A New York la High Line et le Shed créent une chasse aux sculptures en réalité augmentée

Partager :

La High Line, un parc public de New York qui occupe le site d’une ancienne voie ferrée surélevée, et The Shed, un centre culturel situé à Manhattan, se sont associés à la société Acute Art pour produire une chasse aux sculptures via la réalité augmentée (RA). Le projet The Looking Glass, exposition de 21 œuvres d’art en réalité augmentée (RA) par 11 artistes, est présenté du 3 juillet au 29 août 2021.

Après ses débuts à Frieze New York en mai 2021, ce deuxième chapitre de l’exposition est également une extension d’ Unreal City d’Acute Art, événement qui s’est déroulé à Londres en février 2021.

« Invisibles à l’œil nu, ces œuvres prennent vie sur l’écran de votre téléphone lorsque vous pointez votre appareil photo au bon endroit, apparaissant aussi réelles que l’environnement qui les entoure. Par la juxtaposition de mondes physiques et virtuels, les œuvres de The Looking Glass transmettent un sentiment de surprise et d’émerveillement face aux espaces dans lesquels nous nous déplaçons chaque jour » explique The Shed sur son site web.



En téléchargeant l’application développée par la société londonienne d’art numérique Acute Art, tout visiteur peut traverser la High Line et pointer son appareil vers l’un des emplacements où l’œuvre d’art en réalité augmentée est installée. La technologie permet ainsi de superposer la sculpture numérique à l’environnement urbain.

Hors du parcours fléché grâce à des qrcode, une œuvre d’art cachée de Tomás Saraceno attend d’être découverte dans un lieu secret de Manhattan.

  • 21 œuvres par 11 artistes

Le Shed et la High Line ont choisi Daniel Birnbaum – qui avait été impliqué dans la curation d’une exposition AR à Londres – pour travailler sur le choix des œuvres d’art numériques et de leurs créateurs. Après avoir quitté le Moderna Museet en Suède, Daniel Birnbaum a rejoint Acute Art, en tant que directeur artistique.

En collaboration avec Emma Enderby, conservatrice en chef de The Shed et co-commissaire de l’exposition, Daniel Birnbaum a fait appel à des artistes célèbres comme Olafur Eliasson et Nina Chanel, ainsi que KAWS, Cao Fei, Tomás Saraceno, Koo Jeong A, Bjarne Melgaard, Darren Bader et Alicja Kwade et Julie Curtiss. Precious Okoyomon, lauréat du Frieze Artist Award 2021, a également été recruté pour produire de l’art AR pour le projet.

« Cette exposition publique gratuite prend votre téléphone comme un miroir, comme un portail vers un monde caché où les frontières entre le réel et le virtuel s’estompent » Emma Enderby, conservatrice en chef de The Shed

« Les œuvres d’art en RA de l’exposition offrent de nouvelles façons inspirantes de s’engager dans le domaine élargi de l’art public » — Cecilia Alemani, conservateur en chef de High Line Art

Chaque pièce numérique est unique et ne peut être vue que dans son emplacement, jusqu’à fin août 2021.

The Shed étant à l’origine d’une grande partie de la réflexion derrière le projet, la majorité de l’art virtuel exposé se trouve à proximité de l’emplacement du lieu culturel ouvert en 2018, à proximité au Lincoln Tunnel dans le Lower West Side de l’île de Manhattan. 3 œuvres sont intégrées dans le reste du parcours de la High Line.

Acute Art a précisé que sa contribution à l’exposition – à la fois technique et curatoriale – se faisait sur une base non lucrative.

« La mission d’Acute est de travailler avec des artistes et de leur fournir une plate-forme pour créer et présenter des œuvres AR et VR qui repoussent les limites de leurs pratiques traditionnelles. Notre collaboration avec The Shed nous permet de partager ces nouvelles commandes et débuts américains avec des milliers de visiteurs tout au long de l’été » Daniel Birnbaum, directeur artistique Acute Art

  • Collaboration avec Frieze

Le 5 mai 2021, le premier chapitre de l’exposition s’était ouvert avec une collaboration entre Frieze New York et The Shed.

Trois œuvres avaient été présentées, dont de grandes fleurs animées qui lisent de la poésie dans Ultra Light Beams of Love de Precious Okoyomon (2021), la fantaisie urbaine futuriste de Cao Fei dans RMB City AR (2020) et le légendaire HOLIDAY SPACE de KAWS , qui a célébré son 20e anniversaire avec un voyage dans l’espace extra-atmosphérique, retour sur Terre en tant que version AR de lui-même (2020) dont la surface réfléchissante réagit à son environnement.

Présentation détaillée du projet sur le site web du Shed

SOURCES: The Shed, Acute Art, presse

PHOTOS: The Shed, Acute Art

Date de première publication: 26/07/2021

Partager :

Laisser un commentaire