Le mardi 31 janvier 2017, un nouvel espace explorant les relations entre l’art et la technologie numérique a ouvert au National Museum de Singapour, avec une première installation présentant les arts traditionnels et la pratique de la danse de Singapour grâce aux nouvelles technologies interactives et immersives.

national museum singapore digital-gallery

Ce nouvel espace baptisé Gallery10 est équipé de technologies de projection permettant aux artistes de présenter des œuvres immersives et multidisciplinaires.

« Le rôle du musée a changé avec le temps, il étend sa mission au-delà de la simple présentation d’œuvres du passé pour inclure une connexion avec le présent. Gallery10 est un espace qui nous donne l’occasion de faire exactement cela et plus encore, l’adoption de la technologie numérique permet de créer une expérience immersive pour nos visiteurs et de les faire interagir avec l’histoire de l’art », explique Angelita Teo, directrice du National Museum de Singapour.

La première installation à être proposée dans ce nouvel espace s’intitule « Art of the Rehearsal » (« l’art de la répétition »), par l’artiste Sarah Choo Jing en collaboration avec le cinéaste Jeffrey Ang. Cette installation vidéo immersive en trois éléments permet aux visiteurs d’observer des danseurs de différentes ethnies répéter dans les arrière-cours de différents quartiers culturels de la ville (comme Chinatown, Kampong Glam et Little India), et mettant l’accent sur la détermination des danseurs et leur travail rigoureux et intense.

« Les artistes de différentes sphères de la pratique voient de plus la valeur de la collaboration et sa capacité à produire des œuvres d’art uniques », a déclaré Mme Choo. « Gallery10 nous a fourni une toile vierge avec des possibilités infinies pour créer une expérience comme jamais auparavant. Grâce à l’utilisation de la dernière technologie de projection, nous avons pu capturer la beauté de notre diversité multi-culturelle et raconter l’histoire de la persévérance en mettant en valeur le processus de formation rigoureuse des danseurs derrière chaque performance ».

Le projet vise donc à présenter les arts traditionnels singapouriens au jeune public et à les préserver grâce à la technologie moderne. Le musée permet ainsi aux visiteurs de découvrir ces formes d’art de manière créative et interactive.

national museum singapore digital gallery 28671848

L’installation permanente, qui a coûté entre 200 000 $ et 250 000 $ (131 à 164 000 euros), a été financé par le Conseil national des Arts.

Reportage vidéo sur l’installation:

Manger et admirer

La Gallery10 était auparavant la salle d’un restaurant chinois, et elle deviendra donc la première galerie du Musée national où les visiteurs peuvent manger et boire.

« La particularité de Gallery10 est que la nourriture et les boissons sont autorisés, ce qui signifie que nous pourrons créer des expériences qui normalement, en raison des directives de conservation, sont imppossibles à proposer dans la plupart des musées », explique Angelita Teo« Pour nous Singapouriens, la nourriture est une partie importante de notre identité sociale. Parce que la culture et la nourriture ont des relations très proches, beaucoup de nouvelles expériences culinaires vont pouvoir être créées dans le musée … Nous voulons tester certaines de ces idées dans cet espace ».

Un nouvel espace d’expérimentation artistique

L’ouverture de cette nouvelle galerie fait suite au lancement par le musée à la fin 2016 d’une installation numérique interactive témoignant de la beauté visuelle et sonore des forêts tropicales de l’Asie du Sud-Est. Un an après la réouverture de ses galeries permanentes, le musée y dévoilait sa nouvelle rotonde de verre avec « Story of the Forest », installation conçue par le collectif japonais TeamLab qui transforme environ 70 dessins de naturalistes en illustrations animées envahissant le plafond et les murs de l’immense rotonde.

« Story of Forest, occupe un espace difficile et nous avons confié à TeamLab le soin de développer une installation spécifiquement adapté à ce lieu. Gallery10 sera un espace modulable dans lequel nous pouvons essayer de nouvelles choses. Nous y avons installé beaucoup de la technologie, éclairage et vidéo projection, afin que nous puissions travailler avec des gens créatifs. Nous voulons nous ouvrir à toute l’industrie créative et à de nouvelles idées, et nous voulons leur permettre de travailler avec nous dans cet espace et le tester. Nous voulons vraiment que les artistes et créateurs viennent nous voir avec leurs nouvelles idées, et nous espérons que cette galerie pourra être un banc d’essai pour ces concepts » explique Angelita Teo.

Gallery10 va ainsi pouvoir accueillir de nouveaux projets et de nouvelles collaborations avec des organisations créatives encore plus innovantes, dont les détails seront annoncés à une date ultérieure.

Et l’innovation ne se cantonnera pas à cette galerie.

Angelita Teo a déclaré: « nous espérons est que certains des concepts qui sont testés dans cette galerie et qui s’avèreront vraiment efficcaces pourront également être utilisés et déployés dans les principales galeries du musée. Le Musée national veut être l’espace où les gens créatifs peuvent se réunir pour essayer de nouveaux projets avec nous. Nous voulons être en mesure de faire des choses qui n’ont jamais été fait auparavant. Les musées d’aujourd’hui offrent de plus en plus d’expériences immersives. La technologie numérique est là pour rester et nous devons être ouverts à de nouvelles idées et concepts innovants. »

nationalmuseum.sg

Interview vidéo d’Angelita Teo (Bloomberg)

SOURCES: National Museum of Singapore, todayonline.com, channelnewsasia.com

Date de première publication: 06/02/2017

Photos: Mediacorp

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Le National Museum de Singapour accueille une nouvelle installation immersive et interactive du collectif japonais TeamLab

Au Grand Palais, l’exposition immersive « Sites éternels » fait revivre des sites archéologiques en danger

Pendant Paris Photo 2016, le musée Nicéphore Niépce présente POEME, son installation photothèque interactive et immersive

Le collectif japonais teamLab installe 15 créations numériques permanentes à l’ArtScience Museum de Singapour

Avec l’exposition immersive Björk Digital, l’artiste islandaise se dévoile aux 4 coins de la planète

La Galerie nationale de Singapour et Accenture lancent l’application mobile Explorer Gallery, incluant la géolocalisation iBeacon

La Cité de l’espace de Toulouse au coeur d’un projet éducatif international avec le Houston Space Center et le Singapore Science Centre

Murs interactifs, applications mobiles, géolocalisation … les musées de Singapour déploient de nouveaux outils numériques

La National Gallery Singapour s’associe à Accenture pour transformer la visite de sa galerie en expérience numérique