Un programme britannique doté d’1 million de livres sterling veut favoriser l’emploi des personnes handicapées dans les musées

Partager :

« Curating for Change », un programme de stage révolutionnaire destiné aux conservateurs de musées sourds et handicapés, s’est associé à 27 organisations culturelles à travers l’Angleterre pour favoriser le recrutement de personnes handicapées, aujourd’hui sous-représentées dans les musées britanniques. L’initiative est à saluer alors que s’ouvre la 25ème Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (15-21 novembre 2021).

Screen South, organisation non gouvernementale ayant pour mission le développement culturel et la créativité numérique, a reçu une subvention de 1 million de livres sterling du National Lottery Heritage Fund pour lancer le projet, considéré comme « transformationnel » pour le secteur des musées.

S’insérant dans son programme pionnier Accentuate, visant à créer des opportunités de changement de vie pour les personnes handicapées travaillant dans le secteur culturel, le programme « Curating for Change » fournira un programme de bourses et de stages rémunérés entièrement financés avec des opportunités de mentorat et de formation pour les personnes sourdes / malentendantes, handicapées moteur et les personnes neurodivergentes souhaitant faire carrière dans les musées.

« Nous sommes tellement excités qu’avec le soutien des joueurs de la Loterie nationale, nous pouvons enfin nous attaquer à l’énorme problème de la sous-représentation des personnes sourdes/sourd et handicapées dans nos musées – à la fois en tant que personnel, et dans les collections et les histoires qui sont racontées » a déclaré Esther Fox, responsable du programme Accentuate.

  • Lutter contre le déséquilibre en matière d’accès à l’emploi

Le nouveau programme « Curating for Change » ambitionne de combler l’écart en matière d’accès à l’emploi dans le secteur du patrimoine et des musées. Une situation largement ignorée par les institutions et les pouvoirs publics.

L’équipe d’Accentuate rappelle ainsi quelques données clefs:

. 14,1 millions de personnes handicapées vivent au Royaume-Uni et 19 % des adultes en âge de travailler sont handicapés (Family Resources Survey, 2018-19).

. Les personnes handicapées sont plus de deux fois plus susceptibles d’être au chômage que les personnes valides (Enquête sur les forces de travail de l’ONS, avril à juin 2020).

. Les inégalités sont encore accentuées au sein de la main-d’œuvre du secteur muséal, avec seulement 4 % d’entre eux se définissant comme D/sourds ou handicapés.

Cette dernière statistique est extraite du rapport « Curating the change – Disabled people leading in museums » publié en juillet 2021 par Accentuate.

  • 27 institutions culturelles partenaires

Les boursiers et les stagiaires seront accueillis par 20 musées de toute l’Angleterre, parmi les 27 organisations culturelles partenaires.

Les partenaires du programme sont des musées (National Railway Museum, Science Museum Group; Thackray Museum of Medicine; Museum of Liverpool; Black Country Living Museum; Pitt Rivers and Ashmolean Museum; North Hertfordshire Museum; Nottinghamshire Museums (Wollaton Hall); Imperial War Museums; The Horniman Museum; Hastings Museum and Art Gallery; The Historic Dockyard Chatham; Cumbria Museum Consortium; Kettle’s Yard and Sedgwick Museum of Earth Sciences; Colchester and Ipswich Museums; The Museum of English Rural Life; The British Museum; The Museum of London; The University of Leicester Research Centre for Museums and Galleries) et des organisations (Bristol Culture, The Museums Association, AIM, DASH Arts, Vocaleyes, Museums DCN, Arts & Heritage et Culture Health and Wellbeing Alliance).

En plus d’un stage, chaque boursier disposera également d’un espace pour rechercher et organiser une nouvelle exposition ou un événement sur le thème du handicap, capable de toucher environ 240 000 visiteurs dans neuf lieux.

Selon Accentuate, c’est la première fois qu’une gamme de musées aussi importants et variés se réunissent pour créer un réseau d’activités qui commencera à lutter contre la sous-représentation des personnes handicapées dans les musées britanniques.

« Nous avons le privilège de travailler avec toute une gamme de merveilleux musées pour apporter ce changement. Des petits musées communautaires tels que le Hastings Museum and Art Gallery aux grands musées nationaux, tels que le Museum of Liverpool et le National Railway Museum York, qui fait partie du groupe Science Museum. L’ensemble du secteur s’est engagé à améliorer l’équité et la représentation. Le programme Curating for Change proposera les activités qui feront de ce changement une réalité » se réjouit Accentuate.

  • Les personnes handicapées dans l’histoire

L’un des objectifs de la création de ces opportunités est également que l’histoire riche et diversifiée des personnes s/sourdes et handicapées, rarement exposée dans les musées, avec peu d’objets dans les collections reflétant l’histoire des personnes handicapées, puisse être mieux représentée.

Curating for Change s’appuiera sur le projet précédent d’Accentuate « a History of Place (2016-2019) », un programme national d’histoire sociale, qui a pour la première fois, raconté les vies des personnes handicapées du moyen-âge à la fin du 20e siècle et organisé des expositions au MShed à Bristol, au Musée de Liverpool et au V&A à Londres.

Le programme Curating for Change vise donc à favoriser le placement de personnes sourdes, handicapées et neurodivergentes dans des rôles de conservateurs, afin de permettre de raconter des récits authentiques liés à l’histoire du handicap et de mieux accueillir les publics handicapés.

SOURCES: Accentuate (site web), Screen South

PHOTOS: site web www.accentuateuk.org/

Date de première publication: 16/11/2021

Partager :

Leave a Comment