guerre, ce n’est pas nécessairement vieillot ! En fait l’objectif était de pouvoir trouver une nouvelle façon de présenter les témoignages des différents protagonistes de l’époque à travers les objets que nous avons dans nos collections. Il fallait aussi attirer un nouveau public et plus spécifiquement les jeunes. Au début on voulait partir sur une projection 360 dans la pièce mais pour des raisons pratiques et de flux on a préféré sélectionner le VR individuelle. Ce fut aussi une proposition faite lors de la phase de prospection dans l’élaboration  du marché public. »

L’objectif de cette expérience VR est de permettre au visiteur de se mettre dans la peu d’un soldat allemand, d’un soldat américain, d’un résistant et d’un civil grâce à des casques de réalité virtuelle Occulus.

D’un point de vue scénographie, l’expérience se déroule dans un des espaces du MMM. Les visiteurs sont invités à regarder un petit film de contextualisation (qui leur explique aussi comment s’équiper du matériel car c’est une expérience autonome). Dans ce film, ils sont également encouragés à circuler dans l’espace où sont exposés des objets datant de 1944 qui appartenaient à un soldat allemand, à un soldat américain, à un résistant et à un civil.

« A l’issue de cette présentation introductive, les visiteurs choisissent et entrent dans une des 16 cabines (4 pour chaque profil : soldat allemand, soldat américain, résistant, civil), s’équipent d’un casque de réalité virtuelle et d’un casque audio. Ils peuvent alors regarder un film en 360° avec son spatialisétourné avec des acteurs et des figurants pour se mettre dans la peau des personnages et vivre les événements du jour de la Libération de Mons en 1944″ explique Bérengère Fally, Chargée de mission au MuseumLab – Pôle muséal de la Ville de Mons.

Une production locale

C’est une startup montoise, Magicowl Prod, qui a développé cette expérience avec le conservateur du MMM – un des 11 musées du Pôle muséal de la Ville de Mons.

Ce projet a été entièrement réalisé à Mons. Les films ont été tournés dans la région en partenariat avec le Mons Memorial Museum. Le musée qui voulait rompre avec les expositions traditionnelles a souhaité produire des clips à 360 ° avec de vrais acteurs et de vrais décors, pour que « l’immersion soit totale ».

Corentin Rousman précise que le projet a été rendu possible par « un financement Federation Wallonie Bruxelles, Pôle muséal sans oublier la Ville de Mons ».

Pour lui, le budget reste d’un « faible montant pour une telle installation » car le projet « a mobilisé un tas de ressources pour limiter les coûts et rentrer dans une petite enveloppe. Par exemple, les costumes sont ceux du musée, les acteurs étaient bénévoles, et des historiens passionnés sont intervenus de manière gracieuse ».
« C’est une expérience qui a beaucoup de succès et qui est accessible jusqu’au 28 juin 2020 » précise Bérengère Fally. « Cette expérience suit la volonté du Pôle muséal de la Ville de Mons de s’inscrire dans la dynamique de médiation culturelle numérique ».
L’expérience immersive « Libération 1944 » est proposée du 31 août 2019 au 28 juin 2020, chaque jour de 10h00 à 18h00 et est incluse dans le prix d’entrée au musée. Elle est déconseillée aux moins de 10 ans.
Une autre expérience VR artistique au BAM

Le pré-prototype ATLAS est une œuvre numérique immersive qui se situe entre arts numériques et arts plastiques et est développé par le designer Yann Deval et la scénographe Marie-G. Losseau.

Du 5 octobre 2019 au 26 janvier 2020, ATLAS fait l’objet d’une résidence technologique dans le cadre de l’exposition « Memento Mons » au Beaux Arts Mons BAM.

Présenté sous la forme d’une « exposition scénographique », le projet Atlas réunit des maquettes réelles et des mondes virtuels interactifs. Cette installation prend la forme d’une ville imaginaire et évolutive, proposant au visiteur une expérience à la fois contemplative et interactive. Le visiteur plonge dans l’univers d’ATLAS au moyen de tablettes, de casques de réalité virtuelle, de réalité augmentée et de réalité mixte. Il est invité à construire des maisons et des immeubles à l’aide de graines virtuelles. Chaque interaction va faire pousser un nouvel édifice qui s’adapte à l’environnement déjà existant.

« Marie-G. Losseau construit des villes imaginaires à la main, seule ou avec des adultes et des enfants lors d’ateliers. Yann Deval scanne les maisons en 3D afin d’immerger l’auditoire via des expériences virtuelles. Ensemble, utilisant la réalité augmentée et la réalité mixte , ils explorent ces nouveaux espaces, de l’espace physique à la réalité virtuelle, en passant par toutes les couches intermédiaires. Après avoir été plongés dans un archipel d’îles poétiques, les spectateurs sont invités à construire des villes virtuelles en lançant des graines. Chaque graine fait croître une ou plusieurs maisons, qui en suivant certaines règles urbanistiques, s’adaptant à leur environnement » explique le site web de l’expérience Atlas.

Cette expérience immersive artistique a été et est toujours proposée au sein du BAM mais aussi dans plusieurs festivals et événements en Belgique et dans le Monde (Picture Festival / Meet me in Bozar / Bozar, Salon EuropaKaohsiung Film Festival).

Diffusion au sein du BAM:

BAM – Beaux-Arts Mons / Museum Lab (Exhibition + AR/VR Experience)
Mons / Belgium
Oct 4, 2019 / 7:30 PM – 9:00 PM – Vernissage
Oct 6, 2019 / 10:00 AM – 6:00 PM / Free
Oct 10, 2019 / 6:00 PM – 9:00 PM / 5€ or 2€ (-25yo)
Oct 18, 2019 / 7:00 PM – 01:00 AM / Nuit des Musées / 4€ (pre-sell) or 6€ (on location) or free (-16yo)
Nov 3, 2019 / 10:00 AM – 6:00 PM / Free
Nov 21, 2019 / 6:00 PM – 9:00 PM / 5€ or 2€ (-25yo)
Dec 1, 2019 / 10:00 AM – 6:00 PM / Free
Dec 12, 2019 / 6:00 PM – 9:00 PM / 5€ or 2€ (-25yo)
Jan 5, 2020 / 10:00 AM – 6:00 PM / Free

Les prochains rendez-vous VR du Museum Lab de Mons

Dans le cadre de ses réflexions autour de la VR, le Museum Lab du Pôle muséal de Mons propose plusieurs événements:

. 19/11/2019 – Analogique 2.0 – Tournai
Animation d’un workshop « Les nouvelles pratiques de médiation culturelle » en collaboration avec Le Pass

. 21/11/2019 – Meetup « La technologie pour augmenter l’expérience du visiteur » de 18h à 21h, BAM Mons

Rencontre avec l’équipe ATLAS, Drag ON SlideHovertoneNumediart et Magicowl pour comprendre comment ces entrepreneurs, artistes et chercheurs utilisent la technologie pour augmenter l’expérience du visiteur… Avec test d’expériences immersives à l’appui pour mieux appréhender les enjeux et les opportunités du numérique.

. 01/12/2019 – Dimanche gratuit dans les Musées du Pôle muséal, Mons
Expériences ATLAS et Drag ON Blind au BAM Mons

. 12/12/2019 – Nocturne de 18h à 21h, BAM Mons
Expériences ATLAS et Drag ON Blind au BAM Mons

. 05/01/2020 – Dimanche gratuit dans les Musées du Pôle muséal, Mons
Expériences ATLAS et Drag ON Blind au BAM Mons

Au sujet du Museum Lab de Mons

MuseumLab est un lieu d’expérimentation où les musées du Pôle muséal de la Ville de Mons deviennent un espace de test et d’aide au développement de pré-prototypes technologiques pour des porteurs de projet, des entreprises, des artistes… Les visiteurs des musées, animés par des méthodes et des outils créatifs, sont testeurs de nouvelles pratiques et d’expériences innovantes.

Le projet MuseumLab a été retenu par le  Gouvernement wallon dans le cadre du programme Wallonie-2020.EU (FEDER  2014-2020). Il a été affecté au portefeuille de projets DigiSTORM porté par l’UMONS, « Les nouveaux territoires numériques, les industries culturelles et créatives ».

Le MuseumLab accompagne les porteurs de projets du secteur des Industries Culturelles et Créatives pour développer des innovations technologiques dans les musées et impliquer le public. Pour ce faire, il travaille en étroite collaboration avec le CLICK’ Living Lab de Numediart (UMONS), le Hub créatif Creative Valley, le FabLabMons… et de nombreux partenaires locaux et internationaux.

SOURCE: Pôle Muséal de Mons, sudinfo.be, laprovince.be

PHOTOS: Pôle Muséal de Mons et Bérengère Fally

Date de première publication: 07/11/2019

Le Pôle Muséal de Mons est membre du CLIC France

Le Pôle muséal de Mons lance son appel à projet MuseumLab pour la création de nouveaux outils numériques

Le château de Nogent-le-Rotrou, rebaptisé château des Comtes du Perche, propose une expérience de visite enrichie avec la réalité augmentée et virtuelle

Avec « le Château est à vous », Versailles propose une visite virtuelle privée de l’ancienne demeure des rois

A l’occasion de l’expo De Vinci, le musée du Louvre lance sa première expérience de réalité virtuelle en partenariat avec HTC Vive Arts

Le CNC dévoile une étude inédite sur la pratique et le potentiel de la réalité virtuelle et des expériences immersives

Laisser un commentaire