Avec le Stedelijk d’Amsterdam, le parcours de visite du musée s’adapte à notre humeur !

Inquiet, triste, amoureux, mystérieux ou joyeux … une application lancée par le musée Stedelijk d’Amsterdam propose des parcours de visite en fonction de l’humeur de ses visiteurs. Un pas de plus vers la personnalisation de la visite.

Stedelijk-mood app Blikopeners-1

Une visite sur mesure

stedeljik mood iOS-simulatorschermafbeelding 3 okt. 2014 11.25.36Si on peut choisir un film ou de la musique en fonction de son humeur du moment, alors pourquoi ne pas aussi choisir sa visite de musée ?

C’est l’objectif original du Stedelijk d’Amsterdam qui a imaginé l’application Mood app, et peut ainsi proposer des parcours de visite adaptés à une envie ou un état d’esprit, tels que l’ennui, la gaieté, la peur, le romantisme, etc.

Ainsi, en cas de déprime, les visiteurs évitent les œuvres tristes, ou d’autres échappent aux peintures trop abstraites s’ils ont un besoin de logique.

Le musée propose gratuitement des casques audio pour écouter les commentaires liés au parcours.

Ceux-ci ont été enregistrés par les Blickopeners (ouvre-boite en français), c’est à dire les jeunes guides encadrants de 15 à 19 ans travaillant pour le musée.

Stedelijk_Extra_2014-09-18-Tomek-Dersu-Aaron_003Stedelijk-Blikopeners_2014-06-12_Mood-App-Portretten_Tomek-Dersu-Aaron_007Stedelijk-Blikopeners_2014-06-12_Mood-App-Portretten_Tomek-Dersu-Aaron_027

Toujours plus de parcours de visite

Pour offrir au public la possibilité de contribuer au développement de l’application, et parce qu’il existe une foule d’émotions possibles, les utilisateurs peuvent également créer eux-mêmes leur parcours, indiquer à quelle humeur il correspond et même enregistrer des commentaires avec l’aide des Blickopeners. Ils viennent ainsi enrichir l’offre de contenus proposée par l’application.

Avec l’aide des Blikopeners, les visiteurs créent leurs propres guides audio, en sélectionnant des œuvres d’art, correspondant à leur état ​​d’esprit et en y ajoutant leurs propres commentaires. Les visites de visiteurs ainsi créées sont alors disponibles pour d’autres visiteurs qui souhaiteraient les écouter.

stedeljik iOS-simulatorschermafbeelding 3 okt. 2014 11.26.38Pour autant, il ne s’agit pas de catégoriser les œuvres de manière rigide.

Pour le musée: « une même pièce peut correspondre à plusieurs humeurs différentes et ce peut-être justement intéressant de la redécouvrir à travers une nouvelle thématique pour pouvoir la regarder sous un autre angle et peut être l’interpréter différemment. Enfin, cette expérience originale ne doit pas faire oublier que l’intérêt d’une œuvre et la volonté de certains artistes peut être aussi de confronter des émotions contraires ».

L’application, lancée le 1er novembre 2014, pendant la Museum Night, a pour principale cible les adolescents et jeunes adultes, que le musée municipal souhaite particulièrement attirer et impliquer.

Comme l’explique Olmo Garcia Koel, le concepteur de Mood App: « Les jeunes sont habitués à utiliser des applications mobiles. Mais parmi les nombreuses applications qui existent déjà, c’est la première dans laquelle les visiteurs peuvent créer un tour et y intégrer des contenus qu(ils ont produit eux-mêmes. Je suis très fier que le Stedelijk soit ainsi toujours à la recherche de nouvelles façons de faire participer les visiteurs et de créer de la valeur de manière collective. »

L’application est disponible gratuitement sur l’App store et sur Google Play et fonctionne sur smartphones et tablettes.

SOURCES: Stedelijk 

Date de première publication: 09/12/2014

Clic-separateur(SITE WEB)

Le Stedelijk Museum crée un film crowdsourcé avec les dessins des visiteurs

Deux nouvelles applications mobiles lancées par et autour un artiste et un musée

Laisser un commentaire