DOSSIER / Partenariats et coproductions TV des institutions muséales françaises (29/10/2016)

Pour accompagner leurs expositions, leur programmation culturelle ou leur actualité, des institutions muséales et culturelles françaises ont développé une politique  de coopération avec les producteurs et diffuseurs TV.  Sous la forme de coproduction ou de partenariat, cette coopération a donné naissance à de nombreux documentaires. Voici un panorama non exhaustif de ces coopérations entre le monde muséal et audiovisuel. 

2016 2015  2014  2013  2012 

 2016

  • Sergueï Chtchoukine, le roman d’un collectionneur

Sergueï Chtchoukine, le roman d'un collectionneur

Comment un marchand de textiles a créé à Moscou, au tournant du XXe siècle, l’une des plus riches collections d’art moderne au monde, exposée à la Fondation Louis-Vuitton.

« Pourquoi le musée de l’Ermitage possède-t-il l’une des plus riches collections d’impressionnistes, de Matisse et de Picasso ? Et comment la Russie qui, au début du XXe siècle, restait en retrait sur la scène internationale de l’art a-t-elle donné naissance à des artistes aussi novateurs que Kandinsky ou Malevitch ? Grâce, dira notamment ce dernier, à la collection extraordinaire constituée, année après année, de 1898 à 1914, par un marchand moscovite visionnaire, Sergueï Chtchoukine, dont le nom sera pourtant effacé, puis occulté pendant près de soixante-dix ans. Passionné d’art moderne, il choque la bonne société prérévolutionnaire en exposant dans son hôtel particulier ses trésors signés Manet puis Gauguin, Picasso (49 toiles au total), Matisse (38 tableaux, dont La danse, composé à sa demande). Frappé par des tragédies personnelles (la perte successive de deux de ses fils et de son épouse), puis chassé par la révolution, celui qui fut l’un des mécènes majeurs de son temps disparaît en 1936, dans l’anonymat, à Paris – là même où son nom était célébré, du temps de sa splendeur, dans les milieux d’avant-garde.

À l’occasion de l’exposition événement que lui consacre la Fondation Louis-Vuitton, à Paris, Tatiana Rakhmanova (Trafic d’art, le grand marchandage) déroule le destin romanesque de cette grande figure oubliée de l’art, avec les bribes qu’ont patiemment retrouvées, une à une, les conservateurs russes et français : photos et correspondances, fragments de journal intime, registres des marchands d’art, récits de ses contemporains. Un portrait émouvant, peuplé de chefs-d’œuvre et de fantômes ». (Arte)

Fiche du documentaire sur le site d’Arte

Réalisation: Tania Rakhmanova

Production: Slow production, en coproduction avec La Fondation Louis Vuitton

Durée: 54 min

Date: 2016

Diffusion: Arte, le 30/10/2016

  • Un portrait d’Hergé à l’occasion de l’exposition Hergé au Grand Palais

hergeGEDEON Programmes, en coproduction avec Moulinsart SA et la RTBF, vient de terminer un portrait d’Hergé intitulé « Hergé, à l’ombre de Tintin, réalisé par Hugues Nancy pour Arte à l’occasion de l’exposition consacrée à Hergé au Grand Palais entre le 28 septembre et le 15 janvier prochains. Le film sera diffusé en octobre un dimanche après-midi sur Arte.

Ce film retrace l’histoire d’Hergé qui restera à jamais dans l’histoire de l’art comme le génial inventeur de Tintin, sorte de double dessiné de son créateur.

Un DVD du film sortira également en octobre aux éditions Arte/RMN- Grand Palais/Moulinsart SA. Le film est une coproduction GEDEON Programmes, ARTE France, Moulinsart SA, RMN-Grand Palais, RTBF.

  • Le douanier Rousseau, ou l’éclosion moderne +

3d-douanier_rousseau_ou_l_eclosion_du_moderne.0Diffusion sur Arte le 3 avril 2016 à 17h30

Réalisateur : Nicolas Autheman

Narrateur : Elsa Lepoivre de la Comédie-Française

Producteurs : ARTE France, Les Films du Tambour de Soie, Musée d’Orsay

Nationalité : France

Durée film : 52 min.

Le portrait inspiré d’un artiste inclassable, autodidacte visionnaire, incompris et sûr de son génie. Un solitaire épaulé par Apollinaire et Picasso.

Henri Rousseau, dit « le Douanier Rousseau » (1844-1910), est un cas unique dans l’histoire de la peinture. Autodidacte sûr de son génie, maîtrisant mal des règles aussi fondamentales que la perspective mais guidé par un désir irrépressible de peindre, ce modeste employé de l’octroi quitte autour de la quarantaine les berges de la Seine où il a officié pour se consacrer corps et âme à l’art. Exposées pour la première fois au Salon des indépendants en 1885, ses toiles suscitent la dérision ou le mépris par leur naïveté. Mais ni les quolibets, ni le dénuement, ni les coups du destin (il perdra ses deux épouses et sept de ses huit enfants) ne découragent le peintre. Parce qu’elles préfigurent l’art moderne de façon saisissante, ses visions naïves d’un monde exotique imaginaire – natif de Bretagne, il n’a jamais quitté Paris –, peuplé de jungles luxuriantes et de belles endormies, sont aujourd’hui connues dans le monde entier. Henri Rousseau fut d’ailleurs soutenu jusqu’à sa mort par Guillaume Apollinaire, Pablo Picasso et Robert Delaunay, qui voyaient dans sa peinture des possibilités d’abstraction encore inconnues.

Le mystère Rousseau
Aujourd’hui encore, comprendre comment cet esprit singulier a pu pressentir une telle modernité reste une énigme. S’appuyant sur les correspondances et les écrits de ses amis (chaque mot d’Apollinaire est délectable, jusqu’à l’épitaphe qu’il dédia à son ami), sur de magnifiques archives du Paris des Années folles et sur une étude inspirée de ses toiles, Nicolas Autheman explore avec émotion et précision le mystère Rousseau.

Disponible en DVD pour 19.95€

  • L’ART ET L’ENFANT

Arte docuUN FILM DE JÉRÔME-CÉCIL AUFFRET CO-ÉCRIT PAR THIBAUT CAMURAT

Diffusion sur Arte le 20 mars 2016 à 17.35

À l’occasion de l’exposition proposée par le musée Marmottan Monet, à Paris, une exploration des liens entre la peinture et l’enfance à travers les oeuvres des grands maîtres européens, du Moyen Âge jusqu’au siècle de Picasso.

Élargissant son prisme aux grands maîtres de la peinture européenne, ce documentaire est construit comme une exploration des grands chefs-d’œuvre de la peinture de Jean Fouquet à Matisse, de Vélasquez à Renoir, de Van Dyck à Picasso. On y découvre comment les artistes ont fait évoluer leur regard sur l’enfance au fil des siècles, comment leurs techniques et les canons esthétiques de représentations de l’enfance ont changé avec les époques. Le chemin est long, des premières icônes et toiles religieuses, où seul l’enfant Jésus est repré- senté, jusqu’aux fils et filles de princes dont les portraits sillonnent les royaumes d’Europe en quête d’alliances politiques, ou aux impressionnistes et au siècle de Picasso où, enfin, l’enfant est considéré comme un sujet à part entière.

Origine : ARTE France

Pays : France

Un film de Jérôme-Cécil Auffret

Co-écrit et produit par Thibaut Camurat

Coproduction: Arte france / Les Bons Clients

2016, 52 min

  • AMADEO DE SOUZA CARDOSO, LE DERNIER SECRET DE L’ART MODERNE

Un documentaire de 52 mn réalisé par Christophe Fonseca et Frédéric Wilner.

Diffusion sur France 5 en avril 2016

Edité en DVD à partir du 20 avril 2016

Traduit en anglais et portugais. Version Sourds et malentendants.

Prix 19.9€ ttc

Coédition  2016 – RMN-Grand Palais, France télévisions Distribution

Coproduction  2015 – films de l’Odyssée – Rmn-Grand Palais – IMAGINA PRODUÇÖES avec la participation de France télévisions

Ce film inédit propose de découvrir l’œuvre fulgurante de ce peintre portugais dont on dit qu’il est « le secret le mieux gardé du premier modernisme ». Considéré comme l’un des artistes les plus talentueux de sa génération, intime de Modigliani, Brancusi, du couple Sonia et Robert Delaunay, il a exposé à Berlin, Paris, à l’Armory Show à New York, en Espagne … aux côtés des plus grands de son temps : Braque, Picasso, Duchamp, Matisse, Kandinsky, Léger tout en refusant toute étiquette. Il connut de son vivant un grand succès critique mais sa mort précoce le plongera dans l’oubli durant plus de 50 ans.

Un film de 52 mn sur le parcours passionnant de ce jeune, séduisant et fortuné prodige qui arrive le jour de ses 19 ans à Paris avec un destin d’envergure entre les mains. De nombreuses interviews de spécialistes, critiques et collectionneurs comme Hélène de Freitas, Catarina Alfaro, Georges Viaud, Antonio Cardoso, Maria Joao de Melo, Christian Briend, Laurent Salomé… enrichissent la narration par des photographies, correspondances et rares témoignages. Une histoire qui plonge le téléspectateur au cœur de l’une des périodes artistiques les plus riches et passionnantes et ainsi rend toute sa place à l’œuvre d’Amadeo de Souza Cardoso dans l’histoire du modernisme.

2015

  • Clic Clac Clergue
Auteurs : Bernard Gille est auteur, cameraman et photographe.
Public: TOUT PUBLIC
Durée: 52 mn
Langues: Anglais, Français
Editeur: Réunion des musées nationaux – Grand Palais

Le dimanche 29 novembre 2015, France 5 a diffusé un documentaire du photographe Lucien Clergue dans l’émission de Laurence Piquet « LA galerie France 5 ». Le film, disponible en DVD dans la boutique en ligne RMN-GP et en librairie, accompagne l’exposition Lucien Clergue, premiers albums, au Grand Palais.

Naissance d’une collection (extrait du film « Clic Clac Clergue »)

Rencontre avec le réalisateur Bernard Gille qui a bien connu Lucien Clergue, lui aussi originaire d’Arles et qu’il considère comme son père spirituel. Il nous parle de sa rencontre avec Lucien Clergue et  comment il a contribué à faire d’Arles LA ville de la photographie, comme l’est Avignon pour le théâtre.

  • Marly, le château disparu du Roi Soleil

2015, 52 min

Réalisation: Laurent MARMOL, Frédéric LOSSIGNOL

Production: GEDEON PROGRAMMES

Coproduction: Histoire TV, France 3 Ile de France, Domaine du château de Versailles, Musée Promenade de Marly-Le Roi/Louveciennes

[Mai 2015. Une équipe d’archéologues reprend des fouilles au domaine de Marly où Louis XIV a fait bâtir un château surprenant par son architecture éclatée et ses fresques intérieures en trompe l’œil. Il fut détruit en 1806 durant le Premier Empire. Alors qu’il ne semblait plus subsister qu’un parc splendide, les fouilles nous montrent que le sous-sol recèle des trésors archéologiques, témoins des décors somptueux et de la vie quotidienne d’un lieu où le Roi Soleil se réfugia surtout les dernières années de sa vie avec ses proches. 300 ans après sa mort, ce film qui constitue une véritable enquête archéologique est une occasion unique de redécouvrir l’histoire de cette résidence royale méconnue et de retracer la vie intime de Louis XIV.]

1er diffuseur France: Histoire TV (14 septembre 2015)

  • L’art de prévoir l’avenir

Un documentaire de Laurent Perreau
Coproduction : Musée du Louvre, Arte France, A Prime Group, RTBF (France, 2015, 52 minutes)
Diffusion sur Arte : mercredi 14 octobre 2015, 22h10

Ce documentaire retrace à grands traits l’histoire de l’humanité depuis ses origines jusqu’à aujourd’hui en passant par l’étape charnière de l’avènement du capitalisme médiéval au XIIe siècle, afin d’en tirer des leçons pour l’avenir. Il fait écho aux deux expositions « Une brève histoire de l’avenir » au musée du Louvre et « 2050. Une brève histoire de l’avenir » aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, inspirées du livre de Jacques Attali et qui se tiennent simultanément de septembre 2015 à janvier 2016.

  • Louise-Elisabeth Vigée Le Brun, la portraitiste des reines

2015, 90 mn

Fragonard filmExposition Louise Elisabeth Vigée Le Brun au Grand Palais

Coproduction : Illégitime défense/RMN/Arte

1ère diffusion France: Arte (3 octobre 2015)

Vidéo : RMN/Arte : (un coffret de 2 dvd, soit 2 x 52mn)

  • Fragonard, les gammes de l’amour

2015, 52 mn

Exposition Fragonard au musée du Luxembourg

Coproduction : MAT productions/RMN/France 5

1ère diffusion France : France 5 (4 octobre 2015)

Coédition :  RMN/FTD .

  • « Picasso, naissance de l’icône »

picasso naissance dvd home2015, 52 min

Réalisateur: Hopi Lebel

Auteur: Stéphane Guégan

Conseiller scientifique : Olivier Widmaier Picasso

Producteur: INA

Coproducteurs: RMN Grand Palais, Welcome

1er diffuseur France: France 5 (25 octobre 2015, 09h10)

DVD: Ina Editions

[Centré sur la figure publique de Picasso, ce documentaire raconte comment cet artiste surdoué participa à l’écriture de sa propre légende jusqu’à y englober sa vie privée, l’homme et l’artiste ne faisant plus qu’un. À l’aide d’archives rares incluant des documents familiaux, de l’analyse d’historiens de l’art et de l’artiste contemporain Jeff Koons, ce film éclaire d’un jour nouveau la personnalité du peintre le plus célèbre du monde et révèle comment l’image a accompagné la naissance de l’icône. Puisant abondamment dans les fonds d’archives (Ina, etc.) et ceux de la famille du peintre, ce documentaire fait la part belle aux images oubliées (télévision, presse populaire) comme aux plus célèbres (photographie, cinéma) qui nourrissent la mémoire collective. Bénéficiant de l’apport d’un directeur artistique et d’une musique originale, ce film fait également place à la parole oubliée de ceux qui témoignèrent de leur collaboration ou leur admiration pour Picasso. Articulant les récits de témoins qui l’ont fréquenté (sa famille, John Richardson), le point de vue d’historiens et critiques (Guy Scarpetta, Nathalie Heinich…) et la parole d’artistes contemporains dont les œuvres font explicitement référence à la figure publique du maître, le film montre comment Picasso parvint à façonner sa légende jusqu’à incarner le « génie créateur » au sein d’un paysage artistique mondialisé.]

Trailer:

QUAND PABLO CRÉE PICASSO (EXTRAIT DU FILM « PICASSO, NAISSANCE DE L’ICÔNE »)

TEASER « Picasso, naissance de l’icône » from INA – Communication on Vimeo.

  • Les Petits Secrets des grands tableaux Saison 2

arte-petits-secrets-des-grands-tableaux-03_v2

2015, 6 X 26’

Réalisateurs : Carlos Franklin

Auteurs: Elisabeth Couturier, Thomas Cheysson

Producteur: Les Poissons Volants

Coproducteurs: Arte, Canopé et RMN

[La collection Les petits secrets des grands tableaux explore l’histoire de l’art comme on ne l’a jamais fait. Chaque film est un voyage, une enquête et une aventure. Le tableau prend vie, l’animation abolit les limites du cadre et nous entraîne au cœur de la toile pour nous projeter dans son époque et son histoire. Les grandes œuvres du passé deviennent de foisonnants témoignages, tissées de secrets et fourmillants de mystères. Derrière la surface de la peinture, les détails s’éveillent pour raconter l’esprit du temps et les soubresauts de l’Histoire : les guerres, les révolutions, les transformations économiques, les découvertes scientifiques, les croyances et les courants d’idées.]

. Saison 2 / Épisode 1 : Paul Véronèse  «  Les Noces de Cana »

Dans LES NOCES DE CANA (1563), Paul Véronèse transpose le récit biblique du premier miracle du Christ sur la scène d’un fastueux  banquet vénitien. Il glorifie sa cité millénaire, festive et débridée.

. Saison 2 / Épisode 2 : Jean Fouquet :  « Le Martyr de Sainte Apolline »

De son minuscule et délicat pinceau, Jean Fouquet appose les fils d’or d’un humanisme timide sur LE MARTYRE DE SAINTE APOLLINE (vers 1450) et dévoile les lueurs de l’époque moderne tapies derrière l’horizon du Moyen-Âge.

. Saison 2 / Épisode 3 : François Clouet « La Dame au bain »

LA DAME AU BAIN (vers 1571), de François Clouet, témoigne d’une période où les plaisirs des sens et de l’esprit se mêlent aux conflits religieux pour donner naissance aux canons despotiques de la beauté.

. Saison 2 / Épisode 4 : Louise Elisabeth Vigée Lebrun « Marie-Antoinette de Lorraine Habsbourg, Reine de France et ses enfants »

La Révolution gronde : il est urgent d’en finir avec les pamphlets orduriers qui visent « l’Autrichienne ». AvecMARIE-ANTOINETTE DE LORRAINE HABSBOURG, REINE DE FRANCE ET SES ENFANTS (1787),  Elisabeth Vigée Le Brun tente une opération de séduction. Mais il est bien trop tard pour regagner l’amour d’une opinion publique déchaîner.

. Saison 2 / Épisode 5 : Eugène Delacroix « Femmes d’Alger dans leur appartement »

Alors que la guerre de colonisation rugit, Eugène Delacroix est le premier peintre à franchir la Méditerranée. Le naturalisme de FEMMES D’ALGER DANS LEUR APPARTEMENT (1834) nous fait pénétrer dans le calme et la simplicité d’un harem tel qu’Eugène Delacroix l’a vu de ses yeux.

. Saison 2 / Épisode 6 : Vassily Kandinsky « La vie mélangée »

Les racines de LA VIE MELANGÉE (1907), comme celles de Vassily Kandinsky sont solidement ancrées dans la terre russe millénaire. Et pourtant, le tableau contient tous les éléments qui accompagneront le peintre dans la plus grande révolution de l’histoire de l’art : le saut dans l’abstraction.

Présentation sur le site du producteur

  • La victoire de Samothrace, une icône dévoilée

victoire de samothrace dvd2015, 52 min

Réalisation: Juliette GARCIAS

Production: GEDEON PROGRAMMES

Coproduction: MUSEE DU LOUVRE

[40 000 visiteurs chaque jour. 8 millions chaque année. La Victoire de Samothrace a marqué des générations de visiteurs. C’est une icône. Pourtant, malgré son immense notoriété, on ne sait quasiment rien de son histoire. Encrassés au point de perdre toute lisibilité, les 30 tonnes de marbre de cet exceptionnel monument ont subi pendant près d’un an un examen clinique impitoyable, mené par une équipe de douze personnes, à l’abri des regards. Le film suit le spectaculaire chantier de sa restauration. Une rencontre unique avec une œuvre toute entière source de questions. Un voyage dans l’histoire méconnue de cette grande mutilée, sans tête ni bras, vieille de plus de 2000 ans, arrivée au Louvre en pièces détachées, après un long périple depuis le nord de la mer Egée.]

1er diffuseur France : ARTE (15 MARS 2015 17h25)

DVD: ARTE EDITIONS/MUSEE DU LOUVRE

Trailer:

debut LA VICTOIRE DE SAMOTHRACE from GEDEON PROGRAMMES on Vimeo.

vig_zoodeparis

  • Au coeur du Zoo de Paris, sur France 2

Après la diffusion du documentaire Bienvenue au Zoo de Paris ! en avril 2014, le rendez-vous dominical de France 2 Grandeurs Nature diffusera prochainement Au coeur du Zoo de Paris, un documentaire événement qui plonge le téléspectateur dans les coulisses d’un des parcs zoologiques les plus novateurs du XXIème siècle.

Co-production : GEDEON Programmes, MFP. Avec la participation de France Télévisions.

2014

  • Musée Picasso Paris, une collection revisitée

2014, 52 min

Réalisateurs : Augustin VIATTE

Producteur: Gédéon Programme

Coproducteurs: ARTE FRANCE, MUSEE NATIONAL PICASSO PARIS, WELCOME, FONDATION MAYA PICASSO POUR L’EDUCATION ARTISTIQUE

[Au mois d’août 2009, le musée national Picasso, à Paris, fermait ses portes au public pour entamer un important chantier de rénovation et d’agrandissement. Du gros-œuvre des travaux jusqu’à la conception de l’accrochage inaugural de la collection, ce documentaire raconte les grandes étapes de cette métamorphose. Il nous entraîne dans les coulisses d’une collection unique, du cœur de Paris jusqu’à Zagreb ou Milan, au rythme d’un compte à rebours intense et riche en surprises. Une aventure humaine et artistique qui donnera naissance, le 25 octobre, à un tout nouveau musée, d’une ambition inédite.]

1er diffuseur France: ARTE (26/10/2014)

DVD: ARTE Editions

Extension numérique: site web

Trailer:

debut Musee Picasso Paris from GEDEON PROGRAMMES on Vimeo.

  • Un zoo à Paris, saison 2, sur France 5

Producteur: France 5

Durée: 5 X 26’

Auteurs: Guillaume MAIDATCHEVSKY ET Guy BEAUCHÉ

Réalisation: Guillaume MAIDATCHEVSKY ET Emmanuel GUILBERT

Production: GÉDÉON / MFP, AVEC LA PARTICIPATION DE FRANCE TÉLÉVISIONS

Année: 2014

Depuis son ouverture en avril 2014, le Parc zoologique de Paris a accueilli mille animaux répartis sur cinq biozones aménagées au plus proche de leur milieu d’origine pour recréer un monde sauvage au coeur de Paris. Soigneurs et vétérinaires oeuvrent quotidiennement à leur bien-être. À travers leurs yeux, cette série documentaire propose de partager leur quotidien, leurs émotions. Les lémuriens, les otaries, les lions, les manchots et les rhinocéros sont les héros de la saison 2 de la série Un zoo à Paris.

5 épisodes de 26 minutes. Du lundi 2 au vendredi 6 mars à 15h10. (Rediffusions : du lundi au vendredi, à partir du 16 mars à 10h10 et du lundi au vendredi, à partir du 30 mars à 13h)
Co-production : GEDEON Programmes, MFP. Avec la participation de France Télévisions.

Emission

  • « Louis XIV et l’énigme du fort Saint-Sébastien »

2014, 52′

Réalisation: Laurent MARMOL, Frédéric LOSSIGNOL

Production: GEDEON PROGRAMMES

Coproduction: INRAP, SIAAP, HISTOIRE, FRANCE TELEVISION

1er diffuseur TV France: HISTOIRE TV (7 juin 2014 à 20h40)

[Il raconte une fouille de l’Institut de recherches archéologiques préventives, préalable à un grand chantier de construction aux portes de Paris, qui fait resurgir un lieu oublié : le fort Saint-Sébastien, camp d’entraînement des armées de Louis XIV. Cette découverte exceptionnelle révèle la vie quotidienne et surtout la qualité de la préparation militaire des troupes d’élite à une époque où naît la première armée de métier. A l’aide de maquettes grandeur nature, de réseaux complexes de tranchées, cavaliers et fantassins s’initient à la guerre de siège et à la prise de villes fortifiées. Cet entraînement à l’art de la guerre prépare l’invasion de la Hollande qui permettra au jeune roi d’asseoir son prestige et de s’imposer sur la scène européenne.]

Le film a reçu le prix du meilleur film pour son apport scientifique au festival du film archéologique ICRONOS à Bordeaux le 25 octobre 2014

Présentation du film sur le site du Ministère de la Culture

Trailer:

  • Les Petits Secrets des grands tableaux Saison 1

arte-petits-secrets-des-grands-tableaux-03_v2

2014, 4 X 26’

Réalisateurs : Clément Cogitore, Carlos Franklin

Auteurs: Elisabeth Couturier, Thomas Cheysson

Producteur: Les Poissons Volants

Coproducteurs: Arte, Canopé et RMN

La collection Les petits secrets des grands tableaux explore l’histoire de l’art comme on ne l’a jamais fait. Chaque film est un voyage, une enquête et une aventure. Le tableau prend vie, l’animation abolit les limites du cadre et nous entraîne au cœur de la toile pour nous projeter dans son époque et son histoire. Les grandes œuvres du passé deviennent de foisonnants témoignages, tissées de secrets et fourmillants de mystères. Derrière la surface de la peinture, les détails s’éveillent pour raconter l’esprit du temps et les soubresauts de l’Histoire : les guerres, les révolutions, les transformations économiques, les découvertes scientifiques, les croyances et les courants d’idées.

  • Saison 1 / Épisode 1 : « L’atelier du peintre » (1855) de Gustave Courbet réalisé par Clément Cogitore

Le film nous projette au cœur du Second Empire. Gustave Courbet, quelques années après la révolution de juillet 1848, nous y offre sa vision de la société à travers un réalisme critique dénonçant le pouvoir autoritaire de Napoléon III.

Trailer:

Extrait « L’atelier du peintre » de Gustave Courbet – réalisé par Clément Cogitore from Les Poissons Volants on Vimeo.

  • Saison 1 / Épisode 2 : « Une baignade à Asnières » (1884) de Georges Seurat réalisé par Carlos Franklin

Georges Seurat invente le pointillisme et, derrière les paisibles bords de Seine, saisit par sa technique novatrice les bouleversements économiques et sociaux d’une époque qui se vouent sans limite à la religion du progrès.

Trailer:

Extrait « Une baignade à Asnières » de Georges Seurat – réalisé par Carlos Franklin from Les Poissons Volants on Vimeo.

  • Saison 1 / Épisode 3 : « Les Ménines » (1656) de Diego Velázquez réalisé par Carlos Franklin

Dans LES MÉNINES (1656), Diego Velázquez accumule les reflets vertigineux et les échos énigmatiques sur la vie de cour du roi d’Espagne Philippe IV et nous dévoile une peinture qui interroge le pouvoir aussi bien du monarque que celui de l’artiste. Entre illusion et réalité.

  • Saison 1 / Épisode 4 : « Le peseur d’or et sa femme » (1514) de Quentin Metsys réalisé par Clément Cogitore

Le tableau dresse un portrait d’Anvers au XVIe siècle. Sous des airs de simple scène de genre, le peintre Quentin Metsys nous révèle une critique subtile du monde enflammé par la vanité des marchands.

2013

  • « Picasso, l’inventaire d’une vie »

picasso film dvd site2013, 52 min

Réalisateur: Hugues Nancy

Auteur : Olivier Widmaier-Picasso

Production: Gédéon Programme

Coproducteurs: ARTE France, SBS, ARTV (Canada), Avro (Pays-Bas), RTBF Bruxelles, Canal 22 (Mexique) et RMN (Réunion des musées nationaux)

Diffusion DVD: Arte Editions

[Le 8 avril 1973, lorsque Pablo Picasso s’éteint à 91 ans, il ne laisse aucun testament. Dans les 11 demeures du peintre, sa famille plusieurs fois recomposée découvre un héritage insoupçonné : plus de 50 000 œuvres vont ainsi être découvertes, dessins, peintures, sculptures, céramiques, de ses premières esquisses d’enfant surdoué jusqu’à ses ultimes toiles. Un inventaire colossal qui révèle une part des secrets de l’homme et de sa vie. Portraits des femmes de sa vie, de ses enfants légitimes et des autres… Ce film retrace les 3 années de cet inventaire et dévoile grâce à des témoignages le portrait d’un Picasso secret et de son œuvre multiforme.]

Festivals et récompenses: 

2014 : FIPA (Festival International de Programmes Audiovisuels) – Biarritz (France) – Sélection

2014 : FIFA (Festival international du film sur l’art) – Montréal (Canada) – Prix du meilleur portrait

Fiche IMDb

Trailer :

 

2012

Degas-150x1502012, 52 min

Réalisateur: Sandra Paugam

Production: Les Films du Tambour de soie

Coproducteurs : Le Musée d’Orsay, La Réunion des musées nationaux – Grand Palais, France Télévisions

[« Degas et le nu » revisite l’œuvre de Degas, en montrant ce qu’elle a de moderne, en mettant en évidence ses ruptures avec son temps mais aussi son inscription dans les questionnements de son époque. En explorant plus particulièrement le traitement du nu dans son œuvre, ses choix de lieux et de sujets, et en interrogeant dans cette thématique les statuts du peintre, du spectateur et du modèle, c’est la modernité et l’acuité du regard de ce peintre visionnaire, qui frappe le spectateur. Ce film offre une véritable « immersion» dans des oeuvres essentielles, qui tissent le récit de ce documentaire dont le postulat est de faire parler les tableaux, seulement les tableaux, mais aussi d’évoquer les gestes artistiques pratiqués par le peintre sculpteur.]

Bande annonce du film:

Bande annonce exposition « Degas, le corps mis à nu » from Les Films du Tambour de Soie on Vimeo.

  • Fontainebleau, révolution au château

2015, 50 min

Réalisation: Laure Delalex

Production: Pernel Media

[Le château de Fontainebleau a la particularité d’avoir hébergé plus de 32 souverains dans ses murs. Aucun château français n’a connu autant d’illustres résidents. Longtemps endormi, le palais connaît aujourd’hui une renaissance qui s’illustre par une croissance exceptionnelle de ses visiteurs : en deux ans, sa fréquentation a augmenté de 25%, une progression trois fois supérieure à la moyenne nationale. En suivant au jour le jour le quotidien des personnes qui oeuvrent dans les coulisses du château de Fontainebleau, ce documentaire lève le voile sur les secrets d’une réussite autour d’un des lieux du patrimoine français dont l’histoire est la plus riche. Ce film dresse le portrait du nouveau visage du château bellifontain, sans oublier de dévoiler nombre de ses trésors cachés.]

1er diffuseur France: France 5 (7 oct 2012)

 

SOURCES: producteurs et musées

Date de première publication: 14/09/2015

Clic-separateur EVENEMENT CLIC

Le vendredi 16 octobre 2015 (matin), l’atelier #30 du Clic France aura pour thème «quelle nouvelles coopérations avec les producteurs et diffuseurs audiovisuels ?». Cet atelier permettra d’explorer avec des exemples les nouvelles formes de coopération qui peuvent être développées entre les musées et lieux de patrimoine et les producteurs et diffuseurs audiovisuels. Les présentations et discussions seront prolongées par la projection en avant-première d’un programme audiovisuel.

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

BBC 4 diffusera prochainement un documentaire de 3 heures sur la National Gallery de Londres

Phil Grabsky: « je suis ravi de produire, avec la RMN-GP, le premier film d’exposition en France et j’espère en faire beaucoup »

Avant son ouverture, la National Gallery de Singapour commande un docudrama TV consacré à l’artiste Georgette Chen

Laisser un commentaire