La Rmn – Grand Palais et Fisheye concluent un partenariat visant à aider les startups du secteur culturel

Le secteur culturel innove et continue de croître, la culture s’exporte et le numérique est plus que
jamais porteur de grandes potentialités. Partant de ce constat, la Rmn – Grand Palais et
l’Agrandisseur Fisheye ont naturellement noué ce partenariat dont la vocation est de susciter l’envie
d’entreprendre dans le secteur culturel. Le partenariat a été annoncé le 27 mars 2019.

Par cet engagement, la Rmn – Grand Palais va offrir « à la fois un accompagnement aux startups du
secteur culturel et un terrain d’expérimentation inédit, qui leur permettent de travailler sur des
scenarii d’usage au sein du Grand Palais et de ses établissements partenaires ».

Cette nouvelle initiative complète la stratégie numérique de la Rmn – Grand Palais basée sur l’innovation permanente en termes de contenus et d’interactions avec ses publics et qui, grâce notamment aux sites web, applications mobiles, réseaux sociaux et MOOC développés par l’institution, offre aux publics et aux visiteurs une expérience digitale large et diversifiée.

Ce partenariat est basé sur la mise en œuvre d’applications concrètes et régulières.

Le photocall réinventé 

Ainsi, dès le 3 avril 2019, Komito, qui développe un système de photobooth connecté, sera présent à la soirée Place(s) aux jeunes de l’exposition Rouge. Art et utopie au pays des Soviets. Cette présence sera renouvelée lors de toutes les soirées Place(s) aux jeunes de la saison.

En réinventant le photocall, Komito permet de « donner de la visibilité et de l’engagement sur les réseaux sociaux à une marque, un évènement ou un lieu ». Le modèle incite les utilisateurs à partager leurs contenus photos par le biais d’un #Hashtag sur Instagram ou Twitter ou d’une adresse mail. Komito permet ainsi de « fédérer et d’engager grâce à la photo des personnes présentes lors d’un événement et de faire connaître une communauté ».

Après le Centre des Monuments Nationaux, la Rmn – Grand Palais est le second opérateur culturel qui décide d’accompagner les start ups dans leur développement.

L’agrandisseur Fisheye, structure d’accompagnement de startups, propose un programme dédié aux projets innovants et à fort potentiel de développement centrés sur une thématique donnée : l’image et la culture. Il est au cœur de l’écosystème Fisheye, regroupant une société́ de presse et de production indépendante basée à Paris, qui édite le magazine de photographie contemporaine Fisheye ainsi que d’autres médias spécialisés, une agence de production de contenus éditoriaux, une galerie qui sélectionne et présente les nouveaux talents de la photographie ; et un studio intégré́ de production vidéo en réalité́ virtuelle. Le groupe est également à l’origine d’événements tel que le VR Arles Festival. L’agrandisseur Fisheye héberge actuellement 4 starrt-ups: Komito, Draagu (vente d’images), Blinkl (réalité augmentée) et Art of Corner (réalité virtuelle).

SOURCES: RMN-GP, L’agrandisseur Fisheye

Photos: L’agrandisseur Fisheye

Date de première publication: 28/03/2019

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

Le Musée de la civilisation lance un appel à cocréer des projets numériques avec la communauté de l’agglomération de Québec

Le Centre des monuments nationaux présente la première promotion de l’Incubateur du patrimoine

Vendredi 25 mai 2018 : Rencontre CLIC France / IESA sur le thème « Partenariats, incubation, mécénat : quand les institutions culturelles et les entreprises coopèrent pour innover ! » / Déjà 100 inscrits !

Le Musée du Futur de Dubai lance un nouveau programme d’accélérateur destiné aux entreprises technologiques

Le Centre des Monuments Nationaux créé son incubateur de start-up

Le Pôle muséal de Mons lance son appel à projet MuseumLab pour la création de nouveaux outils numériques

A Jerusalem, le musée de la Tour de David héberge 21 start-ups dans son nouveau laboratoire dédié à l’innovation numérique

Laisser un commentaire