Avec un nouvel habillage, le Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne met le son

Suite à un partenariat avec le Conservatoire Massenet de la Ville de Saint-Étienne, le Musée d’art moderne et contemporain a dévoilé en juillet 2019 son projet d’identité sonore, conçu par Mathias Pignal, élève de classe d’électroacoustique. Une première pour un musée d’art moderne et contemporain en France et un coup de jeune pour l’institution !

En complément à son identité graphique et afin de renforcer sa notoriété et sa reconnaissance par le public, le MAMC+ a souhaité se doter des premières pierres d’une identité sonore : un logo et une musique d’habillage vidéo et d’attente téléphonique.

Des extraits du nouvel habillage sont présentés dans cette séquence vidéo sur youtube.

Le projet est parti ‘un constat: « Le Musée peine à trouver une cohérence musicale dans sa communication. Que ce soit pour les vidéos, les spots radios ou l’attente téléphonique, les ambiances sont trop différentes, pas assez reconnaissables ».

« Ca « sonne » comment un Musée d’art moderne et contemporain ? Comment créer une « couleur sonore » pour un musée ? Comment faire le lien avec son histoire, son bâtiment, sa charte graphique, sa collection et sa programmation ? »

En janvier 2019, le service communication culturelle de la direction de la communication et du marketing territorial de Saint-Étienne Métropole a, en collaboration avec les équipes du Musée, rédigé un cahier des charges précis détaillant les objectifs et les attendus. Originalité de la démarche, le musée a choisi de faire appel à des étudiants.

Coopération Musée Conservatoire

Après la création du logo sonore et de l’habillage musical (spots radio, attente téléphonique…) de la Ville de Saint-Étienne en 2016, le Conservatoire Massenet a accepté de s’engager dans un partenariat fort et novateur avec le MAMC+.

Depuis septembre 2018, un projet original a ainsi été développé avec la classe d’électroacoustique du musicien Diego Losa.

Le défi lancé aux élèves du Conservatoire était d’habiller le MAMC+ d’une couleur sonore, en lien avec son histoire, son bâtiment, sa collection, sa programmation artistique et sa charte graphique.

Après plusieurs mois de travail, c’est la proposition aux accents trip-hop, hip-hop et electro du jeune élève stéphanois Mathias Pignal qui a été sélectionnée.

Cet étudiant de 20 ans en Licence pro Technique du Son et de l’Image à Vichy signe ici sa première création.

« Je me suis inspiré de la tendance actuelle afin de proposer quelque chose au goût du jour, tout en gardant un côté accessible à tous. J’ai simplifié au maximum les mélodies pour avoir un résultat qui reste dans la tête et qui permet donc d’identifier en quelques secondes qu’il s’agit du musée » explique l’étudiant.

C’est donc une première pour l’étudiant mais également pour le MAMC+ qui rentre dans le club restreint des musées français équipés d’un logo sonore.

Déploiement progressif dès l’été 2019

Le public a pu découvrir cette création, lors de son déploiement pendant l’été 2019, au Musée dans les annonces faites au micro, mais aussi à travers l’attente téléphonique ou encore dans les publicités et créations originales vidéo et audio.

SOURCE: Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne

PHOTOS: Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne

Date de première publication: 17/09/2019

La métropole de Saint Etienne est membre du CLIC France

Le Centre des monuments nationaux et la start-up Akken invitent « Le confident connecté » au château de Vincennes

Le Musée Die Neue Sammlung publie une application qui permet aux visiteurs d’écouter les sons de divers objets de sa collection design

Avec son nouveau musée virtuel, la SACEM souhaite raconter l’histoire de la musique en France

Imaginary Soundscape, l’application qui crée un environnement sonore inspiré par une image

La Philharmonie de Paris s’offre une signature sonore en harmonie avec son architecture

Laisser un commentaire