Philadelphia Museum utilise Foursquare pour toucher un nouveau public estival

Difficile pour pour un musée situé sur un campus universitaire de développer une programmation estivale attractive. Difficile mais pas impossible. Le Philadelphia Museum a chioisi la créativité pour lancer et soutenir sa saison musicale d’été. Josh Lawrence, actuel community manager du musée, a commencé à utiliser Foursquare et LinvingSocial pour promouvoir leurs évènements au coeur d’une université en vacances. Extraits d’interview.

« En tant que community manager, que faites vous au sein du Penn Museum ?

Je récupère tous les contenus que le centre média et numérique me fournit et cela permet d’enrichir par la suite les différentes chaînes du musée. Nous sommes actuellement sur Facebook, Twitter, nous avons un compte LinkedIn, YouTube et Tumblr. Je poste également sur de nouveaux réseaux tels que Reddit, Digg and Foursquare. Nous commençons tout juste à utiliser Google+.

Le Peen Museum a récemment lancé un « Flash Special » pour les personnes qui s’identifient sur le campus avec Foursquare et peuvent être récompensés ! Comment êtes vous arrivés à ce système ?

Nous utilisions Foursquare et ne savions pas vraiment comment optimiser au mieux cet outil. Pour notre programmation estivale nous avons plusieurs évènements dont les Nuits d’été du Musée, notre série de concerts. Avec cet évènement, nous donnons la chance à de nouveaux orchestre de différents secteur et formation musciale de se produire dans notre cour centrale. Concrètement pour le public, si quelqu’un est dans le quartier et qu’il veut avoir des informations en continu sur le musée, une fenêtre pop up s’affiche sur son mobile et l’avertit des activités du Penn Museum.

Puisque nous sommes localisés dans la ville Universitaire, directement du coeur de Philly, c’était une bonne idée d’augmenter et développer notre profil sur l’application Foursquare en général.

Vous avez également proposé un deal sur LivingSocial proposant des réductions sur l’entrée du musée pour certains jours. Comment vous êtes vous intéressé à ces deals quotidiens ?

Je suis la personne qui ait eut cette idée ! J’ai rencontré une personne de LivingSocial et évoqué un « deal » et ils ont immédiatement pensé qu’il serait réussi. Ils m’ont donné des statistiques, que je ne veux pas divulguer. Nous avions parlé à Groupon également (qui propose le même système de deal quotidien) mais mon entretien avec LivingSocial et leur investissement à développer une offre adaptée nous a convaincu.

LivingSocial est plus orienté vers des choix de style de vie, alors que Groupon reste plus spécifique et « consommateur ». L’objectif était d’attirer les habitants voisins à venir lors de nos concerts étant donné que les étudiants étaient majoritairement en vacances. Avec ce deal en ligne, ils achètent un ticket à prix réduit et peuvent voir tout les expositions également. Ce dispositif utilise un nouvel outil qui permet de sensibiliser et toucher le public, même en période dite creuse pour nous. »

Une bonne utilisation des nouveaux réseaux sociaux pour une institution qui cherche un nouveau public.

Retrouvez le site internet du Penn Museum

Auteur :  Simon Hübe

Laisser un commentaire