En attendant sa première ouverture à Miami en mai 2021, Superblue accueille un nouvel investisseur stratégique expert du bien-être

Partager :

Le 5 mars 2021, la société autrichienne Therme Group a rejoint Superblue pour développer des espaces associant l’art expérientiel et le bien-être public. Mollie Dent-Brocklehurst, cofondatrice et PDG de Superblue, et Mikolaj Sekutowicz, co-fondateur du groupe Therme, ont annoncé que Therme Art était devenu un investisseur stratégique dans Superblue, la nouvelle entreprise dédiée à l’engagement du public avec l’art expérientiel. Les 2 nouveaux partenaires vont ainsi contribuer à la création du premier lieu Superblue, dont l’ouverture a été décalée à mai ou juin 2021, en raison du covid-19

Therme Art fait partie du groupe Therme, basé à Vienne, une organisation mondiale spécialisée dans le bien-être. Le groupe fournira une expertise et des ressources financières à Superblue pour le déploiement d’expériences interactives qui « favorisent la conscience sociale, l’échange et l’impact ».

« Il y a un formidable alignement des valeurs et vision entre Superblue et Therme Group dans notre conviction commune du rôle que jouent les artistes dans notre bien-être en tant qu’individus et en tant que société », a déclaré Mollie Dent-Brocklehurst, cofondatrice et PDG de Superblue. « Notre collaboration représente donc un partenariat naturel et dynamique pour faire progresser la mission et les objectifs de Superblue et de Therme Group ».

  • L’art au service du bien-être

Animée par la conviction du «bien-être pour tous», la vision de Therme Group est de créer « les centres de bien-être les plus avancés au monde », en exploitant l’interaction complexe de la nature, de la technologie et de la culture.

Grâce à son initiative Therme Art, Therme Group crée des environnements « où l’art croise l’architecture bâtie et environnementale, créant des opportunités pour les artistes, les designers et les architectes de repousser les limites de leur imagination afin de créer de nouvelles formes d’espaces pour que les spectateurs aient une expérience sensorielle ». À l’avenir, le concept d’expériences d’art numérique immersives fera partie des activités de Therme Group et sera mis à disposition dans ses centres de bien-être.

Therme Group apportera à Superblue son expérience opérationnelle dans la gestion de lieux et de flux ainsi que ses capacités financières. Cette dernière initiative consolide la collaboration de longue date entre Therme Art, Superblue et ses artistes, qui comprend notamment la co-commande et la présentation de Franchise Freedom par le studio DRIFT dans des villes du monde entier depuis 2017.

Parlant du nouveau partenariat, le co-fondateur, PDG et conservateur de Therme Art, Mikolaj Sekutowicz, a déclaré: « Therme Art a été fondée pour placer la culture au cœur même de la nouvelle stratégie de développement urbain de Therme Group. Il est urgent de repenser nos villes à travers les dimensions sociale, économique et environnementale. La culture est un facteur clé à cet égard. Au sein de la communauté artistique, Superblue permet aux personnes les plus créatives de notre société de réaliser des projets révolutionnaires qui reflètent le passage indispensable d’une économie basée uniquement sur les transactions à une économie d’expériences culturelles qui favorisent le bien-être mental et physique ».

Therme Group rejoint le partenaire fondateur de Superblue, Emerson Collective, « une organisation engagée dans la construction d’un monde juste et équitable » fondée par Laurene Powell Jobs, veuve de Steve Jobs, en tant qu’investisseur, aux côtés de Pace Gallery, initiateur du projet Superblue.

« Superblue a été créé en réponse à l’intérêt croissant du public pour l’art expérientiel qui provoque de nouvelles façons de nous comprendre et de comprendre le monde qui nous entoure », a ajouté Marc Glimcher, co-fondateur et président du conseil d’administration de Superblue. « Notre collaboration avec Therme Art fait progresser la mission de Superblue de proposer ces œuvres transformatrices et ambitieuses à un public mondial ».

  • Imaginer l’avenir de l’art expérientiel

Superblue se présente comme le « pionnier d’un nouveau modèle permettant au public de s’engager dans le travail d’artistes expérientiels de premier plan en dehors des cadres traditionnels des musées, des galeries commerciales et événements artistiques temporaires ».

Situés dans des espaces permanents ou long terme, les centres d’art expérientiel Superblue sont spécialement conçus pour la présentation d’œuvres à grande échelle « qui font des visiteurs des parties actives de l’art lui-même ».

« Grâce à leur travail, les artistes de Superblue catalysent l’engagement avec des problèmes urgents de notre temps et provoquent de nouvelles façons de nous comprendre et de comprendre notre relation symbiotique les uns avec les autres et avec le monde » explique Superblue sur son site web.

  • Un premier lieu à Miami au printemps 2021

Prévue durant l’hiver 2020, l’ouverture du premier centre public Superblue à Miami a été décalée au printemps 2021.

L’exposition inaugurale de Miami “Every Wall Is a Door” présentera des œuvres de James Turrell, « le père de l’art expérientiel dans nos esprits », selon Dent-Brocklehurst, ainsi que de teamLab et de Es Devlin, qui fait irruption dans le domaine, « mais qui est brillante et incroyablement attentionnée ». Chaque artiste disposera d’un espace compris entre 700 et 1 100 mètres carrés pour présenter son art.

Superblue dispose d’un bail pluriannuel sur l’espace dans le quartier Allapattah de Miami. La première exposition sera présentée du printemps 2021 à la mi-2022.

Dans les années à venir, Superblue annonce vouloir ouvrir de nouveaux centres expérientiels aux États-Unis et à l’international.

En parallèle, l’entreprise développe des plates-formes de réalité augmentée et virtuelle pour les artistes « qui explorent notre relation en évolution rapide avec le domaine numérique ».

À propos de Therme Art (filiale de Therme Group)

« Therme Art travaille avec des artistes et des architectes de renommée internationale, ainsi que des talents émergents, pour commander et développer des projets artistiques spécifiques « qui remettent en question les limites des espaces d’exposition conventionnels et redéfinissent la visualisation de l’art contemporain ». Therme Art fournit les ressources et les moyens nécessaires pour réaliser les visions des artistes qui ne peuvent être réalisées dans les galeries ou les musées, quelles que soient leur complexité, leur production, leur installation et leur entretien à long terme. Les artistes de Therme Art défient les limites des espaces artistiques conventionnels, qu’il s’agisse de jouer avec les éléments architecturaux d’un environnement, de développer des écosystèmes entiers ou de créer des installations immersives qui transforment les expériences des visiteurs ».

Depuis sa création, Therme Art a notamment soutenu les Pavillons Serpentine, la Frieze Art & Architecture Conference, le pavillon britannique de la Biennale d’architecture de Venise et Design Miami. Ses programmes d’art et de conférences ont mis en vedette des artistes tels que Francis Kéré, Sumayya Vally, Junya Ishigami, Frida Escobedo, teamLab, Arthur Mamou-Mani, DRIFT et Jeppe Hein.

therme.art  thermegroup.com

SOURCES: Superblue

PHOTOS: Superblue

Date de première publication: 15/03/2021

Partager :

Laisser un commentaire