La Royal Academy of Arts dévoile ses trésors et son histoire sur Google Arts & Culture

« Nous ne pouvons pas encore ouvrir nos portes – mais aujourd’hui, nous vous invitons à l’intérieur ! » Depuis le 17 juin 2020, les amateurs d’art peuvent explorer sur Google Arts & Culture la collection, les trésors et les salles de la Royal Academy of Arts de Londres, alors même que le lieu est fermé à cause du coronavirus. Grace aux visites street-view, aux zooms gigapixels sur les œuvres et aux contenus vidéos, le public du monde entier peut ainsi découvrir chez lui 250 ans d’histoires et d’expositions estivales, la querelle entre Constable et Turner et les mystères de la Cène de Da Vinci.

Axel Rüger, directeur général de la RA, se réjouit de cette association: « Surtout en temps de crise, les galeries d’art et les musées devraient être des lieux de communauté qui fournissent l’inspiration, l’évasion, le réconfort, le plaisir et la consolation. La Royal Academy of Arts existe depuis 1768. À une époque où nos portes sont malheureusement fermées, nous sommes ravis de poursuivre cet échange culturel en ligne, via Google Arts & Culture. »

L’Academy est l’une des dernières grandes institutions muséales mondiales à s’associer à Google Arts & Culture. Une coopération qui tombe à pic pour rester en contact avec ses visiteurs pendant que les portes de l’institution restent fermées.

Plus de 30 expositions et histoires ont été créées pour se plonger dans l’histoire de la Royal Academy, proposant des visites autoguidées et des promenades virtuelles à travers les galeries du bâtiment et les salles cachées avec Google Street View. Des œuvres d’art signées Angelica Kauffman, Yinka Shonibare et Lubaina Himid sont parmi plus de 200 créations à découvrir de près, tandis que des vidéos permettent d’accéder à la bibliothèque de la RA et à ses vastes collections.

« Plongez dans la dernière Cène, placez un chef-d’œuvre de notre collection dans votre propre salon ou faites une visite virtuelle de notre magnifique bâtiment sur Google Arts & Culture » explique la RA sur son site, dans un éditorial signé par son directeur.

« Aujourd’hui, nous allons faire quelque chose pour changer cela. Nous ne pouvons pas rouvrir nos portes pour l’instant, mais nous pouvons maintenant vous inviter à l’intérieur – où que vous soyez dans le monde. À travers nos canaux numériques, nous n’avons jamais été aussi inspirés par l’esprit collectif de ceux du monde entier qui partagent notre passion – et il n’y a jamais eu de meilleur moment pour étendre ce réseau. Nous espérons que ces fonctionnalités de visite virtuelle vous apporteront du divertissement et de l’inspiration en ces temps de distanciation sociale – et qu’un jour prochain, nous pourrons vous ouvrir nos portes pour vous accueillir pour une visite. » Axel Rüger

Le directeur de l’institution invite lui même à « faire une visite Street View de notre galerie de collections et à jeter un œil dans les coulisses d’espaces comme l’école historique de l’Academy et notre belle bibliothèque. « À certains égards, vous pourriez dire que c’est mieux qu’une visite dans une galerie d’art: vous pouvez zoomer à droite sur la belle peinture détaillée de Jésus en train de chercher une tasse de vin rouge dans la Cène, avec Judas à côté de lui tenant son porte-monnaie. Nous allons vous raconter les histoires des femmes puissantes de l’histoire de l’Académie, vous présenter quelques-uns des principaux artistes et architectes qui dirigent notre institution aujourd’hui et vous donner un aperçu de la façon dont ils créent leur travail ».

  • Street view et gigapixels 
Parmi les contenus forts de la Royal Academy présentés sur Google Arts & Culture, on peut notamment mentionner:
. la technologie Street View de Google permet au public de visiter virtuellement 17 espaces différents au sein de la Royal Academy – y compris la Collection Gallery, la bibliothèque et l’auditorium, et ainsi profiter de huit visites Street View différentes,
. le nouvel espace Google de la RA lui permet de mettre en avant une grande tradition britannique, l’exposition d’été qui est la plus grande exposition au monde, avec candidature ouverte, qui se tient chaque année depuis 1769 sans interruption, même pendant les années de guerre. Pour la première fois, ce rendez-vous aura lieu à l’automne. En attendant, le public peut explorer 252 ans d’expositions d’été – y compris un tour d’horizon de la 250e édition, de 2018 , très colorée car dirigée par l’artiste Grayson Perry.

. La copie à l’huile de « La Dernière Cène » de Léonard de Vinci, par Giampietrino et Giovanni Antonio Boltfraffio, se révèle dans ses moindres détails, grâce à la technologie « gigapixels », qui permet de voir des détails et des caractéristiques qui manquent maintenant à la fresque originale, tels que les pieds de Jésus.

La plateforme de Google propose 24 œuvres d’art numérisées en très haute résolution. Ces œuvres ont été numérisées en super haute définition avec la « Art Camera » de Google. Parmi les œuvres ainsi reproduites numériquement figurent la peinture à l’huile romantique de John Constable de 1825 « Le cheval qui saute », « le printemps » par la fondatrice de la Royal Academy Mary Moser et l’un des autoportraits de l’ancien président de l’académie, Joshua Reynolds.

. 30 histoires numériques donnent un aperçu de la riche histoire de l’académie – y compris des épisodes moins connus comme la querelle entre l’agent et son compatriote romantique Joseph Mallord William Turner.

. Au total, Google Arts & Culture présente plus de 230 photographies et vidéos en ligne sur l’institution royale et sur Sa collection.

En utilisant l’application Google Arts & Culture, on peut même apporter la collection de la Royal Academy dans sa propre maison via la fonctionnalité « Art Projector ».

« Nous vous invitons même à mettre des œuvres de notre collection dans votre propre maison, avec la fonction Projecteur artistique de l’application Google Arts & Culture. Mettez la sirène de John William Waterhouse dans votre salle de bain peut-être, ou les nuages ​​de l’agent au plafond? Nous vous laisserons expérimenter et nous montrer ce que vous proposez… » s’enthousiasme le directeur de l’institution.

La Royal Academy of Arts sur Google Arts & Culture

SOURCES: Royal Academy of Arts, Google Arts & Culture

PHOTOS: Royal Academy of Arts, Google Arts & Culture

Date de première publication: 17/06/2020

À-lire-sur-le-site-du-CLIC133

Visites virtuelles et « art transfer » … le Getty Museum renforce son partenariat avec Google Arts & Culture

La nouvelle fonction IA de Google Art & Culture permet de transformer une photo personnelle en œuvre d’art emblématique

Le Musée de la carte postale de Baud et Google Arts & Culture numérisent et diffusent 13 000 cartes postales bretonnes

EDF, partenaire français de la nouvelle exposition virtuelle sur un millénaire de progrès humains, Once Upon a Try, publiée sur Google Arts & Culture

Google Arts & Culture ouvre une première version virtuelle du musée national du Brésil, ravagé par les incendies

Le musée Mauritshuis, associé à Google et à d’autres institutions culturelles, offre une exposition virtuelle sur Vermeer, en réalité augmentée

Laisser un commentaire