Après la Suède, un second musée célébrant les grands échecs de l’innovation technologique ouvre ses portes en Californie

Après la Suède, c’est à Hollywood (Etats-Unis) que le deuxième musée de l’échec a ouvert le 1er décembre 2017. Il présente à ses visiteurs une collection de plus de cent innovations technologiques du monde entier, qui n’ont pas connu le succès escompté.

Le musée de l’échec revient sur l’histoire des plus grandes innovations technologiques et inventions, supposées révolutionner leur époque mais n’ayant finalement pas rencontré le succès escompté.

Bande annonce du musée:

Museum Of Failure Teaser from Martin Biallas on Vimeo.

A travers plus de cent « inventions ratées », le visiteur est transporté dans le monde impitoyable des inventions et des nouvelles technologies, qui ne rime pas toujours avec réussite.

Un premier musée suédois

Dans la ville d’Helsingborg en Suède, Samuel West avait déjà ouvert le premier musée de l’échec, en juin 2017.

« 80 à 90% des innovations se soldent par un échec. Le musée de l’échec récupère ces produits et les met en lumière afin que le public retienne la leçon » explique Samuel West, directeur du musée de l’échec.

Avec ce deuxième musée, Samuel West veut montrer d’une part que l’innovation a besoin d’échecs pour avancer mais son but est aussi d’encourager les entreprises à apprendre de leurs échecs et à les surmonter.

Cette collection de 100 échecs a été réunie par Samuel West, docteur en psychologie et chercheur en innovation, dans le cadre de ses recherches sur le succès et l’innovation dans l’entreprise.

Samuel West, fondateur du Museum of Failure

Un tour d’horizon des grands ratages de l’époque

Parmi les innovations ayant échoué notables dans les deux musées, on retrouve notamment la Betamax de Sony, vidéocassette détrônée par le VHS, le Newton, agenda numérique mis en vente par Apple, qui n’a pas survécu aux problèmes financiers de l’entreprise, ou encore plus récemment Google Glass, la paire de lunettes en réalité augmentée, bien trop chère pour son utilisation limitée.

Il ne s’agit pas seulement d’innovations technologiques ayant échoué, mais aussi d’inventions ayant connu un échec commercial et ayant été retirées de la vente. On retrouve ainsi dans cette catégorie le Bic for her, ce stylo uniquement réservé aux femmes ou encore le Coca-Cola Black, au goût de café.

Pour pouvoir absorber un volume de visiteurs supérieurs aux prévisions, le Museum of Failure de Suède ouvrira ses portes dans un nouvel emplacement le 1er juin 2018.

Contrairement aux objets qu’il expose, le musée semble être une réussite !

Sources: FailureMuseum.com, Huffington Post

Date de première publication: 08/04/2018

Le champion italien du prosecco lance une campagne de financement populaire pour l’ouverture d’un musée dédié à Casanova

En Chine, à Shenzen, un nouveau musée des sciences révolutionnaire ouvre ses portes

À New-York, un musée dédié à l’espionnage propose une expérience de visite très interactive

En 2018, The Museum of Selfies de Los Angeles deviendra le premier musée au monde dédié à « l’art » du selfie

George Lucas implantera son musée de l’Art narratif à Los Angeles

Laisser un commentaire