National Galleries of Scotland: les questions artistiques les plus posées par le public explorées dans une nouvelle série vidéo

Qu’est-ce qui rend une peinture emblématique? Qui décide de la valeur de l’art? Pourquoi ne puis-je pas toucher aux œuvres d’art dans une galerie? Six vidéos explorent ces réflexions et d’autres sur l’art dans « Questions sur l’art », une toute nouvelle série de vidéos d’informations inédites annoncée le 4 juin 2020 par les National Galleries of Scotland (NGS).

Ces questions sont explorées à travers des interviews filmées d’analyses d’experts, de documents d’archives et d’animations, et des images inédites « en coulisses » des galeries nationales d’Ecosse.

Ces vidéos de moins de 10 minutes visent à « enquêter, analyser et partager des informations complètes sur ces questions, plutôt que de fournir des réponses définitives ».

Sir John Leighton, directeur général des National Galleries of Scotland, a déclaré:  « Les questions sur l’art sont importantes pour nous non seulement parce que ces vidéos contribuent à rendre l’art plus accessible à tous, mais aussi par la manière dont les questions ont été initialement collectées. Nous souhaitons écouter autant que nous voulons informer, nous sommes donc ravis de partager ces fantastiques idées sur les requêtes les plus recherchées du public. Nous espérons que le public s’engagera avec ces vidéos et, surtout, continuera à nous poser des questions sur l’art et sur la magnifique collection d’art nationale d’Écosse ».

Une grande collecte 

Pour produire la série, la NGS a rassemblé,à la fin de 2019, auprès des visiteurs leurs requêtes d’art les plus courantes. Des questionnaires ont été placés dans les galeries, le public pouvait également partager des questions via le panel de recherche NGS, et les visiteurs numériques pouvaient soumettre leurs requêtes via une boîte pop-up sur le site Web ou utilisez le hashtag #AskACurator sur les médias sociaux. Les galeries ont également utilisé AnswerThePublic.com (qui utilise la fonction de correction automatique de Google) pour identifier les questions les plus fréquemment recherchées concernant les mots clés de l’art.

« Notre équipe de la sécurité et des services aux visiteurs ont également partagé les requêtes artistiques les plus fréquemment posées lorsqu’elles travaillent dans les espaces de la galerie » ajoute le musée.

Lors de ce processus, plus de 260 questions ont été reçues, un grand nombre qui a été réduit à six questions que le public était le plus désireux de connaître. Les questions ont ensuite été divisées par thème et les principales ont été identifiées à l’aide d’un système de notation basé sur la fréquence (« combien de fois cela a-t-il été demandé? ») et si elles ont été posées directement par le public des galeries (elles ont alors obtenu un score plus élevé que via la correction automatique de Google).

Six vidéos ont déjà été produites par l’équipe numérique des Galeries, mais 2 sont déjà mises en ligne.

  • Des développements numériques pour inspirer

Cette nouvelle série s’appuie sur la popularité de « What is …? », la série de vidéos lancée en 2018, (8 séquences de moins de 5 minutes) et explorant les origines et les idées derrière des termes clés de l’art, tels que le surréalisme, l’expressionnisme et le pop art.

Les deux séries vidéo « Questions sur l’art » et « Qu’est-ce que …? » font partie de la vision globale des Galeries nationales d’Écosse « Art for Scotland: Inspiration for the World », qui vise à rendre à la fois l’art et la collection nationale d’Écosse accessibles à tous.

La dimension numérique de cette vision s’est également construite autour de la refonte complète du site Web des National Galleries, ce qui facilite plus que jamais « la visualisation, la lecture et le plaisir des œuvres d’art et de l’art » et la stratégie Open Conten d’ouverture et de partage des images de la collection. (Lire l’article du Clic France: 40 000 images d’œuvres d’art mises en ligne en haute résolution sur le nouveau site web des National Galleries of Scotland).

  • 3ers épisodes en ligne

3 vidéos et 3 questions sont déjà proposées en ligne:

. La vidéo de la série « Qu’estce qui rend une œuvre d’art emblématique? » disponible sur YouTube explore la célèbre peinture de Ray Lichtenstein, In The Car  (1963).

La vidéo se concentre sur la façon dont In The Car s’est ancrée dans notre conscience collective, l’importance de la peinture à la fois dans son époque et dans l’histoire de l’art, et comment elle continue de se répandre dans la culture, même aujourd’hui, influençant les publicités, les filtres Snapchat, les émissions de télévision et l’industrie de la mode.

« Nous explorons la perception changeante de la peinture depuis la controverse initiale lorsqu’elle est entrée dans la collection nationale d’Écosse dans les années 1980, pour devenir aujourd’hui l’une des œuvres les plus appréciées de la Collection et l’une des œuvres les plus reconnues au monde » explique le musée.

Pour la première fois, dans cette vidéo, les téléspectateurs peuvent découvrir les coulisses réserves Granton des Galeries et des gros plans sur la peinture elle-même.

. Une autre vidéo, Pourquoi ne puis-je pas toucher à l’art?, qui peut être consulté ici, analyse la complexité des œuvres d’art à toucher et comment les artistes actuels contestent l’idée que l’art ne peut pas être touché en incorporant les expériences multisensorielles dans leurs créations.

Pour la première fois, les téléspectateurs peuvent voir l’équipe de conservation du musée en action avec un aperçu des nombreuses subtilités de la préservation des peintures, des dessins, des aquarelles et d’autres formes créatives. Il s’agit notamment de détails surprenants, tels que la façon dont la durée de vie du papier a considérablement changé depuis le XVe siècle, ce qui signifie que d’innombrables œuvres d’art peintes ou dessinées il y a plusieurs centaines d’années ont une durée de vie attendue beaucoup plus longue que nombre de celles réalisées non seulement au siècle dernier, mais également aujourd’hui.

. La troisième vidéo disponible pose la question « pourquoi il y a si peu d’artistes féminines ? ». La vidéo de 9 minutes présente de nombreux travaux d’artistes écossaises mais également de Man Ray.

D’autres vidéos exploreront de nouvelles questions: la valeur de l’art, comment l’art « enregistre » l’histoire, et si l’art est bénéfique pour le bien-être. Les programmes courts incluront une gamme d’experts – y compris des spécialistes des galeries, le directeur adjoint de Sotheby’s à Édimbourg et la thérapeute artistique Lucy Bell.

SOURCE: National Galleries of Scotland

PHOTOS: National Galleries of Scotland

Date de première publication: 05/06/2020

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

40 000 images d’œuvres d’art mises en ligne en haute résolution sur le nouveau site web des National Galleries of Scotland

ArtHunter, nouvelle application mobile créée par les National Galleries of Scotland pour « chasser » les œuvres

Laisser un commentaire