Depuis le samedi 4 février 2017, les visiteurs des ruines du Domus Aurea (Maison Dorée) de l’Empereur Néron peuvent explorer le lieu reconstitué en 3D grace à un casque de réalité virtuelle et mieux comprendre l’histoire des fresques (de 11 mètres de long) retrouvées sur les murs. L’empereur Néron, un passionné de technologie, aurait aimé voir son palais, construit en l’an 64 après l’incendie de Rome, ainsi réanimé.

roma domus-aurea-octagonal-room

Baptisé Domus Aurea en raison de ses murs de marbre précieux et de l’or et des pierres précieuses qui ornaient ses voûtes, le palais était la résidence impériale de Néron et « l’une des résidences les plus luxueuses de l’antiquité ». Il était également la pièce maîtresse d’un complexe qui comprenait également un lac artificiel au milieu duquel avait été érigée une statue colossale de l’empereur Néron, représenté en « Dieu Soleil ».

Le palais et son domaine furent détruits en 2 étapes dès la mort de Néron en l’an 69. Le Colisée fut construit à l’emplacement du lac artificiel tandis que les salles luxueuses du Domus Aurea ont été dépouillés de leurs marbre, sculptures et ornements. Les vestiges du palais ont été comblé de terre, pour être utilisé comme les fondations des thermes de l’empereur Trajan. Le Palais ne sera redécouvert qu’au 15e siècle. Et les fresques somptueuses, les stucs et les décorations de Domus Aurea protégés par la terre ont été révélés à nouveau dans les années 1400. Les principaux acteurs de la Renaissance ont ainsi pu trouvé leur inspiration dans les magnifiques frises.

Quelques images de la visite virtuelle:

Une exploration historique pour mieux faire comprendre la rénovation

Le lieu est devenu une des attractions touristiques de Rome et a attiré jusqu’à 1 000 visiteurs par jour avant que l’on ne découvre que des infiltrations d’eau fragilisaient les fondations. Le risque d’effondrement a poussé à la fermeture des ruines du Palais. Ce dernier est en restauration depuis plusieurs années. Une rénovation dont le coût total est estimé par le surintendant à environ 31 millions d’euros, jusqu’en 2018. Le ministère italien de la Culture a déjà accordé 13 millions d’euros à ce projet dans le plan budgétaire triennal approuvé en 2016.

En 2014, les autorités archéologiques de Rome ont décidé d’ouvrir à nouveau le palais à de petits groupes de visiteurs, en partie pour montrer au public les objectifs et la progression de la restauration financée par l’État.

Et cette nouvelle visite associant vidéo mapping et réalité virtuelle doit participer à cet effort d’information.

« Nous croyons qu’il est fondamental pour les visiteurs de comprendre ce que le Domus Aurea était vraiment », a déclaré le surintendant spécial du site Francesco Prosperetti. « Nous voulions offrir une expérience étonnante et pédagogique. »

Selon Alessandro D’Alessio, le responsable scientifique du Domus Aurea, cette visite 3D porte sur « l’un des lieux les plus fascinants de Rome et vise à être plus qu’une simple spectacularisation du palais légendaire de Néron. Au contraire, la modélisation 3D reconstruit le palais sur la base de critères historiques et scientifiques rigoureux, une précision cruciale dans l’interprétation correcte des espaces immenses qui ont été anéantis une trentaine d’années après le suicide de Néron ».

LA DOMUS AUREA ABRE SUS PUERTAS AL PÚBLICO CON UNA NUEVA EXPERIENCIA MULTIMEDIA

Visite en groupe et sur réservation

L’expérience proposée permet d’abord au spectateur de découvrir les murs austères de l’ancien palais dans l’obscurité totale, seulement éclairés en vidéo mapping à la manière des torches utilisées au 14ème siècle lors des visites des peintres Michel Ange ou Raphael.

Après cette première étape, la réalité virtuelle révèle le palais avec ses colonnades et ses jardins luxuriants. A travers son casque 3D, le visiteur peut notamment explorer la salle Volta Dorata et certaines sections extérieures de l’édifice, comme sa façade ou les jardins Oppio Hill.

La visite limitée dans un premier temps au week-end et à des groupes de 24 visiteurs, doit être réservé.

Une visite innovante qui aurait séduit l’empereur, connu pour sa curiosité technique. Il avait fait installer dans son palais une salle à manger tournante !

Reportage vidéo:

Reportage vidéo de Reuters

SOURCES: ville de Rome, italy24.ilsole24ore.com, nzherald.co.nz, voanews.com

Date de première publication: 07/02/2017

Photos: wantedinrome.com 

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Avec Google Tango et Guidigo, les collections du Musée des Beaux-Arts de Detroit s’explorent en réalité augmentée

L’atelier Utrillo-Valadon de Montmartre se visite dorénavant grace à la réalité virtuelle

Avec l’HistoPad, la Conciergerie propose une visite immersive et un nouveau parcours révolutionnaire

Avec sa nouvelle application, les visiteurs de l’American Museum of Natural History peuvent se prendre pour des explorateurs

Week-end Patrimoine(s) en immersion au musée des arts et métiers les 11 et 12 juin 2016: 1 000 visiteurs ont pu tester les 25 expériences d’immersion !

The Economist s’associe à l’ONG Rekrei pour lancer une visite du musée de Mossoul en réalité virtuelle

Les grottes bouddhistes chinoises de Mogao se visitent maintenant à distance en haute définition et en immersion