Avec la SNCF, 3M et le musée d’Orsay, l’art impressionniste prend le train sur la ligne J du Transilien

Le 18 juin 2013 a été mis en service le « train de l’impressionnisme », une initiative née d’une collaboration entre la SNCF la société 3M et le Musée d’Orsay afin d’immerger les voyageurs de certaines de ses lignes dans l’art impressionniste. L’objectif est également de montrer la relation entre les chemins de fer et l’art et de faire réfléchir à la manière dont les artistes ont pu être inspiré par les paysages.

sncf train impressionniste 2013 Art+in+Transit_Image+2

A cette fin, l’intérieur d’un train de banlieue a été recouvert d’un film graphique produit par la société 3M et qui imite l’art impressionniste du musée d’orsay. Au cours de leur trajet, les passagers peuvent ainsi admirer «le matin, le soleil» de Camille Pissarro, « Les Nymphéas bleus » de Claude Monet, ou encore découvrir la fameuse horloge ou la verrière du musée d’Orsay.

sncf train Impressionnistes_tout_063_large

Comme l’explique la SNCF sur le Blog de la ligne J: « SNCF Transilien, le Musée d’Orsay et le STIF, comptent ainsi démocratiser la culture en faisant entrer le musée d’Orsay dans les trains du quotidien. Cela permet de surprendre, de faire rêver, de rendre agréable et stimulant un voyage devenu peut-être pour certains une routine. Comme pour le train de Versailles, il n’y a pas de date de fin programmé pour cette opération, le train de l’impressionnisme va vivre son histoire avec les Franciliens ».

En 2012, un train de la ligne C du RER avait déjà été entièrement décoré, avec les films de la division 3M Communication Graphique, façon château de Versailles et ses jardins.

15 juin 2013.Le "Train de l'impessionnisme-Musée d'Orsay/STIF/SNCF".Raconter les relations entre l’art et les transports

Ce projet inédit souhaite également refléter les liens étroits entre les chemins de fer et l’art, notamment au travers de la ligne J reliant Paris Gare Saint-Lazare à la gare de Vernon, une ligne de chemin de fer qui fut empruntée par Pissaro, Monet ou Sisley lorsqu’ils allaient poser leur chevalet hors des villes.

L’expérience offre ainsi un voyage à travers des paysages qui leur ont servi de sources d’inspirations pour créer des chefs-d’œuvre et devient une très belle invitation au voyage. Autre référence historique, le musée d’Orsay fut avant tout autre chose … une gare.

Les voyageurs réguliers et les touristes peuvent donc désormais le temps d’un trajet vers Asnières-sur-Seine (92), Argenteuil, Pontoise (95), Mantes-la-Jolie, Poissy (78)…, retrouver des oeuvres impressionnistes sur la ligne J du Transilien, à bord de la rame Camille.

Trois thèmes sont actuellement proposés :

  • Voiture 1 : Paris et l’industrialisation
  • Voiture 2 : Eau et jardins
  • Voiture 3 : Paysages de la ligne J.

Un partenariat public / privé

Ce projet est le fruit d’une collaboration entre la SNCF, le STIF et la société 3M, en partenariat avec le Musée d’Orsay. Ces partenaires comptent ainsi démocratiser la culture en faisant entrer l’art dans les trains du quotidien.

L’expérience démarre sans qu’aucune date de fin ne soit annoncée.

Une rame de 6 voitures a été pelliculée par les quatre mêmes cheminots qui ont magnifié le train de Versailles. La métamorphose s’est déroulée à l’atelier SNCF des Ardoines à Vitry sur Seine, avec un pelliculage résistant aux graffitis et aux tags.

D’ailleurs, 3 mois après l’ouverture de cette ligne très artistique, la SNCF annonce que « cette intervention créatrice a déjà permis de faire considérablement diminuer le nombre de graffitis et de dommages sur les trains ».

SOURCES: SNCF, 3M 

Photos: 3M et SNCF

Date de première publication: 05/09/2013

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Plus de 30 gares françaises se transforment en musées d’art contemporain !

Grâce à des collections sonores, les cheminots racontent leur guerre du rail

Instants V : la nouvelle offre de voyages-sncf qui combine tourisme et culture.

Laisser un commentaire