Rosalis 2020: la bibliothèque numérique patrimoniale de Toulouse fait peau neuve en partenariat avec la BnF

Le 17 janvier 2020, Rosalis, la bibliothèque numérique patrimoniale de Toulouse, en ligne depuis 2012, a fait peau neuve en rejoignant le programme « Gallica Marque blanche » de la Bibliothèque nationale de France. Ce dispositif permet de mettre les savoir-faire et l’expertise technique de la BnF au service d’autres bibliothèques numériques. Dans cette nouvelle version, Rosalis offre une ergonomie repensée, une navigation plus fluide et un accès facilité aux 70 000 documents bientôt mis en ligne par la Bibliothèque de Toulouse.

Cette collaboration entre les deux bibliothèques permet aussi d’intégrer la richesse du patrimoine toulousain à Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF, qui réunit aujourd’hui quelque 6 millions de documents en ligne.

Rosalis, un accès direct à la richesse du patrimoine toulousain

Le portail numérique Rosalis donne accès à une grande variété de documents patrimoniaux numérisés : manuscrits enluminés, titres de presse, livres anciens, revues, photographies, cartes, partitions et enregistrements sonores…

Au total bientôt 70 000 documents issus des fonds de la Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine de Toulouse ou d’institutions partenaires (Archives municipales, Muséum d’histoire naturelle, Musée des Augustins, Musée du Vieux Toulouse, Musée Paul-Dupuy, etc. ).

Rosalis est également un espace d’échange : le public est invité à proposer l’intégration de documents lui appartenant ou à suggérer de futures numérisations.

La version 2020 de Rosalis, plus ergonomique, offre une expérience de navigation totalement nouvelle, mais aussi un accès facilité aux documents grâce à un moteur de recherche plus performant, un meilleur outil de visualisation et des contenus éditorialisés (collections, coup de projecteurs, expositions, etc.) relayés par un fil twitter (@RosalisToulouse).

Rosalis 2020 en partenariat avec la BnF

Fruit du partenariat entre la BnF et la Bibliothèque municipale de Toulouse, Rosalis est la huitième bibliothèque numérique réalisée dans le cadre du programme « Gallica Marque blanche ».

Le site bénéficie ainsi de l’infrastructure et des fonctionnalités de Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF, tout en déployant sa propre identité graphique et ses axes d’éditorialisation.

Le principe de la marque blanche permet à la fois une mutualisation des investissements techniques et
informatiques réalisés par la BnF et la constitution d’une collection numérique nationale.

Les collections toulousaines vont en effet venir enrichir les quelque 6 millions de documents réunis sur Gallica. Réciproquement, les collections de la Bibliothèque de Toulouse seront complétées dans Rosalis
par les fonds de la BnF, pour une diffusion toujours plus large du patrimoine.

Rosalis en chiffres

Bientôt 70 000 documents en ligne :
800 partitions du XIIe siècle à nos jours du fonds musical ancien de la Bibliothèque de Toulouse
120 enfantina : livres d’éducation du XVIIIe siècle, livres d’étrennes du XIXe siècle, albums, livres de
coloriage…
200 manuscrits et 1 700 enluminures
300 manuscrits et imprimés en occitan
5 000 épreuves et clichés photographiques (collections Trutat, Ancely, Bulletin municipal de Toulouse)
53 000 numéros de périodiques issus de treize titres régionaux de presse
3 600 documents des collections pyrénéennes de la Bibliothèque de Toulouse : estampes, manuscrits, imprimés…

Le dispositif « Gallica marque blanche » de la BnF

Outre Rosalis, sept bibliothèques numériques réalisées grâce au dispositif « Gallica marque blanche » sont accessibles en ligne:
. NumBa, la bibliothèque numérique en agronomie tropicale du Cirad (2019)
. France et Angleterre : manuscrits médiévaux entre 700 et 1200 (2018), avec la British Library
. La Bibliothèque diplomatique numérique du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères (2018)
. La Bibliothèque francophone numérique du Réseau Francophone Numérique (2017)
. Rotomagus, la bibliothèque numérique de la ville de Rouen (2017)
. La Grande Collecte, vitrine de l’opération sur le centenaire de la grande guerre, pilotée par les Archives nationales et départementales (2014)
. Numistral, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg (2013).

Plus d’informations :
rosalis.bibliotheque.toulouse.fr
gallica.bnf.fr

SOURCES: BNF, Ville de Toulouse

PHOTOS: BNF, Ville de Toulouse

Date de première publication: 19/01/2020

La BNF et la ville de Toulouse sont membres du CLIC France

À-lire-sur-le-site-du-CLIC12

En prélude à sa saison « Fantasy » et dans le cadre de la PGW, la BNF révèle son premier jeu vidéo

Engagée dans le partage et la valorisation de ses collections, la BnF change sa politique d’accès à ses images

La BNF enrichit sa collection «Patrimoines partagés» avec le lancement de la bibliothèque numérique France-Chine

Le 21 novembre 2018, la BNF et la British Library publient deux portails dédiés aux manuscrits médiévaux

Open data, open content, open source … le musée Saint-Raymond de Toulouse publie le catalogue numérique des sculptures de la villa romaine de Chiragan

Les élus de Toulouse décident à l’unanimité de faire passer les données publiques de leurs institutions culturelles en Open Data

Laisser un commentaire