La première plate-forme numérique des musées de la montagne donne accès en ligne à 8 000 pièces de collection

Le 24 avril 2020, après trois ans de travail, le musée Alpin de Chamonix et le museo nazionale della Montagna « Duca degli Abruzzi » du Club Alpin de Turin ont mis en ligne la première plate-forme numérique de diffusion des collections des musées de la montagne. Ce projet vise à mettre à disposition de la communauté internationale le patrimoine conservé par les deux musées et propose d’accéder à près de 8 000 pièces de collection (œuvres d’art, documents et objets) sur les Alpes et la culture montagnarde.

La première plate-forme numérique de diffusion des collections des musées de la montagne www.mountainmuseums.org/fr/  est une initiative du musée Alpin de Chamonix www.musee-alpin-chamonix.fr et du museo nazionale della Montagna « Duca degli Abruzzi » www.museomontagna.org du Club Alpin de Turin. Le site a été créé en trois langues: français, italien et anglais.

Un projet franco-italien d’envergure

La présence des musées sur internet, sous différentes formes, fait partie de leur mission de sauvegarde du patrimoine culturel mais aussi de leur rôle social, en termes d’échanges et de partage. Cette action s’inscrit dans le projet européen Interreg Alcotra iAlp qui, entre 2017 et 2020, a vu les deux musées collaborer dans la valorisation de leur collections, à travers un travail de catalogage et de numérisation de leurs fonds.

Les collections disponibles sur le site sont une sélection de celles sur lesquelles les équipes ont pu intervenir grâce au projet européen.

Le museo nazionale della Montagna propose 5 000 pièces sur les 30 000 cataloguées ces deux dernières années, et le musée Alpin met à disposition 3 000 pièces documentées sur les 15 000 qui forment sa collection.

Selon Eric Fournier et Luc Barbier, respectivement président et vice-président à la culture de la Communauté de communes de la vallée de Chamonix: « Cette réalisation est un bel exemple de coopération transfrontalière réussie entre la France et l’Italie, avec le soutien européen. Elle est le fruit des bons échanges établis depuis des années entre élus et équipes du musée Alpin de Chamonix et du museo nazionale della Montagna du Club Alpin de Turin ».

Le projet et la plateforme s’inscrivent dans le développement des activités numériques, qui constitue un nouveau mode d’accès aux ressources conservées par les institutions culturelles, permettant de partager la connaissance avec un public le plus large possible.

Cette action vise aussi à promouvoir l’offre des musées autour des thèmes de la montagne, au sein de territoires touristiques à dimension internationale. Enfin, ce nouveau site internet apporte une contribution importante à la valorisation du patrimoine montagnard, dans le contexte de la récente inscription de l’alpinisme sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO et de la candidature du massif du Mont-Blanc au patrimoine mondial au titre de « paysage culturel ».

Les contenus du site internet

Le site internet www.mountainmuseums.org/fr/ est organisé de manière à rendre accessible le
patrimoine. Une approche interactive et intuitive caractérise l’arborescence de navigation et le langage
graphique proposés.

L’accès au contenu se fait par trois entrées principales : les galeries thématiques, les lieux
géographiques et les expositions virtuelles.

À cela s’ajoute un espace interactif qui permet aux utilisateurs de créer leur propre galerie en rassemblant leurs objets préférés, progressivement consultés.

Les galeries thématiques regroupent les collections des deux musées autour de huit itinéraires, à l’intérieur desquels le visiteur peut se promener en découvrant les différents thèmes et en consultant le catalogue et ses notices détaillées.

Ces itinéraires vont de « Vivre la montagne » à « Parcourir les Alpes », de la « Conquête des cimes » à « l’Observatoire de la nature ».

La section « Portraits Alpins » mène à une liste de grands protagonistes de l’histoire de l’alpinisme, de Horace-Bénédict de Saussure au duc des Abruzzes, de Gaston Rébuffat à Walter Bonatti. Un catalogue dédié à chaque personnage présente les différents documents qui leur sont liés, conservés dans les collections des musées : peintures, photographies, matériel d’alpinisme, manuscrits originaux…

Dans la même logique, le public peut explorer des lieux emblématiques comme le mont Blanc, le mont Rose, le Cervin ou le mont Viso et découvrir les fonds les plus intéressants qui les concernent.

La rubrique « Visites virtuelles » permet de découvrir les expositions créées par les deux musées au cours des trois années du projet européen iAlp. Elles sont à nouveau accessibles au public avec une large description des installations et les œuvres présentées.

L’accès aux collections est complété par la section « Jouez avec nous », qui propose des quizz et, pour les plus petits, des coloriages à télécharger.

Un projet évolutif

Le site internet www.mountainmuseums.org/fr/ est né en 2020, mais c’est un projet évolutif. D’autres collections seront ajoutées progressivement.

Ce projet a aussi pour objectif futur d’impliquer d’autres musées et centres de documentation dédiés à la culture de montagne, en particulier les membres de l’International Mountain Museums Alliance (IMMA), une association créée en 2015 pour développer les partenariats.

Le but est que ce site devienne une référence internationale pour les chercheurs et les passionnés de montagne ainsi qu’un instrument de diffusion et de promotion de l’activité menée par les différents musées alpins.

Pour découvrir le projet:
www.mountainmuseums.org/fr/
www.musee-alpin-chamonix.fr
www.museomontagna.org

SOURCES: musée Alpin de Chamonix

PHOTOS: site web mountainmuseums.org

Date de première publication: 27/04/2020

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

La National Gallery of Victoria enrichit ses activités jeunesse à domicile et ses ressources éducatives

Plus de 120 000 oeuvres numérisées, des visites virtuelles et de nombreuses activités éducatives … la collection royale britannique valorise ses trésors

La Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen annonce le lancement de son « Musée numérique »

Les collections Europeana bénéficient d’un nouveau site web, « plus rapide et plus accessible »

Laisser un commentaire