DOSSIER / Panorama des outils numériques jeunesse en France et dans le Monde

Partager :

A l’occasion de l’atelier du Clic France du mardi 16 octobre, consacré aux « services numériques pour le jeune public », vous trouverez ci-dessous un dossier consacré à ce sujet.

Depuis plusieurs années, les musées et lieux culturels développent des activités in-situ (ateliers, visites, labos et espaces dédiés) conçus pour les jeunes publics (3-12 ans). Leur extension dans le monde numérique sous la forme d’outils et de contenus (web et mobiles)  est plus rare. Les pays anglo-saxons sont en pointe, comme le montre ce premier panorama non exhaustif, dans lequel nous avons essayé d’identifier quelques bonnes pratiques.

Nous l’actualiserons, n’hésitez pas à le compléter ou à le commenter.

CONTENUS WEB DEDIES AUX 3-12 ANS

Le Royaume-Uni, les Etats-Unis et le Canada qui favorisent depuis longtemps la médiation par le jeu sont logiquement les pays les plus avancés en matière d’outils internet destinés au jeune public. La quasi-totalité des sites des musées anglo-saxons propose ainsi des jeux et activités en ligne pour les enfants.

PAYS ANGLO-SAXONS

Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, les principaux musées ont tous leur espace voire un site dédié aux enfants ou aux activités ludiques. Certains jeux sont même particulièrement approfondis, graphiquement et au niveau de la scénarisation. Nous citerons ici quelques exemples parmi les plus intéressants.

  • British Museum de Londres

“Young explorers” est l’espace du site du British Museum dédié aux enfants.

Les jeunes internautes évoluent à travers les époques et peuvent avoir accès à de nombreuses activités:

– Des créations (activités manuelles inspirées des collections du musée)
– Des jeux et des énigmes
– De la découverte

  • TATE

Le site internet de la Tate qui réunit les différents musées Tate propose plusieurs activités jeune public. L’une est particulièrement originale et aboutie : le jeu en ligne « Wondermind», inspiré d’« Alice in Wonderland ». De petits jeux en ligne sont proposés, sur le thème et dans l’univers d’Alice au pays des Merveilles, pour développer les connaissances des enfants sur le fonctionnement du cerveau humain.

La Tate possède également un mini-site entièrement dédié aux enfants : Tate Kids. Ce site les invite à jouer à des jeux, regarder de petits films, mettre en ligne ses propres créations ou créer en ligne, d’après des idées ou thématiques utilisées par de grands artistes.

  • National Gallery 

Avec les Noisy paintings, l’enfant choisit un tableau parmi les oeuvres issues des collections qui lui sont proposées.

Il peut l’habiller à sa manière avec des sons (musique et bruitages de l’environnement) qui correspondent plus ou moins à l’oeuvre, soit pour lui donner davantage de vie, soit pour créer un décalage avec ce qui serait la réalité.

  • 9 musées associés

Avec le site « Webquest », l’enfant part à la découverte des collections de neuf musées britanniques : Bristish Museum, Imperial War museum, Natural History museum, National Portrait Gallery, Royal Armouries, Sir John Soane’s museum, Tate, Victoria & Albert museum, et The Wallace Collection.

il devient un détective chargé de résoudre des enquêtes sur le Pop Art, la sculpture, le Cubisme… Une initiative mutualisée idéale pour sensibiliser les enfants à toutes les forts d’art.

USA

De même qu’au Royaume-Uni, les exemples d’activités ludiques en ligne sont nombreux aux Etats-Unis.

  • Getty Museum

Le site internet propose un espace “éducation”, « for the kids », dans lequel figurent entre autres des activités pour les enfants en famille.

Trois activités numériques sont notamment proposées :

– Les “Getty games”, jeux de mémoire

– Le jeu des osselets de la Grèce Antique : guidé par Socrate, l’enfant doit deviner les valeurs des différentes faces des osselets pour mieux les retenir et affronter ensuite les héros antiques.

– Whyville : découverte du Getty à travers un univers virtuel communautaire. Les enfants peuvent voyager à travers le monde à la recherche de chef-d’œuvres de l’art, ou s’amuser à des jeux en ligne avec d’autres enfants tout en apprenant à connaitre les œuvres du Getty.

  • Institut d’Art de Chicago

Le Curious Corner est un autre espace en ligne conçu spécialement pour les enfants de 3 à 12 ans et leur famille.

Il a pour vocation de faire découvrir l’art aux enfants, de pouvoir explorer les œuvres en détail, et de faire vivre une expérience personnelle de l’art grâce aux activités créatives et aux jeux.

  • Metropolitan de New York

Le site internet du Met dispose d’un espace multimédia, le METMEDIA, dans lequel on trouve une section « kids » proposant des séquences audio et vidéos, des podcasts et 18 activités interactives liées aux collections ou aux expositions du musée.

Les jeunes internautes peuvent notamment s’initier à l’art avec les modules « start with art » (3-6 ans) en jouant par exemple avec Cezanne ou « art strek » (7-12 ans) en jouant avec Van Gogh. Les enfants peuvent aussi découvrir l’histoire par l’art avec « Knights in Central Park ».

  • Keith Haring Foundation

La Fondation Keith Haring a conçu Haring Kids, un site très coloré et très interactif offrant de nombreux jeux et des atelier virtuels autour de l’univers et des créations de l’artiste. A partir de 4-5 ans.

  • Museum of Modern Art, Moma, NY

Le musée a créé un site dédié aux enfants de 5 à 8 ans, Destination Modern Art.

Un petit alien a reçu la mission d’aller sur Terre pour explorer l’art moderne. Il accompagne l’enfant à la découverte d’un MOMA virtuel, dans lequel il peut cliquer sur les oeuvres exposées pour déclencher de mini-activités interactives d’observation, de création et d’information sur les artistes.

Le site du Moma propose également un podcast audio destiné au jeune public ainsi que d’autres modules ludo-éducatifs sur l’art tel que  « Art Safari », un quizz pour les familles.

. National Gallery of Art, Washington

La NGA propose un espace dédié aux activités jeunesse, NGA Kids, très riche et très coloré, Il offre de nombreux modules interactifs très ludiques tels que « Jungle », qui permet aux 5-10 ans de fabriquer une jungle à la manière du célèbre Douanier Rousseau ou un autre module « still life » pour créer des « oeuvres » en nature morte..

Canada

  • Musée des Beaux-Arts du Canada

Dans sa rubrique « apprendre », le site web propose des contenus interactifs à destination des enfants et des jeunes. Jeu de coloriages, « Paysages canadiens », « Des histoires en tableau » et « Petit détective », sont autant de jeux disponibles sur le site, destinés aux enfants de 4/5 ans pour colorier et aux plus grands 7/8 ans pour mener l’enquête à travers des tableaux de peintres célèbres.

  • Musée Canadien de la Guerre

Dans la rubrique « Pour s’amuser », le jeune internaute se voit proposer plusieurs types de modules ludo-éducatifs dont « À l’assaut », une aventure interactive dans laquelle l’internaute est le héros et qui lui permet de faire l’expérience de la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale.

  • Complexe Muséal du Musée de la Civilisation

Le site portail regroupant les ressources en ligne des musées de la civilisation et de l’Amérique française ainsi que de la Place Royale et de la Maison du Chevalier propose un espace jeux constitué de quelques jeux en ligne, tels que “Le Code Perdu”, “Des fantômes au musée”,“Du roc au métal”.

Signalons que 29 jeux ou modules ludo-éducatifs créés par les musées canadiens sont réunis dans la section jeunesse du portail géré par le Ministère de la Culture, Musée Virtuel Canada.

EUROPE (Hors Royaume Uni)

Par rapport aux pays anglo-saxons, les musées européens ont encore peu développé la notion de jeux ludo-éducatifs en ligne. Les musées déploient des actions pédagogiques in situ destinées aux enfants avec des services, visites, brochures, ateliers voire des espaces dédiés mais peu d’entre eux poursuivent cette logique en proposant des jeux sur leurs site Internet.

Espagne

Les grandes institutions muséales espagnoles se démarquent en proposant déjà quelques activités ludo-éducatives en ligne.

  • Prado

Sur le site web du prado, dans sa section jeunesse, l’infante Marguerite et l’infant Francisco de Paulo accompagnent les enfants pour leurs faire découvrir des oeuvres, via une animation video interactive. Des mini jeux en ligne sont également proposés, tels que des puzzles, jeux des différences, réunion des artistes et de leurs oeuvres, chronologie, mémo, identification d’oeuvre, montage d’une armure… Contenus en espagnol.

  • Thyssen Boremiza

Le site internet dispose d’un espace appelé “educathyssen” qui propose entre autres ressources trois jeux en ligne, il s’agit de vidéo-aventures où l’internaute mène différentes enquêtes:

-le cas du voleur de minuit
-le mystère des regards du Thyssen
-Guido contre le seigneur des ombres.

Ces contenus sont plus éducatifs que ludiques.

Pays-Bas 

En Europe du nord, ce sont surtout la Belgique et les Pays-Bas qui proposent le plus d’activités numériques pour enfants.

  • Van Gogh museum


Sur une section dédiée du site web du musée, qui propose plusieurs modules ludo-éducatifs, le jeune internaute est notamment invité par le personnage enfantin de Camille (fils d’un ami de Van Gogh, souvent représenté dans ses tableaux) à créer son propre tableau à partir d’éléments choisis parmi une sélection de peintures. L’enfant peut envoyer par email son animation et laisser son tableau sur le web du musée.

Belgique

En Belgique, le site Extra-Edu a été créé par Educateam, un service éducatif des Musées Royaux des Beaux Arts et du musée Magritte de Bruxelles.

Des ressources et des mini-jeux sont proposés, tels que devenir décorateur d’intérieur surréaliste ou se représenter dans un tableau surréaliste en téléchargeant sa photo en ligne. On y trouve notamment des modules sur Magritte, « autoportrait » ou « rue des mimosas ».

Ces ressources sont plus destinées à un usage dans un contexte éducatif.

  • Scientastic Museum

Le site web du musée des sciences de Bruxelles propose une rubrique “expériences” dans laquelle l’enfant peut s’amuser tout en découvrant les sciences. Trois petits jeux sont proposés pour illustrer les illusions d’optique. Un autre jeu sur la réfraction invite l’enfant à récupérer une médaille en tirant sur le voleur à l’aide d’un laser qu’il doit diriger pour que le rayon se réfracte et atteigne sa cible. Ce jeu est extrait du CD-Rom du musée « Téo et les combattants de l’ombre »

Globalement, les musées d’Allemagne (Neues museum, Pergammon de Berlin, etc.), d’Autriche (Belvédère, Léopold Museum…) et de Russie (Musée de l’Ermitage) n’ont pas eu jusqu’à maintenant une politique de production de jeux en ligne pour sensibiliser les enfants à leurs collections.

Les principaux musées d’Italie (Galerie des Offices, Musées du Vatican, Guggenheim de Venise, etc), du Portugal (Musée d’art contemporain de Porto, musée Calouste Gulbenkian de Lisbonne) et de Suisse (musée d’art contemporain de Genève, etc) n’offrent quant à eux aucun contenu ludo-éducatif en ligne.

FRANCE

Depuis longtemps déjà, les musées français déploient des actions pédagogiques in situ destinées aux enfants avec des services, visites, brochures, ateliers et espaces dédiés mais peu d’entre eux poursuivent cette logique en proposant des activités ludo-éducatives sur le web.

Voici néanmoins quelques exemples récents et pionniers.

  • Cité de l’Architecture et du Patrimoine : Archimôme

Archimome est un site ludo-éducatif consacré à l’architecture pour les 7-12 ans, édité par la Cité de l’Architecture et du Patrimoine, il permet de découvrir et de comprendre les différents aspects de l’architecture du Moyen Age à nos jours, à travers les collections du musée. Le site permet de se familiariser avec des techniques picturales, de différencier l’Art gothique et roman, avoir des repères chronologiques. Chaque vidéo thématique est complétée d’un diaporama, d’un glossaire, de jeux, d’un quiz, d’un repère chronologique et d’idées créatives à réaliser à la maison.

  • Château de Versailles : Pagaille à Versailles

« Pagaille à Versailles » est un jeu en ligne destiné aux enfants à partir de 6 ans. Le site offre une activité aux graphismes en 3D dans laquelle il faut aider le roi Louis XIV à bâtir le château, reconstituer le fonctionnement hydraulique des jardins planter un jardin à la française ou encore peupler la Ménagerie royale.

  • Musée du Louvre : Le Louvre raconté aux enfants

Dans le module « le louvre raconté aux enfants », (non accessible actuellement) les jeunes internautes sont accueillis par Dominique-Vivant Denon, premier directeur du musée du Louvre. Dans son atelier, sorte de caverne d’Ali Baba, ils découvrent plusieurs objets des collections du musée, disposés pêle-mêle. En cliquant sur ces objets, l’internaute accède à la fiche technique de l’œuvre correspondante et à une anecdote animée de 45s. environ.

  • Musée Guimet : Dragons et compagnie

Le musée Guimet a conçu un mini-site pour les enfants de 5 à 12 ans, « Dragons et compagnie », qui offre une première découverte de la richesse des arts asiatiques. Autour de chaque œuvre, diverses activités sont proposées : « observe », « joue », « apprend », « crée », « voyage ». Un panel de jeux variés (7 erreurs, puzzles, jeux de correspondance, loupe….) stimule ses capacités d’observation et facilite l’acquisition de connaissances.

  • Monuments Nationaux : Monument, jeu d’enfants

Le mini-site « monument, jeu d’enfants », tiré d’une exposition jeunesse du Centre des Monuments Nationaux, propose un voyage dans le temps sous forme de quête pour faire découvrir le patrimoine aux enfants de manière ludique.
L’enfant se voit confier une mission par les vieux sages d’un village. Il doit retrouver un coffre magique contenant, selon la légende, un fabuleux trésor. Pour s’en emparer, il doit retrouver 9 objets associés aux 9 grandes époques qui ont marqué l’histoire de France.

APPLICATIONS MOBILES POUR LES 3-12 ANS

Déjà en pointe sur les applications mobiles grand public, la France est à nouveau en avance sur la cible jeune public. Plusieurs musées et éditeurs ont déjà lancé des applications ludo-éducatives destinées aux 3-12 ans.

  • Louvre/Gallimard Jeunesse : Louvre Kids ou Le grand Louvre des petits

Cette application, réalisée par les éditions du musée du Louvre et Gallimard Jeunesse, est destinée aux enfants de 3 à 7/8 ans. 12 œuvres les plus célèbres du musée du Louvre sont présentées à l’enfant, via un guidage audio simple qui raconte l’histoire du tableau, tout en proposant un jeu ludique.

L’application s’articule autour plusieurs modes de jeux :

– du dessin et de la peinture pour que l’enfant peigne et colorie des œuvres existantes,
– un mode « lampe magique » pour découvrir les sculptures du Louvre,
– des puzzles et des jeux d’observation pour comprendre la construction des œuvres et les reconstituer tout en s’amusant. (3.99 Euros, iPhone et iPad)

  • Centre Pompidou/Gallimard Jeunesse : Pompidou Kids 

Cette application, réalisée par les éditions du Centre Pompidou et Gallimard Jeunesse, est destinée aux enfants de 3 à 7/8 ans. Elle permet de découvrir 24 œuvres (Kandinsky, Brancusi, Dali, Matisse, Miro, etc.) conservées au Centre Pompidou, et de jouer avec l’art contemporain. L’application propose plusieurs modes de jeux et outils : sonorisation de tous les commentaires, qui les rend d’autant plus accessibles qu’ils sont donnés au cours des petits jeux, visite virtuelle en 3D ou réalité augmentée … (3.99 Euros, iPhone et iPad)

  • Joue Avec : Application JOUE AVEC Paul Cézanne

« JOUE AVEC Paul Cézanne » est la deuxième application de l’éditeur Joue Avec, conçue en partenariat avec DADA, revue d’art pour enfants. Cette application est destinée aux enfants de 6 à 12 ans pour répondre à des problématiques pédagogiques : comment regarder une œuvre d’art et comment intéresser les enfants à l’art et à son histoire en les amusant ? JOUE AVEC Paul Cézanne propose une découverte de l’œuvre d’un artiste en 5 rubriques : imagine, regarde, écoute, joue et touche. Un troisème épisode vient d’être mis en ligne consacré à Vasarely. (4.99 Euros, iPad)

  • L’Oeil Pop : Application My Museum : Speed Art

SpeedArt, conçu avec la RMN Grand Palais, est un concept original qui mêle au principe du puzzle, celui du jeu chronométré.

Des oeuvres, divisées en trois parties, se mélangent entre elles et il faut reformer le tableau initial. Il faut refaire un maximum d’oeuvres en 60 secondes (avec la possibilité de gagner des bonus sous la forme de de temps complémentaire).

Une fois un tableau complété, il s’ajoute à la galerie personnelle du joueur que celui-ci peut consulter et où se trouvent des informations sur les différentes peintures (son auteur, son époque, des anecdotes, des interviews…

(1.59 Euros, iPod, iPhone et iPad)

  • MoMa / “MoMA Art Lab app”

Aux Etats Unis, le MoMa a également édité récemment une application iPad pour les enfants dès l’âge de sept ans, “MoMA Art Lab app”. Sous la forme de jeux numériques, les enfants peuvent s’initier à l’art en famille. Les activités sont inspirées par des œuvres d’art : créer une composition sonore, faire du collage, travailler à plusieurs sur un dessin… (Anglais, 4.99 $, iPad)

Benchmark préparé par Marine Baudry (m.baudry.gomez@gmail.com) et  Carole Heulin (carole.heulin@hotmail.fr)

Partager :

Laisser un commentaire