Nxt Museum: le premier musée d’art numérique néerlandais a ouvert ses portes à Amsterdam

Un ancien studio de télévision d’Amsterdam a été transformé en un espace d’exposition dédié à l’art numérique et aux nouveaux médias. Ce musée d’un nouveau genre a ouvert le samedi 29 août 2020.

L’espace de 1 400 mètres carrés a été divisé en 14 salles pour exposer une large variété de formes d’art numérique.


Situé dans le nord d’Amsterdam, un quartier en plein essor, le Nxt Museum se présente comme « le premier musée aux Pays-Bas dédié à l’art des nouveaux médias ». Il propose de découvrir « des expositions multi-sensorielles à grande échelle qui défient les hypothèses et l’ouverture d’esprit. Il cherche à montrer et questionner ce que sera l’avenir ».

Merel van Helsdingen, fondatrice et directrice générale du musée, a déclaré: « Nous sommes ravis d’accueillir nos premiers visiteurs aujourd’hui après trois ans de développement et quelques obstacles en cours de route. Au Nxt Museum, nous fusionnons art innovant et technologie de pointe pour réfléchir au présent et regarder vers l’avenir. J’espère que nos visiteurs se sentiront stimulés, et inspirés par ces œuvres d’art incroyables et repartiront avec une nouvelle compréhension du monde et de leur place en son sein ».

Distorsions au Spacetime Nxt Museum

La première exposition du Nxt Museum, Shifting Proximities, est particulièrement adaptée à la période actuelle. Elle se concentre sur la façon dont les événements mondiaux et les changements technologiques créent des changements continus dans la distance entre les gens.

Cette exposition inaugurale présente des œuvres d’art de plusieurs artistes et collectifs différents, dont Roelof Knol, Yuxi Cao, United Visual Artists, Marshmallow Laser Feast, Heleen Blanken et The Algorithmic Justice League. La prochaine exposition utilisera des projections géantes, des lumières, des lasers, du brouillard et des QR codes géants.

En entrant dans le musée, les visiteurs sont accueillis par un énorme mur bleu – plus de 24 mètres de long et neuf mètres de haut – où le bleu rappelle le «Blue Screen of Death» (le fameux message d’erreur que les utilisateurs pouvaient voir sur les appareils Windows).

Exposition inaugurale multi artistes

Conçue par Bogomir Doringer avec le co-commissaire Jesse Damiani, Shifting Proximities examine comment l’expérience humaine et l’interaction sont affectées par le changement social et technologique.

Les visiteurs sont invités à s’engager et à interagir physiquement, émotionnellement et intellectuellement avec l’art – de l’expérience de la formation d’un trou noir, à l’apprentissage de la façon dont les plantes communiquent entre elles et en se soumettant aux défauts des algorithmes de reconnaissance faciale.

Bogomir Doringer (Curator & Head of Education and Research du musée) explique: « Nous ouvrons le musée à l’époque du COVID-19, qui a radicalement déplacé les proximités entre nous et a changé la vie telle que nous la connaissons. Dans des moments comme ceux-ci, nous devons nous rassembler et nous unir vers des objectifs communs. Shifting Proximities explore comment la technologie nous aide à rester connectés et protégés, tout en confrontant comment elle peut être mobilisée pour nous contrôler et nous exploiter. Nous plaçons les artistes à l’avant-garde de la navigation dans ces contradictions complexes et, en nous appuyant sur la participation active du public, nous visons à mettre en évidence le rôle et la responsabilité de nous tous dans la construction de l’avenir ».

Les huit installations immersives et multisensorielles de l’exposition inaugurale ont été créées en collaboration avec des artistes, designers, technologues, scientifiques et musiciens. Les œuvres d’art fusionnent des idées créatives avec des recherches universitaires et des innovations technologiques révolutionnaires; dont quatre ont été commandés par et sont présentés en première mondiale au Nxt Museum.

Les œuvres de la première exposition sont:

Connected (2020), une nouvelle commande de l’artiste audiovisuel Roelof Knol avec une création sonore de Marc Mahfoud

Topologies # 1 (2020), une nouvelle commande de United Visual Artists (UVA)

Habitat (2020), une nouvelle œuvre de l’artiste Heleen Blanken avec le développeur de logiciels NAIVI et l’artiste sonore Stijn van Beek

Distorsions in Space Time (2018-2020) par les pionniers de l’art numérique Marshmallow Laser Feast

Econtinuum (2020), une nouvelle commande de l’artiste écologique Thijs Biersteker en collaboration avec le neurobiologiste végétal Stefano Mancuso

Biometric mirror (2018-2020) par l’artiste de science-fiction et architecte corporel Lucy McRae et le Dr Niels Wouters, chercheur en interaction homme-machine et en éthique numérique

● Nxt Stage présente: Dimensional Sampling (2019-2020) de l’artiste et codeur Yuxi Cao (James) avec l’artiste sonore Lau Hiu Kong (Lawrence)

● Nxt Lab présente: « The Coded Gaze », une série de quatre œuvres vidéo d’Algorithmic Justice League et Joy Buolamwini

Nxt est donc le premier musée des Pays-Bas à reconnaître et à célébrer l’art numérique et les nouveaux médias, mais 2 lieux proposaient déjà partiellement de l’art numérique, dans le pays:

. Situé dans une ancienne usine de munitions, Het HEM est un nouveau foyer de la culture contemporaine ouvert en 2019 dans la ville de Zaandem. L’espace se veut « un nouveau foyer pour la culture contemporaine » et développe « des programmes artistiques multidisciplinaires qui jettent un éclairage nouveau sur le monde qui nous entoure. Une approche ludique et ouverte de la création et de l’expérience de l’art est au cœur de tout cela ». En plus de ses espaces d’exposition, Het HEM dispose d’un salon avec une bibliothèque, d’un café-restaurant avec une bibliothèque et une terrasse au bord de l’eau, d’un bar à musique hi-fi et du restaurant Europa.

. Ouvert en avril 2016, Le Modern Contemporary Museum d’Amsterdam, est installé à deux pas des institutions muséales d’Amsterdam Rijksmuseum, Van Gogh Museum et Stedeljik.

Créé par Lionel et Kim Logchies, propriétaires de la Lionel Gallery, le Moco est un musée privé, spécialisé dans le street art et l’art contemporain avec notamment des oeuvres de Warhol, Haring, Bansky, Hirst, Kaws, Kusama, Basquiat ou Koons. Il propose également une série d’installations artistiques immersives dans son espace situé au sous sol.

 

View this post on Instagram

 

How to pause and be informed before heading from one world of immersion to the next?⁠ ⁠ Working with visual artist Benjamin Muzzin and sound designer Danny van der Lugt, we’ve developed Transition Rooms to do just that. ⁠ ⁠ Between our 7 rooms you’ll find yourself in these palette cleansing spaces where you can stop and take stock. ⁠ ⁠ Transition Rooms tell the story of our inaugural exhibition and inform you about what you’re about to see and how the makers in Shifting Proximities crafted their work.⁠ ⁠ Come and see the works in-between worlds – link in bio.⁠ ⁠ Image⁠ Visuals: Benjamin Muzzin @benjamin_muzzin⁠ Sound: Danny van der Lugt @dannyvdlugt⁠ ⁠ #nxtmuseum #newmediaart #shiftingproximities #transitionroom #digitalart #topologies #animation #3danimation #movingimage #techart #technology #art #projections

A post shared by Nxt Museum (@nxtmuseum) on

Le tarif d’entrée dans le musée fixé à 24.5 euros (14.5 euros pour les moins de 16 ans et étudiants, gratuit pour les moins de 4 ans) est élevé, et même supérieur au tarif normal d’entrée au Rijksmuseum ou au Van Gogh Museum (20 euros).

Site Web du Nxt Museum

Compte facebook et instagram.

SOURCE: Nxt Museum

PHOTOS: Nxt Museum

Date de première publication: 31/08/2020

À-lire-sur-le-site-du-CLIC1

Le collectif Japonais teamlab ouvrira sa première exposition permanente européenne, à Utrecht, en 2024

La Grande Halle de la Villette présente JAM CAPSULE, une nouvelle expérience culturelle immersive, sonore et visuelle

Covid-19 / Le Grand Palais propose une visite « hors les murs » de l’exposition immersive Pompei

Le collectif japonais Teamlab installe sa nouvelle expérience immersive au Musée d’Art Asiatique de SF

DOSSIER / Expériences immersives artistiques en format XXL: la bataille mondiale est lancée

D’avril à août 2020, le nouveau Immersive Museum de Tokyo proposera une exploration numérique des chefs d’oeuvres de l’impressionnisme

Au premier trimestre 2020, le Théâtre d’art numérique de Dubaï immergera les visiteurs dans les chefs-d’œuvre de Van Gogh, Monet et Kandinsky

Laisser un commentaire