Après la ludique et impressionnante installation Future World au Art Science Museum, le collectif d’artistes japonais TeamLab frappe à nouveau à Singapour avec une nouvelle expérience immersive installée au National Museum et consacrée à l’histoire de la forêt.

National Museum of Singapore story of forest teamLab 3

Cette nouvelle expérience immersive et interactive est proposée au public depuis le 10 décembre 2016 pour valoriser la collection de dessins naturalistes de William Farquhar conservée au musée mais également offrir une expérience innovante aux visiteurs arrivant dans la rotonde.

Une sélection de ces dessins est exposée dans l’exposition désir et Danger proposée à la Galerie Seng Goh Choo, qui explore la relation fascinante entre l’homme et la nature.

69 dessins ont été sélectionnés pour cette installation, Story of The Forest, qui propose une entrée étonnante par l’immense Rotonde de verre. Plongé dans un univers musical et graphique onirique, le public est invité à cheminer dans une tour de verre de 15 mètres et peut interagir au sein d’une forêt équatoriale composée des dessins du XIXème siècle de la collection du Musée.

National Museum of Singapore story of forest teamLab 13

Présentation vidéo de l’installation:

Cette installation-voyage Story of the Forest est complétée, au bas de la Rotonde, par une autre exposition permanente Very old Tree de l’artiste singapourien Robert Zao. Il propose à travers ses photos d’explorer les relations entre la ville, ses habitants et les arbres majestueux qui peuplent la Cité-Etat.

« Avec ces 2 installations, nous espérons offrir à nos visiteurs de nouvelles façons de regarder l’histoire et la culture de Singapour » explique Angelita Teo, directrice du Musée.

Un écran géant interactif et une application mobile

Puisant son inspiration dans la collection William Farquhar de dessins d’histoire naturelle conservée par le Musée national, l’installation « Histoire de la forêt » redonne vie à 69 dessins au sein de la rotonde en verre du musée.

National Museum of Singapore story of forest teamLab 10

Cette installation immersive, conçue et développée par le collectif TeamLab, est divisée en trois expériences et trois étapes clés, en commençant par la Haute Rotonde, suivie par le passage et se terminant à la Basse Rotonde. 

L’exposition « histoire de la forêt » a été conçu comme immersive mais également interactive.

Chaque visiteur peut ainsi interagir avec l’installation car les dessins « réanimés » peuvent réagir à ses mouvements.

National Museum of Singapore story of forest teamLab 9

Afin d’améliorer la visite de l’histoire de la forêt, TeamLab a également conçu une application mobile qui permet de « chasser » ou « capturer » les différentes espèces de la flore et de la faune présentée sous la rotonde. Avec la fonction appareil photo de son téléphone, le visiteur peut accéder à des informations précieuses sur les illustrations de la collection William Farquhar et ainsi vivre une expérience immersive et pédagogique.

national museum singapore story of forest app 1national museum singapore story of forest app 2national museum singapore story of forest app 3

L’application peut être téléchargée gratuitement sur l’App Store et Google Play .

Les visiteurs sont enfin invités à participer et à coopérer avec l’exposition, ainsi que de contribuer à l’installation par des pliages de fleurs en origami.

Présentation vidéo de l’installation:

Une conférence internationale sur la culture et le numérique

L’ouverture de cette installation numérique a été précédée par une conférence internationale consacrée au rapprochement de l’art et de la technologie.

L’événement de deux jours, intitulé « le numérique dans les espaces culturels » s’est déroulé le 7 et 8 décembre 2016 au Musée national de Singapour (NMS).

Organisé par l’Académie de la Culture de Singapour en partenariat avec l’Université de Melbourne, la conférence a réuni 20 experts média, numérique et culture de six pays pour discuter de la façon dont « les institutions culturelles peuvent demeurer pertinentes à l’ère numérique ».

Dans son discours d’ouverture, le ministre singapourien de la culture et de la jeunesse Yam Keng Baey a déclaré que « la technologie a imprégné la vie quotidienne, y compris la culture. Nous avons vu comment les technologies numériques ont permis à la fois la création et la diffusion de la culture ».

Le ministre a cité la manière dont l’Institut culturel de Google a lancé des projets qui ont rendu l’accès aux biens culturels et aux sites patrimoniaux plus facile, comme le Google Art Project et le World Wonders Project. A Singapour, M. Baey a mentionné le succès du nouveau portail en ligne sur le patrimoine Roots.sg, qui a généré 1,2 millions de visites depuis son lancement en 2015, ou le concert de l’Orchestre chinois de Singapour, diffusé en ligne, et pour lequel les téléspectateurs pouvaient payer et le regarder à leur convenance.

Le ministre a ajouté que « les nouvelles technologies ont également « contribué à l’enrichissement de l’engagement du public et au renforcement des actions publiques », avec des initiatives telles que le dépôt national en ligne des Arts, une base de données des œuvres numériques des artistes singapouriens.

Efforts numériques du National Museum of Singapore

La conférence coïncide avec les efforts récents du NMS pour passer au numérique. Le musée a annoncé l’ouverture d’un nouvel espace, Gallery10, qui sera dédié aux médias numériques. Le premier travail sera une installation vidéo géante réalisée par l’artiste Sarah Choo Jing, qui présentera un panorama de la tradition de danse indienne, malaise et chinoise à Singapour.

« Il est très important pour les musées d’être pionnier en termes de technologie et d’innovation » a déclaré le directeur du NMS Angelita Teo.

Mais tandis que les musées sont en permanente évolution, elle a ajouté que leurs collections resteront toujours au cœur.

« La technologie ne peut pas enlever la beauté et l’émerveillement que les oeuvres donnent aux visiteurs. La technologie peut en revanche les inciter à vouloir en savoir plus sur ces objets et à erplorer encore plus nos riches collections » explique Angelita Teo.

SOURCES: National Museum of Singapore, TeamLab

Date de première publication: 11/12/2016

Photos: TeamLab

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Au Grand Palais, l’exposition immersive « Sites éternels » fait revivre des sites archéologiques en danger

.Pendant Paris Photo 2016, le musée Nicéphore Niépce présente POEME, son installation photothèque interactive et immersive

Le collectif japonais teamLab installe 15 créations numériques permanentes à l’ArtScience Museum de Singapour

Avec l’exposition immersive Björk Digital, l’artiste islandaise se dévoile aux 4 coins de la planète

La Galerie nationale de Singapour et Accenture lancent l’application mobile Explorer Gallery, incluant la géolocalisation iBeacon

La Cité de l’espace de Toulouse au coeur d’un projet éducatif international avec le Houston Space Center et le Singapore Science Centre

Murs interactifs, applications mobiles, géolocalisation … les musées de Singapour déploient de nouveaux outils numériques

La National Gallery Singapour s’associe à Accenture pour transformer la visite de sa galerie en expérience numérique