Open Content: Le Rijksmuseum partage dorénavant en ligne plus de 700 000 œuvres de sa collection

Partager :

Les peintures de Vermeer, Rembrandt et Van Dyck conservées au Rijksmuseum d’Amsterdam font partie des plus de 709 000 œuvres numérisées désormais accessibles en ligne sur le site web du musée, Rijkstudio. Neuf ans après le lancement de ce site et de son initiative massive Open Content, le Rijksmuseum double ainsi le nombre de reproductions haute définition des œuvres de sa collection, téléchargeables et utilisables librement. Le musée national d’Art des Pays Bas offre ainsi la plus grande collection en ligne, en Open Content, devant celle du Met Museum de New York.

Alors que le musée restera fermé jusqu’au 9 février 2021, il a décidé de partager gratuitement 710 340 œuvres en ligne sur sa plateforme numérique pour en faire profiter ses visiteurs mais également tous les passionnés d’art des quatre coins du monde. Une information révélée par le site web Open Culture le 6 janvier 2021.

« Le Rijksmuseum n’a pas seulement apporté l’art dans notre état actuel de solitude, mais le musée a également doublé sa collection d’œuvres gratuites en haute résolution en ligne, de Rembrandt, Vermeer et une foule d’autres artistes qui ont utilisé l’art pour faire face à la solitude pendant les fléaux de leur temps. Le musée propose désormais 709 622 images numérisées au total. Le musée a promis de «vous apporter le musée», et ils ont livré non seulement leur vaste collection numérique, gratuite pour le téléchargement, le partage et l’édition avec un compte Rijksmuseum gratuit, mais aussi avec des séries informatives sur leur site Web. L’art est essentiel dans les meilleurs et les pires moments, et surtout maintenant, quand il nous montre comment regarder de près, nos proches et notre environnement, et traiter la vie avec plus de soin et d’attention. Entrez ici dans les collections en ligne du Rijksmuseum. » Open Culture, 6 janvier 2021

Lancée en novembre 2012 avec 125 000 œuvres, la collection en ligne du Rijksmuseum s’est progressivement enrichie pour atteindre 360 000 en avril 2015, 400 000 en février 2019 et dépasser 700 000 œuvres au début de l’année 2021.

  • Plus de 450 000 comptes individuels

Ces collections en ligne du Rijksmuseum, connues sous le nom de RijksStudio, sont facilement consultables par artiste, type d’objet, période, lieu et même couleurs.

Rembrandt, « Autoportrait », 1622; Johannes Vermeer, « La Laitière », 1658 (Rijksmuseum)

Par une simple inscription en ligne gratuite, les utilisateurs peuvent ainsi explorer la riche collection et découvrir 710 340 œuvres, dont les célèbres peintures de Vermeer, Rembrandt et Van Dyck, les magnifiques portraits du XVIIe siècle de Frans Hals, des natures mortes réalistes ou des objets et meubles ornés, dont une somptueuse maison de poupée dans une armoire. Chaque œuvre dispose de sa page, contenant des informations détaillées et une image haute résolution, sur laquelle chacun peut zoomer.

Les images de ces œuvres entrées dans le domaine public, sont également téléchargeables gratuitement en haute résolution et peuvent être conservées dans un compte individuel. 569 055 comptes « rijsksstudios » ont ainsi été créés à la date du 15 janvier 2021.

Ayant choisi une stratégie Open Content maximale, Creative Commons Zero (CC0), toutes les images des œuvres entrées dans le domaine public peuvent être utilisées librement, même pour un usage commercial. 

  • La plus grande collection en ligne Open Content du Monde

Le Rijksmuseum est l’un des nombreux musées qui ont progressivement numérisé leurs vastes collections au cours des deux dernières décennies. Ce processus a pris une nouvelle importance à l’ère du coronavirus. Les musées recherchent en effet de nouvelles façons de rendre l’art accessible et de continuer à fournir les services culturels qui sont leur mission. Dans ce contexte, les milliers d’images de la collection RijksStudio remplissent parfaitement cette mission.

Engagé dans cette stratégie Open Content en 2012, le musée national consacré aux beaux-arts, à l’artisanat et à l’histoire des Pays Bas peut aujourd’hui s’enorgueillir de proposer la plus large collection en ligne libre de tout droit.

Par le volume d’œuvres publiées (plus de 700 000), le RijksStudio dépasse même aujourd’hui la collection en ligne du MetMuseum de New York, qui propose 406 000 images d’œuvres en Open Access.

Collage of public-domain images in The Met collection

En France, Paris Musées, qui regroupe les quatorze musées municipaux, a été l’un des premiers à mettre en ligne en janvier 2020, une plateforme contenant les reproductions d’œuvres d’art téléchargeables et libres de droits, réutilisables sans restriction technique, juridique ou financière. Un an plus tard, en janvier 2021, 250 000 images sont disponibles en libre accès et près de 2,5 millions de téléchargements ont déjà été réalisés.

bandeau open content

La collection en ligne devrait s’enrichir prochainement avec l’ajout des vêtements et accessoires des XVIIIe au XXe siècles des collections du Palais Galliera et des maquettes et éventails du musée Carnavalet.

Le CLIC France espère que d’autres musées profiteront de ce contexte pour adopter à leur tour cette stratégie d’ouverture large de leurs collections numériques.

SOURCES: Rijksmuseum, Open Culture, presse

PHOTOS: Rijksmuseum, MetMuseum

Date de première publication: 14/01/2021

Tous les articles du CLIC France sur le thème de l’Open Content

 Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Partager :

Laisser un commentaire

Club Innovation et Culture France

Bonjour

A l’occasion de ses 10 ans, le CLIC France vous propose une nouvelle version de son site web.

Celui-ci sera prochainement enrichi de nouveaux contenus et services.

Si vous souhaitez être tenu informé de l’actualité du CLIC France et des futures évolutions de son site web, nous vous invitons à vous inscrire à notre newsletter.

L’équipe du CLIC France