Nouvelle étape numérique pour le V&A qui créé une résidence de « game design »

Partager :

Le Victoria and Albert Museum de Londres vient d’annoncer une collaboration avec l’Université d’Abertay à Dundee pour créer une nouvelle résidence ouverte à un game designer qui s’inspirera des collections du musée, et notamment les oeuvres britanniques de la période 1500-1900.

(c) vgtoday.net

C’est une première pour le célèbre musée des arts et du design qui possède déjà 3 studios résidences (2 pour les arts multi-disciplinaires et un dédié à la céramique).

“Le design de jeux est une industrie en plein développement en Grande Bretagne et notre pays est maintenant l’un des leaders mondiaux dans ce domaine. C’est une forme de design qui nécessite un haut degré de formation et de pratique et qui combine compétence et talents artistique et scientifique” a déclaré Ruth Lloyd, le coordinateur des résidences du V&A . “La première résidence du V&A dédié au game design est une opportunité fantastique pour le musée de reconnaitre et soutenir cette forme de design et va offrir à un designer l’accès à des expertises spécifiques et à la formidable collection du V&A’s comme source d’inspiration pour imaginer de nouveaux produits” a ajouté Lloyd.

6 mois au V&A

Le nouveau résident va passer 6 mois à faire des recherches et des rencontres au musée à Londres (Octobre 2013 – Mars 2014) avant de partir à Dundee pour une période de production (qui devra s’achever avant la fin juillet 2014). L’heureux élu recevra une bourse mensuelle d’étude (au total 8 400 Livres) ainsi qu’un espace studio et un budget de production. Le résident sera également soutenu par les équipes du V&A et de l’Université ainsi que par un expert de l’industrie qui sera son tuteur.

Le recrutement réservé à des candidats anglais s’est fait sur le site du V&A du 10 janvier au 8 février.

Selon le Professeur Louis Natanson, spécialiste des jeux vidéo à l’Université Albertay, cette résidence va donner à un débutant ou jeune en début de carrière « l’opportunité  d’apporter une contribution significative aux arts et de montrer l’énorme créativité et importance culturelle des jeux vidéos« .

Dans ce projet, le V&A et l’Université ont reçu le soutien financier du UK Interactive Entertainment (UKIE), l’association britannique qui défend et promeut cette industrie.

D’après les informations fournies par le V&A, artinfo.com et digitalspy.co.uk

Partager :

Laisser un commentaire