Depuis le 13 avril 2013, le Château Guillaume le Conquérant, à Falaise, a réouvert ses portes après quelques mois de transformation. Il propose désormais à ses visiteurs une nouvelle scénographie qui s’appuie sur les nouvelles technologies et propose un parcours ludique et une plongée au cœur du Moyen-Age.

Le château Guillaume le Conquérant (www.chateau-guillaume-leconquerant.fr), lieu de naissance du célèbre vainqueur d’Hasting, est situé à Falaise, à 30 kilomètres de Caen, dans le Calvados. Il était au Moyen-Age l’une des résidences principales des ducs de Normandie et une forteresse redoutable.

Le site accueille plus de 55 000 visiteurs chaque année. Depuis le 13 avril 2013, une nouvelle scénographie de visite est proposée aux visiteurs. Celle-ci est le résultat de plus de vingt ans de recherches et de travaux de restauration.

«L’ancienne scénographie avait douze ans. Le fonds était de qualité mais les moyens techniques ne suivaient plus» constate Samuel Barth, chargé de promotion. Désormais, les visiteurs sont munis d’une tablette tactile (Ipad-mini d’Apple) pour découvrir le site et son histoire, de Guillaume le Conquérant jusqu’au rattachement de la Normandie au royaume de France par Philippe II Auguste en 1204.

Tous les éléments immersifs et reconstitutions proposés pendant la visite sont des interprétations tirées de documents historiques et réalisés sous la direction d’un comité scientifique composé de François Fichet de Clairfontaine, conservateur général en archéologie de la Région Basse-Normandie ; Jean-Marie Levesque, conservateur en chef du Musée de Normandie ; Pierre Bouet, spécialiste des historiens normands et anglo-normands de langue latine ; Yannick Lecherbonnier, conservateur de l’Inventaire et Dominique Pain, responsable du Patrimoine historique pour le département du Calvados.

  • La visite et les nouveaux moyens de médiation

La nouvelle scénographie divise la visite en deux temps : un parcours extérieur et un parcours intérieur.

Au début de la visite, au niveau des remparts, un petit film de quelques minutes explicite l’évolution du site de Falaise. A partir d’une vue aérienne actuelle, on découvre par des reconstitutions virtuelles les différentes modifications du château depuis l’an 1000 jusqu’à nos jours.

La basse-cour telle qu’elle était vers la seconde moitié du XIIe siècle se découvre au travers de six viseurs. Ceux-ci présentent différentes vues sur la basse-cour, la haute-cour, les donjons, le logis vicomtal, le rempart sud, la chapelle castrale, etc.

Le parcours intérieur permet quant à lui de se plonger dans la vie d’un château ducal et militaire du XIIe siècle grâce à la réalité augmentée. Sur l’iPad-mini apparaissent les pièces du château entièrement meublées et décorées d’objets d’époque. Il est possible de zoomer sur un objet pour avoir davantage d’explications.

Par exemple, dans le Petit Donjon, la reconstitution de décors meublés du XIIe siècle permet de se représenter les fastes de la cour. Les coffres, trône, lit et tapisserie, les meubles visibles dans cette pièce révèlent le luxe et du confort des appartements privés du duc de Normandie à cette époque.

Un jeu de chasse au trésor invite les enfants à rechercher dans toutes les salles des objets virtuels cachés.

Les neuf salles (dont une seule est véritablement meublée) mettent en scène des extraits de films. Afin de ne pas se parasiter les uns les autres et pour ne pas gêner la visite, ceux-ci sont uniquement audibles si le spectateur est placé sous la douche sonore. 

De plus, pour redonner pleinement vie au château, des projections d’images sur les murs font apparaître, joués par des comédiens, neuf personnages célèbres de son histoire, tels Guillaume le Conquérant, sa femme Mathilde, Henry II Plantagenêt et la fameuse Aliénor d’Aquitaine, qui guident les visiteurs dans leur découverte des lieux et de l’histoire.

Dans chaque espace, les nouvelles technologies sont utilisées pour recréer une ambiance, simplifier les explications et rendre l’ensemble du lieu et du mode de vie de l’époque accessible à tous. Dans la salle de garde, des éclats de voix, jeux et mobilier rappellent l’atmosphère qui pouvait régner dans ce lieu et la vie du corps de garde au début du XIIIe siècle. Au sommet de la Tour Talbot, au milieu des mâchicoulis, un viseur permet d’observer l’espace en réalité augmentée. De l’an 1000 au XVe siècle, les différents visages du château se succèdent et font le lien avec l’état actuel de l’édifice. Enfin, dans la salle des engins de siège sont exposées six maquettes qui évoquent l’histoire militaire du château de Falaise et les sièges qu’il a subi. Pour mieux saisir le fonctionnement des machines, celles-ci prennent vie et s’actionnent à travers l’écran tactile de l’iPad-mini.

  • Retours des visiteurs

Le public semble déjà satisfait par ces nouveaux outils de médiation, qui permettent au château de raconter son histoire de manière plus vivante et très ludique. «Je déteste les musées, mais là c’est génial» s’enthousiasme Samuel, un adolescent accompagné de ses grands-parents. Un père de famille venu pour la première fois au château est lui aussi satisfait de la scénographie de visite : «Mes enfants ont apprécié, les deux qui ont 6 et 8 ans se sont bien amusés et le troisième qui a 12 ans, s’est amusé aussi, mais en plus, il a appris des choses…»

  • Le projet « Norman Connection »

Un projet entre la Normandie et l’Angleterre appelé « Norman Connection » a pour but d’associer les différents acteurs patrimoniaux anglais et normands pour la valorisation touristique et culturelle de leur histoire commune. Ce projet vise à créer un réseau transfrontalier de professionnels travaillant sur des sites patrimoniaux normands de chaque côté de la Manche, afin d’échanger savoir-faire et bonnes pratiques concernant l’interprétation, le développement et l’archéologie de site, l’élargissement du tourisme, ainsi que les échanges universitaires. Le projet prévoit notamment la création d’un circuit touristique transfrontalier, ainsi que le développement, la restauration et la valorisation des sites de patrimoine normand.

Site web du château

Auteur: Carole Heulin

Date de première publication: 15/07/2013