A l’occasion de l’exposition consacrée aux miniatures flandres, la BnF a développé une application mobile qui transporte les mobinautes à la Cour des ducs de Bourgogne. Un parcours à travers les plus belles enluminures restitue l’ambition de ces princes qui placaient l’art du livre au cœur de leur projet politique.

La Cour de Bourgogne s’expose à la BnF

Pendant la guerre de Cent ans, les ducs de Bourgogne, Jean le Bon et Charles le Téméraire, dont le domaine s’étend jusqu’au comté de Flandre, sont en rivalité avec le roi de France et vont mettre l’art du livre au service de leur ambition territoriale et politique. Ils vont faire travailler les meilleurs artistes flamands qui donneront à l’enluminure toutes les qualités des peintures primitives flamandes.

Âge d’or de l’enluminure flamande, le XVe siècle marque un tournant dans l’histoire du livre manuscrit. Souci du détail, perspectives atmosphériques, réalisme des attitudes et des figures, visions fantastiques… c’est tout l’art des peintres primitifs flamands qui s’exprime avec brio dans ces miniatures.

Application mobile et les livres interactifs

Découvrir le contexte ce cette histoire de lettres à travers une introduction audiovisuelle, zoomer sur les images en haute définition, écouter le commentaire sonore de chaque peinture : l’application propose un nouvel angle pour approcher les manuscrits.

Déjà disponible sur l’Appstore l’application reflète le site internet de la BnF qui a également mis en ligne un module interactif pour feuiller les manuscrits d’exception. Leur consultation est enrichie de commentaires audio, séquences vidéo, légendes, zoom et impression des images.

Le département des Estampes de la BnF lance également un blog, Ad vivum, afin de présenter les collections de manière plus pédagogique et interactive. Les articles sont rédigés par les six membres du département qui complètent selon leurs connaissances, l’actuatilté ou les recherches sur les estampes. Les amateurs ou spécialistes pourront par la suite prendre la parole en ligne. Ce blog a en effet pour objectif de sensibiliser et atteindre un nouveau public. 

En attendant de pouvoir découvrir les originaux à partir du 6 mars à la BnF, retrouvez le site de l’institution et l’application sur l’AppStore.

Auteur : Simon Hübe

A lire sur le site du CLIC :
26.12.2011 – Les contes des Mille et une nuits revisitées par le Labo numérique de la BnF
15.07.2011 – La BnF fait appel aux partenariats privés pour poursuivre la numérisation de ses oeuvres
26.04.2011 – La BnF lance une bibliothèque numérique pour les enfants