Le Science Museum de Londres ouvre une nouvelle galerie interactive pour attirer et susciter l’émerveillement d’une nouvelle génération

Le 11 octobre 2016,le Musée des sciences a célébré l’ouverture de Wonderlab: La Galerie Statoil, sa nouvelle galerie interactive qui invite les visiteurs à penser comme un scientifique. La galerie permanente conçue et développée avec un budget de 6 millions de £ présentera des expositions uniques, des œuvres d’art spécialement commandées, et des expériences immersives guidées par les communicateurs scientifiques du musée. Objectif: inspirer les visiteurs de tous âges et leur montrer que la science et les mathématiques façonnent nos vies.

science-museum-wonderlab-the-statoil-gallery-%e2%88%8f-science-museum-muf-architecture-art-694x500

L’objectif du musée de la science est d’accueillir 200.000 jeunes de plus via les groupes scolaires qui visiteront la galerie gratuitement chaque année, soit deux fois plus que la galerie interactive précédente. Les autres visiteurs individuels et famille pourront acheter un abonnement annuel de 10 £, qui permettra un accès illimité à la galerie pendant 12 mois, ou un billet journée à partir de 6 £. Depuis Juin 2016, près de 30.000 visites écoles ont déjà été réservées pour Wonderlab.

Wonderlab: La Galerie Statoil est de 60% plus grande que la galerie interactive précédente du Musée, Launchpad. Avec plus de 50 expositions à travers sept zones, les visiteurs de la galerie vont explorer l’ensemble des phénomènes qui se produisent autour de nous tous les jours, avec des sujets aussi divers que le son, les forces, la lumière, l’électricité, les mathématiques, la matière et l’espace. Wonderlab offre également trois zones de démonstration en direct et un théatre d’une capacité de 120 sièges inspiré par le Faraday Theatre de l’institution Royale.

science-museum-3041776_wonderlab-at-the-science-museum-13

Parmi les autres points forts de la galerie, les visiteurs peuvent monter sur un modèle géant de rotation du système solaire pour comprendre les saisons, descendre un grand toboggan pour comprendre forces et friction, et prendre part à des « spectacles science en direct » qui mettent en vedette l’électricité, les fusées ou l’espace.

Le directeur du Science Museum, Ian Blatchford, a déclaré: « L’objectif principal du Musée de la Science est d’enflammer la curiosité de nos visiteurs. Nous sommes confiants que nous allons encore mieux le faire avec Wonderlab: La Galerie Statoil – un mélange parfait de médiation intuitive, de compétence scientifique et d’imagination joyeuse ».

Un court métrage commenté par Sir David Attenborough

En même temps que sa galerie, le Musée a également lancé un court-métrage célébrant la puissance de l’émerveillement d’un enfant, accompagné par la voix de Sir David Attenborough et mettant en vedette des visages célèbres tels que l’acteur Sir Patrick Stewart, le musicien Pharrell Williams, le professeur Brian Cox, le journaliste Lauren Laverne, l’acteur Theo James, l’administrateur de la Nasa, Charlie Bolden et les sportifs champions olympiques Jonny et Alistair Brownlee. Le film est diffusé sur le canal YouTube du Science Museum.

Deux extraits du court-métrage:

La galerie a été conçue est conçu par muf architecture / art, cabinet réputé pour « travailler avec des artistes sur des projets innovants célébrant les aspects sociaux et ludiques des espaces publics ».

Le conservateur de Wonderlab, Toby Parkin, a expliqué: « Nous avons conçu Wonderlab pour révéler l’émerveillement et la beauté de la science et les mathématiques et pour inciter nos visiteurs à penser comme un scientifique en stimulant leur attention, curiosité et créativité. Nous avons été ravis travailler avec des architectes et des artistes de talent pour mettre ces idées au cœur du projet ,depuis les expositions les plus spectaculaires dans la galerie jusqu’à l’aménagement des espaces. »

science-museum-einstein-wondered-%e2%88%8f-science-museum-281x500science-museum-turing-wondered-%e2%88%8f-science-museum1-281x500

Statoil (plus grand fournisseur étranger de pétrole et de gaz au Royaume-Uni) est le mécène principal de Wonderlab: La Galerie Statoil et URENCO (fournisseur leader de services d’enrichissement d’uranium à l’ industrie de l’ énergie nucléaire dans le monde) son second partenaire. Un double mécénat qui ne fait pas l’unanimité dans la presse britannique. (Article du Guardian)

La galerie a également bénéficié du soutien financier de la Fondation Stavros Niarchos, de la Fondation Simon et Kate Reid qui sont venus compléter l’investissement propre du Science Museum, rendu possible par un prêt du ministère de la Culture, Médias et Sport.

Le Musée de la Science est le musée le plus visité au Royaume-Uni par les groupes scolaires, avec 380 000 jeunes gens et plus de 3 millions de visiteurs non scolaires en 2015. L’entrée au Musée des sciences reste libre, donnant accès aux galeries qui présentent des collections permanentes du Musée, comprenant plus de 90% du musée. Le libre accès aux collections permanentes des musées nationaux est en effet la politique du gouvernement.

SOURCE: Science Museum

Date de première publication: 21/10/2016

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Bloomberg Philanthropies, mécène numérique de la nouvelle galerie de l’information du Science Museum de Londres

La nouvelle galerie des technologies de la communication du Science Museum de Londres inaugurée par un twitt de la Reine Elizabeth II

Bloomberg Philanthropies verse à nouveau 17 M$ à des musées du monde pour soutenir leurs initiatives numériques

Les visiteurs du Science Museum de Londres imprimés en 3d

British Telecom célèbre les ntic avec un musée en ligne et une nouvelle aile au Science Museum

La fondation Bloomberg verse 15 millions de dollars à 5 institutions culturelles pour déployer des applications mobiles

Laisser un commentaire