Covid-19 / Le pôle muséal et le musée des Beaux Arts de Mons se mettent en ordre de marche

Dans ce contexte de confinement, l’équipe du Pôle muséal de Mons annonce une réorganisation de ses équipes et de nouvelles activités hors les murs.

Depuis plus d’une semaine, comme de nombreux autres lieux, tous les musées de Mons ont dû fermer leurs portes.

« Mais nous n’arrêtons pas nos activités pour autant », explique au site web DH, Xavier Roland, responsable du Pôle muséal de la Ville de Mons et directeur du BAM (Beaux-Arts Mons). « Nous devons désormais essayer d’assurer la suite avec par exemple les expos de Yann-Arthus Bertrand qui doit normalement ouvrir le 4 juillet au BAM puis celle de Roy Lichtenstein en octobre. »

Réorganisation en 3 équipes

Le personnel du Pôle muséal s’est subdivisé en trois équipes bien distinctes.

L’une s’assure que le patrimoine soit bien préservé et sécurisé tandis qu’une seconde se penche sur la continuité des événements et des expositions.

« Le rôle de la troisième équipe est de développer une stratégie numérique afin de transposer le musée à la maison » explique Xavier Roland. « Pour faire vivre « les collections qui dorment désormais sans croiser le moindre visiteur ». 

Différentes actions sont ainsi mises en place.

. Le pôle muséal va tourner une dizaine de capsules vidéo de deux minutes chacune afin de présenter des oeuvres de l’exposition actuelle du BAM. Installée du 7 mars au 16 août, l’expo « Ecole de Mons 1820-2020 » a été fermée 7 jours après, le 14 mars.

Ces vidéos, qui seront publiées dans les prochains jours, permettront de « faire découvrir une partie de cette exposition que les visiteurs ne pourront peut-être pas voir en vrai. Or, c’est un rassemblement d’oeuvres important. Il aurait été dommage de ne pas en profiter. »

Un jeu en ligne et de l’humour

D’autres initiatives numériques sont menées dans les autres espaces.

. « Avec le Dynamusée, nous avons lancé le jeu Bout de musée. On photographie un petit détail d’une oeuvre puis on lance un concours afin que les internautes s’amusent à l’identifier ».

. L’Artothèque fait des liens entre des oeuvres et des reportages ou émissions télé qui ont été diffusés notamment sur Arte et propose des coloriages.

. « Au Mons Memorial Museum, on s’amuse aussi à faire un clin d’œil entre un rouleau de papier WC que nous avons conservé et l’actualité que l’on connaît dans les grandes surfaces. »

Comme le résume Xavier Roland: « la culture n’est donc pas près de s’éteindre et elle n’hésitera pas à venir s’inviter chez vous. »

SOURCES: www.dhnet.be, Pôle Muséal de Mons

PHOTOS: www.dhnet.be, Pôle Muséal de Mons

Date de première publication: 23/03/2020

Le Pôle muséal de Mons est membre du CLIC France

Covid-19 / Tour de France des initiatives musées & monuments dans un contexte de confinement (21/03/2020)

Covid-19 / Le British Museum observe un doublement de ses visiteurs en ligne alors que le monde entre en confinement global

Covid-19 / Le Met Museum de NYC annonce des programmes en ligne améliorés et des initiatives sur les réseaux sociaux

Covid-19 / La Fondazione Prada étend son programme culturel et ses contenus sur tous ses réseaux numériques

Covid-19 / Faute de visiteurs réels, éloignés par le virus, les musées chinois diffusent leurs expositions en ligne

En partenariat avec le Museum Lab, le Mons Memorial Museum propose sa première expérience VR « Libération 1944 »

Le Pôle muséal de Mons lance son appel à projet MuseumLab pour la création de nouveaux outils numériques

Laisser un commentaire

Club Innovation et Culture France

Bonjour

A l’occasion de ses 10 ans, le CLIC France vous propose une nouvelle version de son site web.

Celui-ci sera prochainement enrichi de nouveaux contenus et services.

Si vous souhaitez être tenu informé de l’actualité du CLIC France et des futures évolutions de son site web, nous vous invitons à vous inscrire à notre newsletter.

L’équipe du CLIC France